Budget : Faite de l'argent avec vos REER pendant votre voyage en Tour du monde

REER pour Voyager

REER (Régime enregistré d'épargne-retraite du Québec) pour voyager, économiser plus pour moins cher!

Parlons un peu de chiffres en cette belle journée, mais surtout, parlons économie.

Les REER (Régime enregistré d'épargne-retraite) servent à économiser en vue d'une retraite confortable. Ces investissements sont déductibles d'impôt l'année de l'acquisition de ceux-ci. Ils servent à inciter les gens à placer de l'argent. Je ne veux pas commencer un débat sur le fait qu'il soit important ou non d'investir dans sa « retraite », mais des possibilités du REER pour le voyage. S'il nous reste une portion non utilisée de nos REER et que nous ne pensons pas nous en servir, pourquoi ne pas en profiter d'une façon différente!


Nous avons tous entendu parler, qu'il était possible de « Raper pour notre maison » (Régime d'accession à la propriété) (RAP) ou Régime d'encouragement à l'éducation permanente (REEP), mais l'on oublie souvent que nous pouvons tout simplement les retirer! Attention, pas de n'importe quelle façon. Le principe des ces placements est d'économiser de l'impôt les années ou notre revenu est élevé (et avoir de l'intérêt non imposé durant tout le temps du placement) pour les retirer et être imposé lorsque notre revenu sera moins élevé (en l'occurrence, la retraite). Oublions le principe que la retraite est passé l'âge de 60 ans... Donc si je prends des REER les années où je travaille d'arrache-pied et que je retire ceux-ci durant l'année sabbatique, c'est le même principe.

Le principe est le suivant, vous déposer un montant X dans le REER que vous allez retirer durant l'année où vos revenus seront nuls. Attention, le maximum non imposable est de 10,000 $ au Québec et au Canada. Donc un retrait des REER de 10,000 $ maximum par année non travaillée pour avoir un taux de 0 % d'imposition.

Allons-y avec des chiffres : l'impôt provincial est de 16 % à 24 % et de 15 % à 29 % au fédéral. Calculons deux options

1 Le salaire annuel où sont pris les REER est moins de 40 000 $ soit 31 % d'imposition
Placement de 10 000 $ en REER, en prévision d'un voyage disons en 2011
Retour d'impôt de 3 100 $
Le cout réel du placement est donc de 6900 $


2 Le salaire annuel où sont pris les REER se situe entre 40,000 et 75 000 $ soit 42 % d'imposition
Placement de 10 000 $ en REER, en prévision d'un voyage disons en 2011
Retour d'impôt de 4200 $
le cout réel du placement est de 5800 $

Pour les deux options, projetons que
L’année (fiscale) du voyage est en 2012, nous effectuons un retrait de 10, 000 $ dans nos REER. Le montant déposé au compte est de 7000 %, car 30 % d'impôt est pris à la source. Ce montant de 3000 $, vous allez le récupérer à votre prochaine déclaration de revenus avec le relevé 2 que l'institution financière vous transmettra.

Ça paraît trop beau! Nous l'avons essayé en 2006 avec un petit montant (nous y avons pensé trop tard...) et tout a bien fonctionné. À noter que ce n'est pas de la fraude ou une embrouille, c'est juste un calcul judicieux pour étaler ses revenus. Ça peut aussi servir, une année où il y a eu un imprévu, par exemple perte d’emploi, pourvu que le revenu soit nul ou très bas l'année du retrait, ou du moins à taux d'imposition moins élevé, que lors de l'achat.

Il faut aussi calculer que nous ne pouvons pas prendre autant de REER que nous le désirons, nous avons tous un maximum accumulé selon le salaire fait les années précédentes (18 % du salaire annuel). Il n'est peut-être pas souhaitable de tous les utiliser à cette fin, chacun doit faire une étude de son porte-feuille et de sa situation.

Qu'en pensez-vous? Prendre ses surplus de REER pour voyager, vous oseriez?



***Plusieurs chiffres sont arrondis au millier, calculé sur les impôts québécois, basé sur des personnes sans enfants. Ne tient pas compte des exceptions, à vous de faire vos calculs, nous ne nous tenons pas responsable de vos impôts :)***


Vous connaissez vous aussi des trucs et astuces, n'hésitez pas à les partager sous forme de commentaires. Vos commentaires enrichiront notre blogue et aideront d'autres voyageurs. Merci à vous!

Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

3 commentaires:

  1. Merveilleux, Vous êtes allés au bout de vos rêves et en plus vous en faites profiter le monde entier !

    Merci pour ces fantastiques photos, commentaires, vidéos et tout ce que nous n'avons pas encore vu (nous sommes allés dans votre Roumanie, car Dan aime beaucoup ce pays. Le Guatemala aussi parce que nous avons découvert dans vos impressions rapides que c'était un des pays où vous aviez eu beaucoup de plaisir et qu'il était plein de couleur. Nous avons eu envie de voir de plus près vos sentiments. Nous sommes ravis.

    Ils nous restent encore plein de choses à voir. De vrais bons moments en perspectives avec vous. J'ai adoré la démonstration des petits fruits en Roumanie...

    Les photos sont non seulement belles, mais elles ont une âme.

    Nous comprenons toutes vos émotions et vos rêves ; nous avons fais comme vous, mais par morceau (jamais si longtemps). Le plus difficile est toujours le retour.

    Nous n'avons pas construit de maison, mais possédons plein de choses dans la tête, l'âme et le coeur. Et cela, ça n'a pas de prix.

    Prenez bien soin de vous et de vos rêves.

    Bien amicalement.

    Nelly et Dan
    La Lorraine

    RépondreEffacer
  2. @ Nelly et Dan
    Merci,
    Comme vous le dites, nous n'avons pas de maison, mais ce que nous avons n'a pas de prix... Nous sommes tout à fait dans la même philosophie.

    Autant les retours sont difficiles, autant les départs sont excitants... donc j'imagine que cela s'équivault! Nous commençons à penser à un prochain départ (dans quelques années) c'est encore loin, mais on rêve en regardant les cartes du monde.

    Bonne découvertes, je vous en souhaite de nombreuses.
    Maryse

    RépondreEffacer
  3. Bonjour à vous deux!

    Pour les RÉER j'imagine que c'est une bonne solution. Mais je dois vous avouer que je n'y connais absolument rien! Le côté chiffre m'a toujours un peu dépassé... C'est sûrement mon côté anti-gouvernement. Je trouve même dommage (et vous le savez bien puisque vous vivez aussi au Québec) la façon dont nous sommes taxés.

    Ayant travaillé pendant 15 ans dans une comission scolaire, j'ai essayé à maintes reprises de retirer mon fond de pension. C'était possible avant mais plus maintenant. J'ai donc un beau paquet d'argent qui dort quelque part et impossible d'en profiter pour l'instant. Et en voyage sur la route, l'argent est le nerf de la guerre... À bientôt!

    RépondreEffacer

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook