Le grand marché d'Otavalo au nord de Quito et la lagune Cuicocha en Équateur

Otavalo


Vendredi le 21 août 2009 Otavalo


Trajet de fou aujourd'hui. On part à 6 h du matin pour se rendre à Quito à la gare Quimtube 2 $ PPP à l'extrême sud. De là on doit prendre le trole 0,25 $ pe pour se rendre à récré (un terminal de transfert) et ensuite on change pour le terminal nord, mais le terminal nord n'est pas le terminal pour les gros bus mais une station de transfert au nord de la ville, on doit prendre un autre transport pour se rendre au vrai terminal nord pour nous (qui a le nom de Cancelen) pour pouvoir prendre un bus pour Otavalo. De notre arrivée à Quito au sud à notre arrivée au nord on passe un deux heures debout avec nos sacs dans les transports bondés pour aussi peu que 0,25 $!!!!

Une fois arrivé au bon terminal pour les directions du nord, on prend tout de suite un bus pour Otavalo, 2 $. On voulait arrivé tôt car il est écrit qu'il est difficile de trouver une chambre le vendredi du au réputé marché du samedi. On se dirige donc vers quelques adresses économiques que nous avons dans le guide en regardant en route pour d'autres hostals. Tout ce que nous voyons est à 8 $ pp. On continu et entre deux hostals listés dans le lonely (qui ont bien augmenté depuis la parution du guide), on trouve un homme sympathique qui nous laisse une chambre à 3 $ pe sans trop hésiter. Elle est loin d'être belle mais on est dans le centre et le prix nous convient.

On voit sur la place des ponchos plusieurs kiosques qui vendent tous ce dont les voyageurs ont besoin pour les souvenirs. On se dit que demain ce ne sera pas mieux qu'aujourd'hui, que c'est surement un petit marché peu intéressant.

Otavalo Otavalo
Otavalo Otavalo



Samedi le 22 août Marché d'Otavalo

Surprise à notre réveil, les commerces ont envahi la ville, devant notre hostal on peu à peine sortir. Plusieurs rues sont fermées à la circulation automobile pas le choix c'est envahi de commerces. ON ne reconnaît plus la ville d'hier.

Otavalo Otavalo

On fait quelques rues, plusieurs kiosques sont consacrés à la vente d'artisanat, au premier regard, il y a plus de marchands de trucs pour touristes que de touristes pour en acheter.

Otavalo Otavalo

Un peu plus tard, on voit les gens les sacs pleins de trucs se promener, la vente va bien pour certains. D'autres vendent certainement au gros pour l'export et — ou pour les autres marchés comme Quito. On ne se laisse pas tenter, on a beaucoup acheté au Pérou et en Bolivie et plusieurs items se ressemblent.

Mais il n'y a pas que de l'artisanat, il y a des petits commerces de tout, vêtements, chaussures, articles de cuisine, la plus grande partie du marché est pour les Équatoriens.

Nos photos du Marché d'Otavalo
Otavalo
Cliquez sur la photo pour voir les autres

Otavalo Otavalo
Otavalo Otavalo

Il y a aussi la section des fruits et légumes ainsi que celle des animaux. Ça fait en sorte que la ville est remplie de gens venus des villages autour soit pour vendre ou pour acheter ou les deux. On peu même goûter aux bleuets locaux aussi bons que ceux de l'Abitibi notre région au Québec.

Otavalo

En fin d'après midi on rencontre Sylvain et Nadège deux voyageurs tourdumondistes que nous avions croisés à Huaraz au Pérou. On passe deux soirées en leur agréable compagnie. On vous promet un fondu de viande sauvage si vous venez nous visiter au Québec.


La lagune de Cuicocha
Nous allons aussi une journée faire une balade à la lagune Cuicocha mais les nuages ont décidé d'apparaitre rapidement et nous ne faisons pas le tour de la lagune complètement de peur de nous faire prendre par la pluie.

laguna Cuicocha



Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook