Sam Neua et Vieng Xay (les grottes et chutes) à l'extrême Est du Laos

Le 7 octobre, visite de Sam Neua et Vieng Xay
Sam Neua
Enfin arrivés à destination à Sam Neua après trois jours de transports, nous vérifions tout de suite s'il sera facile de sortir d'ici pour Phonsavan... Les chemins n'ont plus l'air de poser problème et la dame à la gare routière nous affirme que les transports à partir de Sam Neua ne sont pas annulés. Nous avons visité la ville et les environs. Un petit 15 km de marche puis retour par tuk tuk. Nous avons vu sur notre route un joli Vat et des villages intéressants. Nous avons profité du marché gigantesque où nous avons mangé de très bonnes soupes de nouilles et de délicieux beignets aux bananes. Nous aurions pu essayer le rat grillé, les vers blancs vivant ou encore les écureuils bien poilus mais on passé notre tour. Le marché le le principal attrait de cette ville.




Vidéo de Sam Neua et Vieng Xay



Vieng Xay les grottes
Nous nous trouvons un hôtel sympathique sur pilotis tenu par un chinois. Nous nous y installons et avons une très belle vue sur les falaises de calcaires environnantes, dommage que le temps soit un peu brumeux, Le principal intérêt de cette ville, outre le paysage superbe, réside dans les grottes des environs. Les grottes ont été aménagées et adaptées pour faire le chef-lieu du Pathet lao (PL). Les hauts dirigeants y sont restés 9 ans, cachés dans ces grottes. Cette région était déserte dans ces années, soit de 1964 à la fin de la guerre. La ville ne s'est construite que plusieurs années plus tard car la région était recouverte de forêt épaisse. 102 grottes sont répertoriées dans la région dont 12 ont joué un rôle important durant la guerre. L'intérêt de ces grottes est qu'elles étaient difficiles à bombarder car elles sont entre des falaises abruptes, et comme elles étaient dans la jungle, les ennemis ne se doutaient pas de leurs existences. Il y a tout de même eu des bombes à proximité : normal car les Américains (Etat-Uniens) ont lancé près de 2 millions de tonnes de bombes, soit ½ tonne de bombes par habitant de cette époque! Ce qui en fait le pays le plus bombardé de tous les temps pour le ratio population. Les grottes ont été adaptées pour offrir le plus de confort possible pour la situation, toilette, chambre privée, salle de ping-pong pour un d'eux, et bien sur une salle en cas d'attaque; équipée d'un système d'oxygénation mécanique avec filtre. Une des grottes a servi d'hôpital avec des médecins cubains! Toute une organisation bien intéressante à visiter avec un guide attitré par le gouvernement mais bien sympathique et donnant des explications instructives. Visite 3 $ par personne, guide inclus. Un des hauts dirigeants ayant vécu dans ces grottes est revenu en ville. Il s'est fait construire, il y a plusieurs années, une maison juste devant sa grotte. Il y a quelques jours, nous l'avons aperçu escortés de militaires, à Nong Khiaw.


Photos de Vieng Xay

Cliquez sur la photo


Vieng Xay la chuteNous nous levons tôt le matin pour aller voir les chutes à quelque km de la ville. Nous aimons bien la liberté de la marche et partons donc à pied. La chute est située entre Sam Neua et Vieng Xay. Nous rejoindrons donc presque le village où nous nous étions rendus de Sam Neua. Nous marchons les 8 km pour nous rendre à la Tat Nam Neua (chute). Arrivés, nous devons prendre un sentier de terre à travers les bois. Nous faisons plusieurs centaines de mètres avant de nous retrouver coincés. Les trois jours de pluie de la dernière semaine ont fait des ravages ici aussi. Le sentier s'est effondré et aucune façon de le contourner car la falaise est trop raide à monter et le ravin qu'est devenu le sentier ne sont très profonds et dangereux. Nous rebroussons chemin déçu.



Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook