Villa Tunari en Bolivie le parc Machia ( Inti Wara Yassi) refuge pour les animaux et possibilite de bénévolat

Villa Tunari est un petit village très prisé des habitants de Cocha pour le week-end et l'été. Il se situe à 160km à l'est de Cocha sur la route nord vers Santa Cruz. La raison principale pour notre séjour ici était le refuge Parque Ecoturistico Machia. On avait fait quelque recherches et nos attentes étaient grandes (trop grandes) on avait même songé faire du bénévolat a cet endroit.

villa tunari (24)

Dimanche le 14 juin 2008 Villa Tunari

Nous nous levons vers 7 h et après une douche bien froide, nous nous dirigeons vers la rue où sont les bus pour Villa Tunari. On fait le tour des bus les prix varient entre 13 et 25 BS pp. Le choix est vite fait et nous prenons la Flota German Bush à 13BS et un bus tout neuf avec encore les plastiques sur les sièges en prime. Le trajet est long, un bon 4heures pour les 160km.

Nous arrivons à Villa Tunari et passons beaucoup de temps à chercher un endroit où dormir pas trop cher. Il y a bien une dame qui tient un camping et nous fait le prix spécial de 5Bs PPP par nuit, mais elle n'a plus d'eau courante. De plus, les nuages sont menaçants et on ne veut pas se retrouver à la flotte. On prend le temps de diner avant de retourner à la recherche d'une chambre.

On trouve enfin quelque chose de correct sur la route : Alojamiento Aurora qui nous offre une grande chambre 2 lits à 20Bs pe c'est le moins cher que nous avons trouvé.

Par la suite nous allons voir pour le refuge Inti Wara Yassi. Il est déjà tard et comme nous nous imaginions qu'il était énorme, on décide de remettre à plus tard la visite. Malchance, demain lundi le refuge est fermé pour maintenance, se sera donc reporté à mardi.

Nous avions dans notre idée que pour voir les animaux (on les croyait dans de grands enclos) il nous faillait patience et plusieurs heures de marche.

Mardi le 16 juin 2008 Inti Wara Yassi

Le matin une pluie diluvienne nous tombe dessus. En cas de pluie le refuge est fermé c'est donc en après midi que nous nous rendons enfin au refuge. Le droit d'entrée est très peu élevé 6Bs pe mais le droit de photo est à 15Bs et vidéo à 25Bs. Nous ne prenons que le droit aux photos. En 2 minutes de marche dans le sentier nous arrivons dans un cul-de-sac où il y a plusieurs singes soit en libertés soit attachés. C'est la fin de ce sentier.

Villa Tunari

Villa Tunari Villa Tunari

Un autre 2 minutes et nous arrivons devant de grandes cages pour les perroquets et voilà c'est tout pour les animaux!

villa tunari (62) villa tunari (1)
villa tunari (8) villa tunari (13)

Il y a par la suite un trajet de 2-3heures pour les cascades ou nous pouvons encore voir et entendre quelques singes mais ça se résume en gros à ça. Ça peut être plaisant pour voir quelques singes pour qui n'en a pas vu beaucoup mais même si nous adorons tous les deux les singes et que nous ne nous lassons pas d'en voir... disons que nous avons vu beaucoup plus, beaucoup mieux ailleurs. À la sortie nous voyons le Puma en laisse qui ne semble pas vouloir boucher et un ours jouant au ballon.

Villa Tunari
Villa Tunari
C'est un refuge qui vient en aide aux animaux qui ont été maltraités ou blessés. (anciens animaux de cirque par ex). En théorie, l'association essaie de réapprendre les lois de la jungle à ces animaux pour qu'ils puissent par la suite prendre la route de la liberté. On s'attendait à quelque chose comme le refuge Pageau en Abitibi (notre région) avec des animaux différents;) On pensait à de grands enclos, une volière pour les oiseaux... Beaucoup d'animaux... On ne s'attendait pas à voir des singes attachés par le cou ou la patte, des oiseaux en cage individuels... le puma en laisse... (OK en laisse mais le reste du temps il est en cage?) et un ours attaché qui joue au ballon avec un volontaire. Peut-être que ces animaux ne peuvent plus aller à l'état sauvage mais s'ils étaient dans un grand enclos, le puma n'avait pas besoin de s'étendre sur les marches en ciment devant l'entrée et l'ours pouvait se dégourdir seuls. Donc nous avions une attente surement démesurée, en pensant que ce refuge remettait en liberté plusieurs dizaines d'animaux par année comme ça se fait chez nous. Les volontaires sont nombreux à s'occuper, à jouer avec ses animaux et à les cajoler. L'ambiance doit être très agréable mais nous sommes plus qu'heureux de ne pas avoir choisi de nous arrêter un moment ici.


Changement de trajet

On passe une heure sur le net à la recherche de nouvelles informations. On décide de ne plus continuer vers l'est : Santa Cruz et les missions jésuites et on refait marche arrière. On ne sait pas si on manque vraiment quelque chose mais cette boucle nous semble maintenant une corvée. Donc demain retour à Cochabamba.

De mercredi 17 juin au Jeudi 19 juin 2008
Pour le retour à Cocha nos devons soit arrêter un bus en route (il n'y a pas d'arrêt ou de terminal fixe dans ce village) soit prendre un des nombreux micros rapides à 30Bs pp. Comme nous n'avons pas les heures des bus et que le prix de ceux-ci varie de 13 à 25Bs on décide de prendre un micro qui nous sauvera 2heures de route. (Les bus prennent 6heures en ce sens selon la dame de l'hôtel) Nous arrivons donc rapidement à Cocha et par la suite nous regardons pour un bus pour La Paz avec l'intention de s'arrêter pour Sajama. Nous passons une nuit à Cocha. Le lendemain nous décidons dans le bus de continuer pour La Paz, 25Bs pe (que nous arrêtions avant ou pour le trajet complet) il y a de tous les prix donc il faut faire le tour des compagnies. Nous arrivons en début d'après-midi donc une nuit à La Paz et nous partons le vendredi 19 juin à 11 h pour Rurrenabaque avec en arrière pensé notre déception de Villa Tunari.


Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

3 commentaires:

  1. Salut Maryse et Dany,

    Que de magnifiques vidéos et de belles photographies riches en couleurs et avec une belle lumière, et nous vous en remercions, il y a tout pour le plaisir des yeux.

    Voilà pour vous maintenant c'est l'hiver et pour nous c'est l'été qui s'en vient péniblement, les températures ont de la peine à monter, mais cette semaine ils annoncent des températures caniculaires, en tout cas pour la Suisse.

    Dany est allé en début du mois à Ottawa pour une dizaine de jours pour le mariage du fils ; dommage qu’elle n’ait pas pu visiter grand-chose, à part qu’elle est allé à Gatineau et à Montréal visiter des amis.

    Allez les amis de la Belle Province, continuez votre voyage passionnant et de nous envoyer de belles images des contrées que vous traversez.

    Nous vous souhaitons que du bien pour la suite de votre voyage, que le temps soit clément avec vous et nous vous disons à la revoyure.

    Dany et Mickey, les p’tits Suisses

    RépondreEffacer
  2. coucou Maryse y dany....

    oui, le monde est vraiment petit... je vois encore la tete de gregory et fanny lorsque nous avons prononcé vos prénoms... "mais on les connait aussi"... vraiment très marrant..

    En ce qui concerne les iles ballestas, nous pensons pas que cela soit essentiel. la balade est assez rapide(moins d'une heure, avec seulement 30min à faire le tour de l'ile), avec un groupe de 30 personnes. Il y a beaucoup d'oiseau mais pas beaucoup de variété.il y a aussi quelques lions de mer et tres peu de manchot. les pelicans on les voit mieux à côté du port. Pour le prix, nous savons pas trop, car nous étions avec un espagnol, qui a géré à Ica, le taxi pour aller à Paracas, l'hotel, et l'excursion pour 120 soles pour nous 2 je crois(c'était plutot interessant). mais je pense que c'était 40 ou 50 soles par personne l'excursion. En revanche il est possible de faire un petit trek dans la réserve de paracas, une petite traversé du désert, mais j en sais pas plus.

    bon, les info ne sont pas trop précise, mais j'espère que cela pourra vous aider.

    nous aussi nous suivons votre blog, et vos photos sont vraiment magnifiques

    plein de bisous et à tres bientot

    Enora y Julien... les bretons

    RépondreEffacer
  3. A propos des singes de Parque Machia, ils font tous un séjour à la clinique du parc lorsqu'ils viennent d'arriver. Après qqs jours s'il n'y a pas de soucis ils passent à la zone de "quarantaine", puis lorsque l'on voit qu'ils sont près à être relachés ils sont amenés au parc proprement dit, où ils vivent en toute liberté sauf les premiers jours où ils doivent rester sous étroite surveillance pour leur sécurité le temps d'être acceptés par les autres singes. C'est pour cette raison que vous avez du voir 2 capucins en laisse .
    Quant aux pumas ils sont baladés loin de tout 8 heures par jour par des jeunes volontaires particulièrement sportifs, vous avez du les voir en fin de journée je suppose.

    RépondreEffacer

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook