Muang Long et XiengKok au Laos

Le 22 septembre Muang Long et XiengKok

Transport pour Muang Long
De Muang Sing, nous prenons un transport pour Muang Long. La dame de notre hôtel nous a dit que le premier transport était à 10 h, ne voulant pas être assis à terre comme la dernière fois et aussi parce que nous avions 1.5 km de marche nous avons décidé de partir plus tôt soit vers 9 h après avoir profité d'une bonne douche chaude chacune. Nous arrivons à 9 h 15 et il y a déjà des gens dans le pick-up. Nous avons une place assise et le pick-up se remplit rapidement. Nous partons il est à peine 9 h 30. Par chance que nous sommes arrivés d'avance car nous l'aurions manqué si c'est le bus de 10 h... Nous faisons un long trajet de 2 heures dans la poussière et les nids d'éléphants. Ce n'est pas une route mais une piste de terre. À deux reprises notre tête se cogne au plafond. Une dame avec son petit bébé naissant (quelques semaines pas plus) rigole en regardant son bébé être secoué d'un côté et de l'autre. On ne sait pas si elle rigole parce qu'il ne réagit pas (pas un cri ou un pleur!) ou pour autre chose!? Pauvre bébé! Dire que chez nous il y a le syndrome du bébé secoué qui fait les nouvelles de temps en temps.... Il y doit avoir des enfants qui meurent à se faire brasser autant! Dany se cache le nez dans sa casquette pour ne pas respirer trop de poussières. Moi je ne suis pas complètement à l'arrière comme lui donc j'en ai moins. Nous sommes 14 dans la boite arrière. En chemin nous avons vu plusieurs petits villages dont quelques-uns où les femmes se promène seins nus ou avec des costumes très impressionnants... Ils ne sont pas touristiques ces villages. Nous faisons de temps à temps des arrêts lorsque des villageois font signe au chauffeur. Dans un village, un homme embarque dans le camion avec sa fille d'une dizaine d'années apparemment très malade : le voyage ne l'aidera sûrement pas mais il ne doit pas avoir de docteur chez eux, donc ils se rendent au village plus loin.
Après deux heures et 38 km, nous arrivons enfin à Muang Long tout poussiéreux, Dany a des pantalons jaunes maintenant! Et nous avons un écran solaire de sable! Nous payons le transport à l'arrivée (16,000) ch. Tout le monde paie le même prix : ils n'ont pas l'air de vouloir nous arnaquer pour ça. Dommage mais nous sommes souvent méfiant maintenant, le temps de comprendre un peu le fonctionnent. Après quelques jours ça nous passera!

Photos de Muang Long



Ville de Muang Long
Nous avons été à la recherche d'un guet house. La Jony n'était pas très sympathique, nous voulions en voir un deuxième. Nous ne sommes allés en face : personne pour nous répondre... Nous avons été voir une 3e, encore personne mais un voisin est venu réveillé la fille qui doit s'occuper du guet house. La chambre est correcte et l'électricité est disponible de 18 h 30 à 22 h 30 comme dans tout le village!
Plusieurs villages reculés ont l'électricité que trois heures par jour avec des génératrices. Ils cuisinent au bois et tout à l'air de bien aller. Une chose agréable au Laos c'est qu'il y a souvent une eau en bouteille qui nous attend dans notre chambre! Aussi, eux même boivent de l'eau en bouteille donc dans les restos on n’a pas à avoir des craintes pour l'eau servi au verre.
Nous allons à la recherche d'un resto, un est pleins et ne sert que de la soupe et l'autre au Jony, nous dit qu'il ne sert pas de bouffe! Bizarre car lorsque nous avons visité la chambre il y avait plein de gens qui mangeaient. Nous en trouvons un troisième, le seul autre du village il est tout près de notre hôtel le « Four Light Restaurant ». Drôle de nom quand il y a que 3 heures de courant par jour! Peu convaincus, car il n'y a personne nous commandons. Elle a un menu anglais, qui est très poussiéreux! Il y a longtemps qu'il n'a pas servi! Nous prenons chacun un riz aux légumes (7,000) ch et Dany se prend une omette avec patate (5,000). Nous sommes agréablement surpris, c'est très bon et avec toutes les épices sur la table il y a de quoi ajuster le goût : soya, sauce de poisson, citron, piment, sel, msg, sucre, sauce tomate... Il y a du choix.
Durant le repas, nous nous sommes crus à Hampi (Inde) un instant car lorsque Dany a commandé l'omelette aux patates, la fille est partie avec de l'argent et est allée chercher 5 pommes de terre et trois oeufs... Ça c'est du frais! Nous allons au petit marché et nous achetons des bananes qui sont délicieuses ici.
Nous marchons vers la rivière et nous y voyons plusieurs s'y baigner et s'y laver. Les rivières font office de bain public! Et dans les villages sans rivière, il y a toujours un petit plan d'eau où les gens se réunissent pour la toilette et le lavage. Lorsque l'eau courante n'est pas dans toutes les maisons, il y a un puits public pour faire la réserve d'eau pour la cuisine. Nous allons inspecter les environs. Pour traverser la rivière il y a un pont suspendu pas très rassurant; peut-être que les locaux font le détour pour l'autre pont? Nous continuons et marchons un peu le long des rizières. Nous nous prenons une « branche de riz » et faisons comme les locaux en le mangeant cru; pas très nourrissant mais ça occupe d'arranger chaque grain!
Nous allons ensuite vers le village et voyons plusieurs gens regrouper... Il y en a qui jouent à deux jeux d'argent. Des genres de cube et l'on gage sur l'animal qui va sortir... Il y a six animaux : le paon, le tigre, le poisson, l'éléphant, et deux autres que je me souviens plus. Il y a beaucoup d'argent qui circule... nous voyons aussi un jeu de dard et de ballon... On paie, on lance et on gagne... ça ressemble à une grande fête foraine : peut-être parce que nous sommes samedi.
Un homme nous parle un peu, les gens sont très sympathiques ici. Il faut dire que c'est la saison basse et je pense que nous sommes les seuls touristes aujourd'hui. Et peut-être depuis quelques jours. La majorité ne va pas plus loin que Muang Sing et surtout en cette saison. Pourtant nous sommes chanceux il ne pleut pas!
Nous entendons une musique, celle qui annonce le camion de vidanges en Chine... Ici c'est les glaces! Nous voyons petits et grands aller vers le gars à motocyclette. (Comment ils font les glaces avec 3 heures d'électricité par jour!) Nous faisons de même et nous achetons chacun un M. Freeze (bâton de glace) (500) aux fraises faites locales avec un petit sac de plastique et une brochette en bois qui fait le bâton (chose à ne pas faire, mais nous n'avons pas été malade) L'homme qui nous parlait anglais un peu plus tôt, passe à côté de nous et nous dit que ce sera 1000 pour les deux, comme pour être certain que nous ne nous ferons pas avoir... Le marchand de glace est honnête car c'est le prix qu'il nous avait donné.
L'office du touriste était fermé ce matin. Je ne sais pas si c'est parce que quelqu'un a dit qu'il y avait des touristes au un simple hasard mais il était ouvert à notre 2e passage et avait presque l'air de nous attendre! Nous demandons quelques prix... Un peu moins cher qu'à Luang Nam Tha mais encore trop cher à notre goût soit 21 $ US pour 6 heures de trek dont 4 heures de marche et un dîner! Nous décidons d'aller marcher seuls un peu sur la route vers le sud. Les enfants nous disent de beaux « Saibadi » et les adultes aussi.
On va au même restaurant que pour le dîner. Nous prenons chacun une omelette aux pommes de terre (5,000) ch. Et pour Dany un riz frit aux légumes (7,000) et pour moi, j'essaie la soupe au porc (5,000). Il m'arrive un plat gigantesque de soupe avec fine tranche de porc et des légumes ainsi que des nouilles de riz. Je fais un mélange avec les sauces disponible sur la table. C'est vraiment très bon.
À 18 h 30 pile, les lumières s'allument, nous allons vite brancher l'ordi et la batterie de caméra. Nous prenons une petite douche bien froide. Il y a beaucoup de fourmis rouges dans les bois et sans que nous les dérangions elles nous attaquent littéralement! Et elles mordent fort pour leurs grosseurs et sont très agressives!

Vidéo de Muang Long et Xieng Kok


Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

1 commentaire:

  1. Muang Long est en pleine évolution, avec des changements économiques du fait de l'arrivée des chinois autour de l'Evéa.... C'est un chouette village. Allez chez Miss Soan (restaurant), ou dans la Guest House qui se situe sur la route principale en directionde XiangKok... Bien que vous y soyez aller ... Bonne route pour la suite ...

    RépondreEffacer

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook