Panama, résumé de nos impressions.

RÉSUMÉ DU PANAMA

Nous y sommes restés 22 jours au total.

Notre itinéraire en gros : Nous sommes arrivés en voilier de Cartagena en Colombie, un trajet de 5 jours dans les San Blas (mer des caraïbes). Ce sera notre grosse dépense de l'Amérique. La pluie nous a accueillis et suivis tout au long de notre traversée du Panama. Nous sommes arrivés à Puerto Lindo, avons pris un bus pour Panama City puis continués pour David et Boquete. Retour à David pour nous rendre à Bocas del Toro sur Isla Colon et Bastimentos. De là un bus pour la frontière costaricaine.

Panama City

NOS IMPRESSIONS GÉNÉRALES DU PANAMA
Tout de suite, on s'est senti dans un autre monde, celui des États-Unis. Il y a des McDo, KFC, Pizza Hut, partout, et les supermarchés sont remplis de produits américains. C'est ici que nous avons entendu le plus d'histoire de personnes ayant subi une attaque à main armée. La pluie nous a suivis tout au long de ses trois semaines, nous laissant 3 jours sans pluie.

Notre traversée entre la Colombie et Panama par les Caraibes.

CE QUE NOUS AVONS AIMÉ DU PANAMA
De retrouver pour pas cher certains produits américains qui nous manquaient.
Les étoiles de mer de Boca del Drago
les San Blas
on ne s'est pas cassé la tête et avons toujours pris des hostals backpacker

CE QUE NOUS AVONS « DÉTESTÉ » DU PANAMA
La pluie qui toujours été présente.
Elle nous a empêchés de voir de belles choses
Savoir après 3 jours d'attente que le sentier Los Quezales était fermé
ne pas pouvoir circuler librement dans Panama City
que notre hostal de Panama City n'a pas payé ses comptes d'eau
Si nous étions entrés par la douane à Sixaola nous aurions dû avoir un billet d'avion de sorti

Notre traversée entre la Colombie et Panama par les Caraibes.

CE QUI NOUS A SURPRIS DU PANAMA
Saison des pluies aussi fortes.
Que ce soit aussi américanisé.
Être escorté par des policiers, car nous étions à deux rues d'un arrêt de bus (dans un quartier à risque).
À notre entré au Panama par Puerto Lindo, aucun contrôle et un douanier soul (que nous n'avons pas vu) pour étamper notre passeport.

Résumé en chiffre
 :

75,420 km carrés
Capitale : Panama
Monnaie Balbao soit $ US
langue espagnole et anglais 14 %
frontière avec la Colombie et le Costa Rica
Population 3,360 474 (juillet 2009 est.)
Population urbaine 73 %
Religion : catholique 85 % Protestant 15 %
Type de gouvernement : république
Indépendance le 3 novembre 1903

Village de Boquete

NOURRITURE

Nous nous sommes toujours cuisinés, car les prix des repas semblaient un peu chers. Comme on retrouve les produits nord-américains dans les supermarchés, nous nous sommes cuisiné les trucs de chez nous : sauce à spaghetti, pâté chinois, hamburger...


Breuvage : l'eau du robinet potable partout.

Bocas del Toro

Météo :
Nous étions en pleine saison des pluies et nous en avons eu. À notre arrivée dans la ville de Panama, dans certaines rues, les voitures avaient de l'eau jusqu'aux phares. Cette pluie nous aura empêchés de faire beaucoup de choses.

FAUNE :
Nous n'aurons pas vu grand-chose, car il était difficile d'aller dans les sentiers. Nous aurons aussi manqué le Quezales.

Électricité : 120 Américaines

Internet; partout, pleins de café.

Banques ATM dans toutes les petites, moyennes et grandes villes.
Avec des frais de 3 $ pour chaque retrait.

TRANSPORTS
Moyenne de 2 $ à 3 $ l'heure de bus. Les distances sont courtes et l'on se retrouve vite à destination.

SANTÉ
Aucun problème pour nous et pharmacies très nombreuses.

Panama City

SÉCURITÉ
Dans la ville de Panama, on ne se sent pas en sécurité. Il y a tous ces policiers qui viennent tout de suite à notre rencontre si nous dépassons d'une rue le quartier « touristique », ça fait presque peur. On a entendu pleins d'histoires d'attaques autant le soir que le jour, des gens avec pistolet demandent toutes vos affaires. Avant on entendait des histoires d'arnaque, mais là il y a toujours des armes! Est-ce vrai?

HÉBERGEMENTS
Nous n'avons pas cherché s'il y avait des hébergements plus économiques que les auberges jeunesse (ou backpacker hostal) comme nous avions de la pluie tous les jours, nous voulions un minimum de confort : cuisine, internet, toit sur tête. Les prix sont variables entre 6 et 10 $ la nuit en dortoir. Parfois avec ou sans déjeuner.

POSTE
Le coût des timbres enfin raisonnable.

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook