Jiayuguan et la muraille de Chine

Pour Jiayuguan nous avons réservé un train assis. C'est deux fois moins cher que des couchettes donc nous avons décidé d'essayer. Nous avons 12 heures de trajet et départ à 20 h. Pas d'ac, et peu de place pour les pattes... Nous sommes six sur une baguette pas très large... trois d'un côté en face des trois autres... On ne dort pas de la nuit avec ceux qui se déplacent, les autres crachant et il fait une chaleur incroyable. IL y a bien des fans mais comme certains ont froid (c'est que nous imaginons) les fans sont fermées après quelques minutes et pas moyen d'avoir la fenêtre ouverte sans faire geler les voisins. Il fait plus de 35C, nous sommes morts de chaleur.
Nous arrivons enfin le matin, nous prenons le taxi pour une auberge jeunesse indiquée dans le dépliant du chauffeur... Toute une auberge jeunesse! Il demande même à l'entrée une robe de soirée pour le diner! Les chambres sont hors de prix. Nous regardons pour un autre hôtel tout près. Les chambres selon les guides sont beaucoup plus chères ici qu’ailleurs. C'est vraiment surprenant les différences de prix d'hôtel selon la ville où l'on est peu importe la grosseur de la ville... On réussit à avoir une chambre à moins de 12 $ alors qu'elle était annoncée à 30 $. La chambre est luxueuse (pour nous) mais rien de moins chic pour les touristes étrangers... Car ici aussi, il y a des hôtels pour touristes et d'autres pour chinois. On ne s’est jamais fait refuser une chambre dans un hôtel pour les Chinois car nous ne les avons pas trouvés ;) ils sont très difficile à reconnaitre car écrit en chinois. Par contre il y a bien un endroit ou nous avons eu une chambre surement pour chinois... Et comme il y avait un reçu pour le dépôt, j'ai bien vu qu'il a fait attention de ne pas laisser de copie avec mon nom dans le calepin des reçus... pourtant les autres copies des Chinois étaient toutes là. Nous étions un peu à l'extérieur de la ville donc peut-être moins dangereux pour lui que pour les hôtels en centre-ville. 


À JIAYUGUAN, c'est l'endroit où il y a le bout de muraille : le plus a l'ouest de la Chine... On en a donc en profité pour voir la muraille sans aller dans la partie Est comme la majorité. On sauve ainsi beaucoup de temps et d'argent. La muraille est moins large que d'autre partie... mais c'est quand même la muraille qui surmonte la montagne. Très beau et ça nous permet de voir quelque beaux paysages. La muraille ici est divisée en deux... Elle a été rénovée en 1987. Lorsque nous payons notre ticket nous avons droit à un côté seulement, ce qui est un peu bête car l'autre est à quelques mètres seulement... Mais c'est aussi ça la Chine, des frais d'entrées pour tout et partout a des prix exorbitants si on tient compte du cout de la vie d'ici. Plusieurs sites sont a 100Y soit 15 $ et c'est des petits sites, un truc ou deux a voir... Les frais des visites ont beaucoup augmenté depuis les dernières années... Les Olympiques 2008 auraient-ils à voir avec cette montée des prix? Les touristes chinois le l'Est, en masse pour la visite de leur pays a surement aide la montée des prix... On en voit plusieurs dépenser sans compter... Enfin, reste pour nous à faire des choix selon nos intérêts. 

Petite anecdote : hier au marché nous nous sommes acheté un blé d'Inde à manger en rue. Nous avons payé 1Y chacun, un jeune de moins de 18ans nous les a vendus. Nous avons vu son père (on suppose) grogner à la vue du prix qu'il a nous a fait. Ce n'est pas un enfant mais surement qu'il nous a vendu le prix chinois. Le lendemain, nous voulons acheter un blé d'Inde au même endroit... Pas moyen de les faire descendre en bas de 2Y... le vieux grognon aime mieux perdre une vente que de nous les faire à un prix un peu plus chinois. On sait bien qu'il ne perd pas d'argent à 1Y car partout on peut en trouver pour ce prix et même moins sans négocier... Ils ne sont pas discrets du tout pour nous charger plus cher. Même chose pour les taxis... Ils préfèrent tous perdre une vente plutôt que de faire un prix se rapprochant des locaux... En Inde c'est la même chose mais plus cache...
Nous avons mangé une bonne fondue chinoise... La jeune fille qui servait, parle qq mots d'anglais... Le bouillon est gratuit et on paie 0,07 $ la brochette... Beaucoup de choix dans le réfrigérateur : plusieurs sorte de champignons et tofus, œufs, viandes, tomate, algues, poisson, crevettes... Pour les grosses crevettes, il y a deux bâtons de brochettes donc (0,14 $) à la fin la dame faite le compte des brochettes sur la table et on paie... super principe mais chez nous, il y en a qui cacherait les biquettes dans leurs sacoches... Dommage. Ici, certains essaient de nous faire payer plus cher mais ils ne sont pas voleurs... Il y a une petite nuance.

Surprenante journée :
On prend le train ce soir pour Turfan et on doit passer un peu le temps avec nos sacs à dos. Ils sont maintenant petits mais on est plus lâche qu'avant pour les transporter... Donc a commencé la journée en allant dans un « parc » tout près de notre hotte vers 8 h. Il y a des dames et homme qui font du Tai-chi, les enfants aussi à peine savent-ils marcher que déjà ils suivent les mouvements. Il y a aussi dans un même endroit d'autres qui font du karaté... les enfants aussi... On voit tout le déroulement des étirements et ensuite viennent les plus habitués avec les épées, bow et autres armes. Très impressionnant de voir les petits avec deux épées presque plus grandes qu'eux... Nous nous étions assis dans la section des musiciens et des vocalises... Vraiment plus éprouvant que tous les karaokés entendus de toute notre vie. Et on a ensuite compris que ce n'était pas des vocalises mais vraiment un chant. Une dame un peu entreprenante a décidé de nous faire entendre son chant de près en s'installant juste devant nous... Quelle horreur vraiment!! pas la fille mais son chant... Entuka, ça cache un peu le BRUIT de l'instrument de musique qui n’est guère mieux, selon le musicien.

Ensuite on prend le bus pour faire 5 km pour se rendre à un resto qui ne charge pas le triple en voyant des touristes étrangers... Et c'était très bon. La dame nous reconnait, quelle chance car nous n’avons vu personne avec le même plat qu'hier : comme personne ne parle anglais, nous pointons sur la table d'un voisin le plat désirer... ça nous arrive très souvent depuis les dernières semaines. Elle comprend que nous voulons la même chose qu'hier... Comme c'est l'habitude ici, deux hommes viennent s'asseoir avec nous car nous sommes à une table de quatre. Leur anglais n'est pas meilleur que notre chinois donc Dany fait une petite conversation en mimes aidés de quelques phrases chinoises que nous avons dans un guide. Tellement heureux de ces quelques échanges, ils veulent nous payer le repas! Ça leur a fait plaisir car ils tenaient à nous payer le repas... et même nous donner un « lift » en vélo. Nous avons refusé gentiment. Les plats ici sont immense comme j'ai dit et on ne peut en manger plus de la moitié même Dany... qui pourtant a un bon appétit... et en plus nous prenons deux fois plus de temps a manger notre moitié qu'eux à tout finir le plat!? Je pense qu'ils doivent manger un seul repas par jour! Par la suite nous allons au marka et Dany se fait payer les deux bouteilles d'eau par un enseignant d'origine africaine. Il enseigne l'anglais ça sera bien pour cette ville où même dans les hôtels pour touristes, ils n'ont pas de personnel parlant l'anglais.

Photo de Jiayuguan

Cliquez sur la photo


Video de Jiayuguan





Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook