El chalten en Argentine avec une semaine de pluie suivi d'un micro climat à Los Antigos et traverse de la frontiere pour le Chili

18 février 2009 Retour de El Chalten et le parc de Fitz Roy Argentine

06ElChalten_0101
Le 10 février nous partons sur le pouce de El Calafate à El Chalten. Nous pensions que se serait difficile car le chemin est surtout fréquenté par les touristes soient en bus ou en voitures de location et ils sont rares à prendre des auto-stoppeurs avec eux. La chance est avec nous car trois Brésiliens, le père et ses deux fils nous prennent. Les femmes sont restées à l'hôtel ce qui fait deux places de libres. Un des fils revient d'un séjour de deux ans à Londres pour apprendre l'anglais. Par chance, car on ne comprend rien du Portugais. Son père lui pose plein de questions qu'il doit nous traduire. Le trajet passe rapidement.

SANY0008

On s'installe dans le camping gratuit de la ville. Il y a plusieurs tentes d'installées malgré le fait qu'il n'y ait aucun service (pas de douche, pas d'abris, pas de toilette...) On comprendra plus tard pourquoi, c'est que les campings sont ici hors de prix sans aucune raison. Pour une simple douche et toilette les prix vont jusqu'à 30 pesos par personne!

Dès le lendemain, nous partons sous le soleil pour la montagne. Le premier campement est à moins de 2 h de marche et l'autre 1 h de plus. L'entrée du parc et les campings sont gratuits. Nous devons seulement en échange ne pas jeter nos déchets dans le parc et tout rapporter en ville à notre retour. Malheureusement, ça semble difficile pour certains qui laissent leurs déchets un peu partout... dommage!

06ElChalten_0046a

Nous arrêtons au premier campement car la pluie commence... Ce que nous ne savions pas c'est que cette pluie durerait pendant 8 jours!!! quelque minutes de soleil, et une journée nous avons eu 2 heures sans pluie! On était décidé à rester quelques jours pour profiter des beaux points vus qu'il y a dans les sentiers. On s'est donc armé de patience. Après 2 jours, deux Français sont arrivés en nous disant que la météo annonçait du soleil pour les 3 prochains jours. On est donc resté 3 jours de plus en attendant le soleil, eux sont restés deux jours. Ensuite une éclaircie de nuit (on voyait les étoiles) nous a donné un espoir. Le matin, nous avions une vue sur les montagnes à moitié dégagées et pas de pluie. On en a vite profité pour aller au camping plus loin pour se rapprocher du point vu. Le temps de démonter la tente que la pluie recommençait. 

Vidéo de notre semaine sous la tente



On s'installe au 2e camping... On attend. Le lendemain deux Français arrivent la même journée que nous à ce camping avec la météo! Ils annoncent que du soleil pour le lendemain. On pensait partir aujourd'hui car là on a une écoeurite aiguë! Mais comme ils annoncent beau demain.

Sommeil dans la tente
SANY0089


Vidéo de El Chalten et du parc Los Glaciar



Eh oui, le 8e jour le soleil sortit en fin de matinée après une longue pluie... et un bel arc en ciel.

06ElChalten_0078
On prend quelques photos mais on n’a même pas eu le courage d'aller au point de vue plus haut. On a vite démonté notre tente au sec et on est redescendu. On voulait prendre un camping mais vu les prix pratiqués on a laissé tomber.

Photos du parc de Fitz Roy

06ElChalten_0011a
Cliquez sur la photo pour voir les autres

On a essayé de faire du pouce (auto-stop) et au moment où on était pour laisser tomber et prêt à aller installer notre tente au camping municipal, un camion s'arrête nous conduit jusqu'à El Calafate. On est bien content de notre choix de ne pas rester dans la montagne malgré le soleil du matin car le ciel commence à se couvrir et le conducteur nous dit que selon la météo, c'est de la pluie pour les prochains jours. Il nous conduit jusqu'au camping et nous donne un gros 2L de boisson gazeuse! Un surplus de sa livraison! On a enfin une douche (chaude en plus) et l'endroit est pratique.

Les deux jours suivants, nous en profitons pour faire de la lessive... pas juste la lessive normale mais un gros ménage du printemps... (c'est l'automne qui va commencer mais disons que nous sommes sur l'horaire du Québec) On lave la tente, les matelas, les sacs de couchage... Tout. On profite du soleil de El Calafate. Et on mange différemment! Pendant notre semaine à El Chalten, nous n'avions que des pâtes et de la sauce au lait (champignons, Alfredo, asperges, fromage...) mais ça revient tout au même!
Prochaine destination Los Antiguos et Chile Chico. Il aurait été plus court de prendre la route 40 directe de El Chalten mais notre intuition nous disait qu'il valait mieux faire un détour (de 1,000 km tout de même) et prendre des routes plus fréquentées et surtout pavées.

On part donc une fin d'après-midi de El Calafate pour la jonction de Rio Gallegos. Un camionneur nous prend et nous descend dans un arrêt pour camion près de la jonction. On installe notre tente un peu plus bas car il est déjà 20 h.

Le lendemain, on se fait vite prendre, une fois par un couple, l'autre par un policier. Les deux fois les km passaient vite (la vitesse moyenne était de 150 km heure) sur une belle route. C'est donc très tôt que nous sommes arrivés à Caleta Olivia 1000 km plus loin. Le policier nous a montré les deux seuls attraits de la ville de San Julian (en passant devant) une reconstitution d'un navire espagnol et un vrai jet durant les affrontements Argertins — Anglais.
SANY0015 SANY0010

Durant le trajet on a parlé des lois du pays et de celles de chez nous. Les différences sont très marquées surtout au niveau de la sécurité routière, nous en avons discuté un long moment.

On réussi à faire un autre bout jusqu'à Las Heras 200 km plus loin, un village essentiellement de travailleurs pour le pétrole. Personne ne semble continuer plus loin et on décide de rester là pour aujourd'hui, on installe notre tente juste à côté de la station-service après leur avoir demandé.

Le matin suivant, aussitôt la tente démontée, nous retournons à notre poste faire de l'auto-stop. Après 2heures d'attente on se décourage un peu. Il ne passe que des petites camionnettes blanches et ceux-ci sont des travailleurs pour une compagnie de pétrole donc ils ne se rendent pas très loin. On décide d'aller voir pour les bus. Les prix nous insistent à continuer à faire du pouce. Un petit repas préparé acheté à Lanonima et on retourne à notre poste. Un camion à sable nous propose de nous déposer à une vingtaine de km plus loin. De cette façon notre direction sera claire et on fera un peu pitié au milieu de nulle part. Il nous dépose près d'un pit de sable où il va se charger. En plein dans la pampa, le soleil frappe fort. Une seule voiture nous passe devant sans nous prendre. Le 2e véhicule qui passe (2heures plus tard!) nous prend. Super il se rend jusqu'à Los Antiguos!

La chaleur commence à se faire sentir depuis Las Heras et ça n'a rien pour nous déplaire. Dans le sud, il commence à faire trop froid. Une vague de froid d'automne surement. Il était temps pour nous de remonter au nord pour la chaleur. Notre tente et nos sacs de couchage ne sont pas très confortables lorsqu'il fait moins de 3 degrés C.

23 février 2009 LOS ANTIGUOS Argentine

Une grande partie des fruits a déjà été récoltée dans la région surtout les cerises et les petits fruits. Il en reste un peu dans certaines Chacras (ferme de fruit). On profite du climat. On a vite fait le tour de la ville et vu le mirador.
LosAntiguos_0001
LosAntiguos_0002

On achète une confiture à un artisan sur sa Chacras. Quelle déception de voir qu'il y ajoute de la pectine! Mais ça reste très bon, les liqueurs font maison aussi.

25 février 2009 CHILE CHICO Chili

De retour au Chili. On passe la frontière de sortie de l'Argentine à pied car elle n'est qu'à 1 km de notre camping. Entre 9 et 12 km séparent les deux frontières et nous commençons à faire le trajet à pied lorsqu'une vieille dame nous propose de prendre place dans sa voiture sans même que nous ayons fait du pouce. Elle nous dit qu'il y a beaucoup de km. Elle avance à 25-30km heure mais c'est plus vite qu'à pied. On fait les derniers 3km à pied (de la frontière à la ville) car la dame passe rapidement la frontière alors que nous, nous devons faire vérifier nos sacs. Pas le droit d'avoir de fruits, légumes et de fromage. On dit que nous n'avons pas de lait et ils nous disent que ce n'est pas interdit. Dire que nous l'avons jeté ce matin! La température est encore bonne.

Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook