Tarma, muruhuay et acobamba au pérou tour du monde de 4 ans


Photos de la ville de Tarma
01Tarma_0052a

Cliquez pour voir les autres photos

Mardi le 9 septembre 2008 LIMA

La nuit fut bonne malgré l'odeur de moisi dans la chambre. On était tout de même bien fatigués. Nous nous levons vers 8 h 30 et nous descendons en bas prendre notre petit déjeuner. Les deux autres couples finissent de manger lorsque nous arrivons. Nous avons droit à un thé ou tisane, et des petits pains sont sur la table avec confiture. Nous allons à notre chambre et regardons pour la destination que nous allons prendre. On lui dit que nous irons vers Tarma. Il nous dit de lui donner les nos de téléphone de la compagnie de bus et il va vérifié l'heure de départ et le prix pour nous.

Nous avons choisi cette destination car en lisant les carnets d'Arthuro, nous avons lu l'itinéraire qu'une fille a bien détaillé avec le prix des chambres et le prix des bus. Et ça date d'il y a un mois seulement. On se dit qu'elle a surement étudié son itinéraire et nous, nous avons peu de temps pour prendre notre décision et on ne veut surtout pas rester à Lima une nuit de plus pour le moment. On cherche donc par la suite sur le net une compagnie de bus qui va à cette destination. On trouve enfin mais lorsque Arthuro essaie à plusieurs reprises, c'est toujours occupé. Ensuite, Arthuro veut que nous lui montrions comment mettre une vidéo sur son blog. Dany lui explique un peu. Nous on veut partir rapidement.

Par chance nos sacs son faits car on n'y a pas touché. Il essaie encore de téléphoner mais c'est toujours occupé! Bizarre! On décide d'aller dans le quartier Victoria car il semble que toutes les compagnies de bus y sont. Nous avons en tête le nom de Junin qui va à Tarma. Il nous dit qu'en bus public de l'hôtel à la place Victoria ce sera bien long et compliqué. Ça nous couterait seulement 15 soles, 12 en négociant en taxi nous dit-il. On lui dit que nous allons tout de même y aller en bus. Il nous conduit au bus. Il explique au chauffeur notre destination. On paie la 1,2 sole pour les 6 km que nous allons faire. Le temps dans le bus passe assez vite. Les passagers nous demandent souvent de voir notre papier avec l'adresse de notre destination.

Celui qui fait payer nous fait signe lorsque vient le temps pour nous de descendre et il nous indique la direction à prendre. Nous y allons en demandant aux gens où est notre rue. Tous sont bien gentils et nous indiquent où nous devons aller. Nous arrivons à notre rue qui n'est qu'à deux de celle que notre bus nous a descendue. On cherche la compagnie Junin. On la trouve et par le fait même on voit une bonne quantité de compagnies de bus. Arrivée là, la dame nous dit qu'il est trop tard pour le bus du matin, nous devrons attendre la nuit. Elle nous fait signe de prendre le bus qui part d'ici pour nous rendre à l'autre agence. Nous le prenons. Il nous descend un peu plus loin dans la même rue à l'autre agence. On demande pour les prix et c'est 40 soles par personne pour le bus de nuits! Un peu trop cher. On décide d'aller voir d'autres agences mais deux nous disent qu'elles ne font pas Tarma. On en trouve enfin une qui nous propose le bus de nuit à (20) ch soles par personne. On le réserve. Notre départ sera à 20 h 30 et arrivé à 4 h. Ça nous convient. De toute façon pas vraiment le choix car les départs de jours sont tous terminés. On achète nos tickets et le tout en espagnol car jusqu'à maintenant on n’a trouvé personne qui parle anglais. Une chance que l'espagnol ressemble au français!

Par la suite, comme il est passé un peu midi, nous allons à la recherche d'un restaurant. En cherchant le restaurant on voit plein d'agences qui offrent Tarma... On aurait peut-être dû chercher un peu plus...

On tombe sur un restaurant qui un menu d'annoncé à 4 soles. On s'y risque. On demande la soupe (car il y a un autre choix d'entré) nous recevons une grande soupe aux rigatoni et patates avec bouillon de poulet. Ensuite nous commandons le pollo (poulet). Nous recevons un morceau de poulet en sauce de lentilles jaune verdâtre et c'est vraiment excellent, servi avec patates et riz blanc. Nous avons aussi à la table chacun un morceau de manioc avec citron. Elle nous sert aussi un thé avec le repas. On se régale. Lorsque vient le moment de payer. Le jeune garçon prend notre billet de 20 soles. Il s'amuse avec et le déchire. Ensuite la dame nous dit que c'est un faux (falso) On lui dit que nous l'avons eu à l'aéroport mais elle dit que c'est un faux... On lui en donne un autre mais gardons le nôtre maintenant déchiré.

Par la suite, on marche un peu dans le quartier. Arrivée à la grande place, on prend une photo et le gardien vient nous voir pour nous demander de ranger notre appareil photo et caméra après avoir pris la photo. C'est dangereux pour le vol à a tire nous mime-t-il.

On voit une banque et on va demander pour changer nos gros billets de 100 et 50 en billet de 10 et 20. Par la même occasion, on demande de faire changer notre billet déchiré. Elle le regarde un peu puis le change sans problème. Ce n'était donc pas un faux! La dame de la banque est très heureuse de nous dire en anglais : bonne journée

Pour le souper, on se prend chacun une assiette de poulet grillé. 1 huitième de poulet servi avec salade et frite pour 4soles. C'est encore une fois délicieux.

Nous allons attendre à l'agence des bus. J'interromps deux dames qui parlent de faux billets. Toujours en espagnol elle réussit à me montrer comment distinguer les vrais des faux. La couleur du chiffre change sur les vrais et non sur les faux. En plus elle a un exemple de faux sur elle. Super, on en aura appris des choses en une journée!


Nous embarquons dans notre bus et nous avons les deux premières places au 2e étage. Je mets la ceinture de sécurité. Nous nous endormons et durant la nuit, Dany se réveille avec le nez qui pétille dû à l'altitude. Nous montons jusqu'à 4837 mètres d'altitude. Enfin on descend mais on a maintenant tous les deux maux au cœur. Je pensais que nous aurions du retard avec le bus car il a arrêté à une deuxième gare mais finalement on arrive même d'avance à 3 h 45! C'est une très mauvaise heure pour négocier une chambre. En plus Dany est malade dans la rue pendant que je vais voir une chambre. Elle m'en propose une à (35) que je prends même si je sais qu'il y en a surement des moins cher, mais à cette heure, on ne fera pas le tour de la ville. Dany me rejoint. On se couche rapidement. La chambre est bien et avec salle de bain. Beaucoup mieux que notre chambre d'hier à 80 soles.
Notre 1ere à Tarma
01Tarma_0002




Mercredi le 10 septembre 2008 TARMA


On a fait la grâce matinée jusqu'à 10 h. Nous avons bien dormi tous les deux malgré la courte nuit. Nous partons donc avec notre sac à dos à la recherche d'une chambre moins chère. Nous marchons dans la rue Huanco et regardons une première chambre dans une hospedaje sans nom. La chambre est 20soles, sombre mais avec deux lit et salle de bain commune pas très propre. Nous allons voir plus loin et tombons sur Le Central, listé dans le guide. Elle nous propose sa chambre la moins chère à 20soles avec grandes fenêtres, deux lits et salle de bain commune très propre. Nous allons encore plus loin et regardons les chambres de l'hospedaje El Dorado. Il nous propose sa moins chère à 15 soles pour une minuscule chambre et minuscule lit avec TV sans fenêtres et sdb commune propre. Il y a de l'eau chaude 24 heures nous dit-il. À tous les hôtels où nous sommes arrêtés, il n'y a pas de personnel parlant anglais. Nous attendons un instant avant de prendre la chambre car deux Français viennent tout juste d'en sortir.

La chambre trouvée, nous allons à la recherche de quelque chose à manger. On trouve un minuscule resto avec menu du jour à 3 soles chacun. Nous avons droit à une soupe, une infusion d'agrume et un choix de plats principaux. Nous choisissons tous les deux le Asado pollo (poulet BBQ). Un vrai délice encore une fois et pour pas cher.

Nous allons ensuite visiter les alentours. Par la suite, nous allons à la recherche d'internet. Il y en a vraiment beaucoup c'est surprenant surtout qu'il y a peu de touristes. Certains cafés étaient même complets. Par contre, difficile d'en trouver un qui accepte notre laptop (ordinateur portable) Nous trouvons le Snoopy space à 1 sole de l'heure qui accepte notre ordinateur.

Lima — Tarma 247 km durée 7 h 30

Vidéo de Tarma

Ensuite, à la recherche de la bouffe. Car les restaurants avec menu le midi sont habituellement fermés le soir... Nous sommes tentés par une cantine à l'extérieur. Nous prenons le mixe, soit riz frit, nouilles, patates frites et poulet grillé pour 3 soles. Les frites sont très bonnes également. En soirée, il fait frais, le soleil se couche à 18 h et se lève à 6 h.



Jeudi le 11 septembre 2008 PÉROU TARMA


Notre chambre à 12 soles au El Dorado
01Tarma_0005

Nous avons dormi malgré le lit minuscule et le matelas défoncé. J'avais un peu de courbatures en me levant. Nous nous sommes levés à 8 h 30. C'était un peu brumeux. Nous prenons la route vers la montagne. Plusieurs marches nous attendent... Deux dames nous disent que plus haut, il y a un beau point de vue. Nous continuons donc à monter et monter. Et c'est vrai, il y a un beau point de vue de là-haut. Nous, nous sommes tout essoufflés, les 3000 mètres d'altitude se font sentir. Il y a plein de gens qui descendent. Comme ils sont en forme! Ici, on remarque tout de suite la grande quantité de chiens et ils ont l'air appréciés. Par la suite, nous descendons la montagne par un petit sentier. Nous voyons des cultures en terrasses mais le soleil est du mauvais côté pour les photos.

Je me rends compte que mon appareil photo a de la difficulté à prendre des photos en automatique lorsque c'est trop clair. Il a mal été réparé finalement! Je devrais me perfectionner en manuel.

En revenant en ville, nous allons à la recherche de notre bon resto d'hier midi. Pour 3 ch soles, nous avons aujourd'hui soupe au riz et patate avec bouillon de poulet et nous avons choisi le plat principal de poulet grillé et patate sauce arachide servi avec riz blanc avec un breuvage orange anis. Nous aurions pu avoir un dessert pour 0.5 de plus! Les portions sont grandes et le dessert n'est pas nécessaire. À tous les repas que nous avons pris jusqu'à présent, les patates sont toujours présentes.
01Tarma_0147

Nous sortons du resto et nous tombons sur un super marché qui se déroule dans la rue. On marche un peu dans ce marché de rue. On prend quelques photos. Nous nous prenons chacun un yaourt aux fraises un verre pour 0,5sole. Nous demandons à un homme (toujours avec notre espagnol plus qu'approximatif) si le marché est seulement aujourd'hui ou c'est tous les jours. Il nous répond que c'est aujourd'hui seulement. Au marché nous demandons pour prendre des photos des kiosques. Certains nous disent non (surtout les vieilles dames colorées, dommages) d'autres demandent de l'argent mais certains disent oui avec plaisir.

Photos du Marché
01Tarma_0173
Cliquez sur la photo

En fin d'après-midi, nous allons voir si les terrasses sont bien éclairées. Nous prenons un autre chemin pour nous rendre et passons par une rivière presque asséchée pour nous rendre plus loin. Certaines lavent leurs linges dans le minuscule filon d'eau. Sur la route un homme nous accoste. Il nous parle un peu en espagnol. Nous ne comprenons pas tout mais il est bien gentil. Il nous montre ses plantes et nous fait sentir à plusieurs reprises des feuilles qu'il a préalablement froissées. Ça sent le Vicks pour la grippe. Il nous fait comprendre que c'est pour mieux respirer, lorsque l'on est congestionné (ou quelque chose comme ça). Il veut absolument que nous arrêtions à notre retour. Nous continuons notre route. Nous sommes vraiment hors de la ville, c'est la campagne maintenant. Nous rencontrons quelques personnes et tous nous saluent. Nous rebroussons chemin avant que la noirceur commence car le coucher du soleil est à 18 h. Au retour, notre gars nous voit bien sûr. Il nous fait visiter sa maison; une seule pièce avec TV, lit et table. Il a même le sapin de Noël d'installer! Il nous explique que sa femme est morte il y a deux ans. Il parle aussi beaucoup de Dieu. Enfin, il nous fait visiter sa cour, il nous fait flatter sa poule, son lapin, son cochon d'Inde puis encore un lapin albinos. Il nous montre ses canards... Il me tient toujours par la main. Il est bien drôle. Il nous présente son ami et ensuite il nous fait encore une fois la démonstration des feuilles odorantes. Après plusieurs essaies on peut enfin le quitté mais avant, nous prenons une photo.
01Tarma_0240

Il pleut de fines gouttes en rentrant en ville. Nous prenons notre repas à la même cantine qu'hier, nous prenons l'assiette mixe, frites, nouilles, riz et morceau de poulet.




Vendredi le 12 septembre 2008 PÉROU TARMA

En se levant, nos payons la chambre 15 soles. Le matin, nous allons voir pour les bus car nous comptons quitter demain. Nous allons à la station de bus que nous avions descendu. Une jeune fille est là mais elle ne peut répondre à nos questions. Nous attendons un peu puis allons voir une autre compagnie mais ils ne vont pas à Huancayo. On retourne donc à la première station, une dame arrive et elle répond à nos questions. Pas besoin de prendre un ticket : on paie dans le bus et il y en a plusieurs par jours. Sur la route, nous nous laissons tenter par un fromage 8 soles. La région est réputée pour ses fromages. Celui que nous avons choisi est une sorte de feta délicieux.

Nous retournons vers la ville et nous sommes surpris de voir une fête sur la grande place. On se rend vite compte que ce n'est pas une fête mais la démonstration de projets faite par de jeunes étudiants d'une dizaine d'années au plus. Au départ on est gêné de demander pour les premières photos mais par la suite, plus besoin de demander : c'est la folie. Ils sont tous là à nous demander de les prendre. Ils veulent aussi que nous prenions les professeurs et leurs projets. On fait le tour, on se perd même de vu moi et Dany car nous allons chacun de notre coté. Nous passons plus de 2-3heures à prendre des photos. (par chance que j'ai de bonnes batteries et une bonne carte mémoire) Je m'en sors avec 500 photos plus ou moins réussies! Je ne savais plus où donner de la tête. Une des filles nous a parlé beaucoup et nous aidait à bien prononcer les mots. J'ai aussi parlé à un gars qui parlait anglais un peu (la première fois depuis notre arrivée au Pérou). Il était 13 h lorsque nous avons pu terminer la session de photos. Certains faisaient du bricolage (Dany en a reçu deux en cadeau) d'autres faisaient de la bouffe pour cochon d'Inde, d'autres encore faisaient un breuvage morveux de cactus... (Dany a eu la chance d'y gouter!) Une dame m'a demandé de prendre son bébé et a pris une photo de moi avec son bambin avec son cellulaire. Tous nous demandaient d'où on venait, notre nom et notre âge. Un bon moment et une pratique des petites phrases de bases en espagnol.

Photos des écoliers
DSC_1322
Cliquez sur la photo pour en voir d'autres

Nous allons enfin mangé, toujours au même restaurant : je prends le Arroz jardina con pollo (riz aux légumes avec poulet) et Dany tortillas de pollo (omelette de poulet servi avec riz blanc) nous avons droit à une soupe aux nouilles avec patates. Nous avons notre breuvage et tout ça pour 3soles.

Nous allons ensuite à la recherche d'un hôtel moins cher ou plus confortable pour le même prix car nous avons décidé de rester un peu plus longtemps finalement. Ici, c'est un bon endroit pour prendre nos repères et profiter d'une belle ambiance de petites villes avec peu d'étrangers. Ah oui, ici on nous appelle : gringos ou gringa! Ce n'est pas vraiment méchant, ça veut juste dire étrangers!

On fait le tour des hôtels (ou plutôt des hospedajes qui sont moins chers que les hôtels). On en visite plusieurs. Le Luna est à 15soles pour chambre double salle de bain commun et avec douche chaude. Le lit est petit mais la chambre plus grande qu'au El Dorado et il y a une grande fenêtre et TV. Un autre le JR Hospedaje est à 12 soles pour une chambre avec deux lits salle de bain commune mais eau froide, certaine avec fenêtre d'autres pas. Nous voyons aussi un hôtel qui a la chambre sur la terrasse toujours avec TV et salle de bain commune eau chaude mais à 15soles, une autre était correcte à 10soles seulement mais pas d'électricité malheureusement. L'hôtel international lui propose des chambres à 30soles mais on n’a pas été voir. Finalement, on choisira de rester au El Dorado après avoir négocié les prochaines nuits à 12 soles. La chambre est petite mais nous avons l'électricité, la TV et surtout la douche chaude 24 h! Agua Caliente c'est bienvenu! S'il n'avait pas voulu, nous aurions choisi entre le Luna à 15 avec douche chaude ou le JR à 12 mais eau froide...

Nous passerons donc trois autres journées dans le coin. Rien de prévu, profiter du moment.

Lundi le 15 septembre 2008 Tarma

Nous avons fait une belle balade à pied (et retour en collectivo Acombamba-Tarma 0,70 sole) au nord de Tarma ce dimanche. Nous nous sommes rendus à Muruhuay en passant par Acobamba et de magnifiques paysages. Nous avons encore eu droit à une fête locale à Muruhuay.

Nous en avons aussi profité pour gouter d'autre variété de patates locales. Il n'en reste que trois car il y en a une de mangée avant que nous prenions la photo.
Balade au Nord de Tarma


Vidéo de notre balade


Photos de notre balade
Balade au Nord de Tarma
Cliquez sur la photo


Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook