En route vers Xieng Kok au Laos

Nous nous sommes levé assez tôt (avant 6 h) pas vraiment le choix avec tout ce bruit dehors. Le singe, les poules et je ne sais quoi d'autre mais très bruyant. Nous sommes arrivés plus tôt pour le bus et nous avons dû attendre un bon moment. Nous sommes partis à 7 h 45 et nous étions assis à l'avant car à l'arrière il y avait plein de poches de grains. Nous étions donc confortables avec moins de poussière. Le trajet de 34 km dure plus d'une heure.

Nous avons fait deux fois des arrêts dans des villages pour descendre des poches et Dany les a aidées. Les hommes le regardaient très surpris de la technique de mettre les sacs sur ses épaules. Dans le premier village c'est une petite femme qui a du transporté une grande partie des sacs qui ont plus de 25 kg (50 lb) avec Dany. Nous avons passé des villages surprenants. Les femmes se tiennent seins nus mais avec les chapeaux décorés et leurs jupes. Certaines montent leurs jupes jusqu'au-dessus des seins et se font en quelque sorte une robe. Elles ont des paniers qui sont attachés à leur tète et avec un morceau de bois sur leurs épaules pour répartir le poids. Pour les maisons ça se ressemble beaucoup. Ils ont l'eau à quelques endroits dans le village et c'est là que tout se passe : douche, lavage, remplissage de bidons...


Photos de Xieng Kok


Xieng Kok
Nous nous sommes informés pour une chambre... Nous avons pris la Onkeo Guesde house à (20,000). Elle a fait le ménage et n'en finissait plus. Ça fait longtemps qu'il n'y pas eu de gens dans son guet house. Nous avons du attendre qu'elle lave le planché, le balai, lavé la toilette qui n'était que poussiéreuse et encore... Lorsqu'elle est enfin sortie de la chambre; c'était pour mieux y revenir et laver le plancher de la salle de bain. Nous avons enfin pu mettre notre cadenas. Une dame style Akha, nous regardait et est même entrée dans la chambre pendant que l'autre faisait le ménage... aussitôt sorti et le cadenas mis sur notre porte à peine avions-nous tourné le dos qu'elle jouait avec notre cadenas à code... Nous étions à quelques mètres d'elle... Ils ont l'air très curieux et nous avons bien fait de mettre le notre et non pas leur cadenas surtout que plus tard nous nous sommes rendu compte qu'elle ne nous avait pas donné la bonne clé pour le cadenas! (Peut-être avait gardé l'autre pour fouiner?).

Nous avons marché un peu dans les alentour et sommes allé à la recherche d'un resto : Le premier est écrit restaurant et en anglais... il n'y avait personne et nos sommes allés cherché le menu... quelques trucs très simples. Une dame arrive et nous dit que ce n'est pas possible de commander. Nous devons aller au Resort Guesde house. Il n'y a aucun autre resto même pas un marchand de soupe! On mange et j'essaie de lui demander pour le bateau pour Houeixay. J'ai un lexique lao mais c'est une Chinoise et elle ne lit pas le lao et ne parle pas anglais... Nous n'avons plus notre lexique chinois! J'avais déjà demandé à la dame de notre hôtel mais elle ne sait pas lire et une autre personne dans la rue non plus... Ce sera une mission difficile!

Un homme vient nous parler pour les bateaux, il a vu qu'il y avait des touristes. On discute des prix; c'est 3500, je trouve que c'est trop peu cher et trop cher pour que ce soit des US, il y a quelque chose qui ne marche pas! pour être sur on sort nos kips; et non le prix n'était pas en kips mais en Bath Thailandais! ce qui fait 100 $ US. C'est un bateau pour 5 mais comme il n'y a personne d'autre qui le prend ce sera le même prix pour 2. À la fin de notre repas un autre homme nous propose la même chose au même prix soit des speeds béats hyper bruyant et dangereux. On n’aura donc pas le choix de revenir sur nos pas pour Luang Nam Tha.



Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook