Jumbo jusqu'à Pak Lai et bateau de Pak Lai à Vientiane, Laos

Nous prenons un jumbo à prix très convenable (nous sommes revenus au même prix pour tous) pour nous rendre à Paklai. J'ai mal à la tête au réveil mais ce n'est rien comparé après le transport. Surtout que d'après notre guide le trajet devait durer 3heures... ça en aura pris 6 au maximum de la vitesse possible sur une route de ce genre (vivent les guides!). Le chauffeur pense qu'il a une voiture impossible à renverser et nous donne froid dans le dos à plusieurs reprises. Pour les courbatures, après une heure de trajet on sait déjà que nous serons couverts de bleues (ecchymoses). On se cogne la tête au plafond de notre jumbo même si celui-ci est très haut. On arrive enfin et la première impression que nous donne le village n'est pas très bonne. On se fait crier falan sans arrêt avec des éclats de rire pas invitant. On cherche pour un guet house mais difficile de négocier lorsque nous sommes un peu prix au piège. Comme elles sont toutes aux mêmes prix nous choisissons la plus confortable. Nous trouvons un délicieux riz frit près du port. Moi je reste couché toute l'après-midi en essayant de faire baisser ma température qui ne fait que monter. Je me refroidis avec des serviettes d'eau froide malgré ça, ma température reste près des 39C. Ça dure une douzaine d'heures et elle descend un peu d'elle même et un début de grippe commence. On déteste faire de la température car ça peut être une grippe mais si la température élevée persiste plus d'une journée veut mieux aller voir un médecin. Comme on fait un voyage sur une longue durée et dans des endroits parfois reculés, les maladies que nous pouvons attraper ne sont pas à négliger. On ne prend pas de médicaments préventifs (sauf les vaccins que nous avons faits avant le départ) donc on doit rester vigilant sur les détails de notre santé. C'est donc surtout un arrêt de repos pour la journée dans cette ville. Nous prenons le bateau le lendemain matin et c'est un peu plus en forme que j'embarque dans ce transport.


Bateau de Paklai à Vientiane

Nous devons nous enregistrer au militaire à notre départ car nous passerons entre le Laos et la Thaïlande. Si nous ne débarquons pas à l'endroit indiqué, ils feront des recherches pour retrouver. Nous payons le prix touriste pour le bateau : impossible de négocier et impensable de faire chemin arrière. Le bateau avec les bancs en bois nous semble d'un confort suprême après le jumbo d'hier. Nous nous sommes pris quelques trucs à manger pour la route car le trajet dure 8 heures. Un beau soleil accompagne encore la traversée comme tous les jours depuis quelques semaines. Plusieurs Thaïlande font partie des passagers et les Laotiens aussi mais aucun autre occidental. Nous sommeillons un peu par moment, lorsque les pieds des deux dames derrière nous ne sont pas sur nous. Les paysages sont beaux mais très semblables aux autres vus lors de notre trajet en bateau de Luang Prabang à Tha Suang. Nous arrivons à Vientiane en fin d'après-midi. Nous enregistrons notre arrivée à un poste d'immigration pour donner suite à l'enregistrement de ce matin. Nous ne nous faisons pas anarquer par le tuk-tuk à qui nous disons que ce n'est pas notre première fois en ville... Arrivé au guest house le Mixay nous avons la même chambre qu'à notre dernier séjour, c'est leur dernière chambre de libre. Quel chance nous n'aurons pas besoin de chercher ailleurs en ville une chambre pas chère.


Vientiane

Nous restons à Vientiane le temps de profiter des biscuits au chocolat et surtout de temps que Dany se remette de sa grippe. Nous passons un peu de temps sur le net pour mettre les photos et vidéos. La suite de notre séjour au Laos se passera dans la partie sud.


Vidéo la vie pratique (manger et s'habiller)





Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook