Menu déroulant Maryse et Dany en Tour du monde

Rechercher sur notre blog: Maryse et Dany en Tour du Monde

Recherche personnalisée

Nos impressions un an après le retour de notre tour du monde de 4 ans

Été abitibi 02


Un an après le retour.

Voilà maintenant une année que nous sommes de retour d'un tour du monde de 4 ans, beaucoup de choses se sont passées depuis.



Été 2010

De belles retrouvailles avec nos familles que nous n'avions pas vues depuis 2 ans. Contrairement à notre petite escale en 2008, là, nous revenons pour rester... Bien heureux de revoir la famille et de discuter de notre aventure avec eux, nous ne réalisons pas totalement ce retour qui nous semble au départ comme un simple changement de pays comme nous avions l'habitude de le faire durant le voyage.

Le fait d'être revenu en été nous permet une meilleure adaptation, bien qu'à notre arrivée nous devions dormir avec de chaudes couvertures même à des températures de 30 degrés, notre corps était habitué à plus dans les derniers pays visités.


Nous emménageons immédiatement dans un appartement que les parents de Maryse nous ont réservé. Ensuite, c'est l'achat de quelques meubles et d'autres reçus par la famille, nous avons vite centuplé, le contenu de notre sac à dos :) Nous sommes plus économes, et nous laissons facilement de côté les trucs inutiles pour faire place à l’essentiel « mais l'essentiel occidental. » Pas trop de surplus tout de même, mais nous, nous habituons rapidement à tout ce matériel qui nous entoure... trop rapidement...

Abitibi_2003_139Abitibi_2003_147Abitibi_2003_146Abitibi_2005_094Abitibi_2000_028Abitibi_2003_012


Emplois
Quelques jours avant notre retour au Québec, Dany prépare son curriculum vitae, pour essayer de trouver rapidement un emploi. L'idée de remettre ce CV l’inquiète un peu, car 4 ans passés au tour du monde, comment les futurs employeurs le percevront-ils. Finalement, la réaction est très bonne, les employeurs voient cette aventure comme un acte de débrouillardise, de planification, de communication, ce qui a pour effet qu'une semaine après avoir remis quelques curriculums Dany trouve un emploi pour la municipalité comme col bleu (travaux publics), un emploi totalement différent de celui qu'il avait avant le départ.

Maryse de son côté prend un moment de répit malgré certaines offres d'emploi proposé, elle veut prendre un peu de temps pour se réadapter au pays et faire les bons choix. Elle prend donc tout l'été pour elle. Elle commence en septembre un travail en restauration, un domaine bien connu pour elle.

Deux choix bien différents, plonger directement et rapidement dans le monde qui nous entoure ou prendre le temps de le réapprivoiser. Dans les deux cas, nous avons suivi notre instinct et il n'y a pas de bons ou mauvais choix, aucun de nous deux ne regrettons ces décisions.

Le temps avance et l'hiver approche à grands pas l'emploi de Dany qui était saisonnier, tire à sa fin, Sogitex (compagnie de nettoyage et d'intervention après sinistre) pour laquelle il avait déjà travaillé avant le voyage lui propose un nouveau défi, étudier et mettre en place des systèmes d'estimation informatique, un défi qu'il accepte de relever et par le fait même un emploi à temps plein.


automne abitibi

Automne 2010
Tous se déroulent bien, nous ne réalisons pas tout à fait ce retour même après quelques mois. Nous sommes un peu dans le tourbillon de la vie qui nous tient occupés, l’achat d'une voiture, remettre nos papiers en ordres, réfléchir à notre avenir....

Les gens nous demandent comment nous trouvons le retour au pays et qu'elles sont nos perceptions. Parfois, certaines questions ou réactions des autres nous exaspèrent, mais on finit par s'y faire. Nous sommes un peu fatigués d'entendre des phrases comme : « comment vous sentez vous dans la VRAIE vie », ou « Travailler ce n’est pas aussi facile que voyager » ou encore « Quelle chance vous avez eue, moi j'aimerais tellement, mais je n'ai pas cette chance » la chance, on se la fait, la majorité des gens qui nous parlent de chance pourraient faire la même chose, avec la santé en poche, on peut faire plein de choses. La VRAIE vie est partout ou les gens vivent et si nous avions voulu la facilité, on serait certainement resté travaillé. Mais il y a tellement à dire que ça fera certainement un article. Il y a une ébauche avec les commentaires avant notre départ également plus d'infos >>

Automne abitibi 02

Nous voyons bien que nous avons un peu de difficulté à nous réadapter aux discutions du jour, de l'actualité et des sujets qui parfois nous semblent bien loin de la réalité dans laquelle nous avons évolué ces dernières années. Difficile aussi de discuter voyage, car la vision des pays, de la population ou de la façon de voyager est bien différente entre les voyages tout inclus, qui masque parfois les réalités des pays visités d'un voyage au cœur même des habitudes et coutumes. Maryse, souvent, ne se donne plus la peine d'expliquer les nuances importantes entre le voyage d'une semaine tout inclus et le voyage à long cours, sauf aux personnes proches ou qui semblent vraiment intéressées. Mais, nous n'avons pas toute la vérité non plus, il aurait fallu rester plusieurs années dans chacun des pays pour ça. Mais les jours passent sans trop nous affecter. Nous évitons simplement certains sujets et orientons les discussions de façon différente.
hiver abitibi

Hivers 2010-2011
Nous devenons un peu plus sédentaires, moins actifs physiquement, la nourriture étant plus accessible avec un réfrigérateur qui semble nous suivre dans la maison, nous redonne tous nos kilos perdus en voyage bien que nous voulions faire des efforts et conserver nos bonnes habitudes prises en voyage, un manque de motivation commence lentement à nous envahir.

Nous continuons d'entretenir notre site web avec de nouvelles vidéos retravaillées et une restructuration progressive du contenu. De nombreux voyageurs nous demandent de l’information sur différents sujets touchant notre aventure, ce qui nous fait revivre et réaliser toute l’ampleur de ce magnifique projet que nous avons accompli. Au lieu de vivre l'aventure directement, nous la vivons maintenant dans les yeux d'autres voyageurs en préparation d'un tour du monde. Nous découvrons ou redécouvrons certains blogues de voyage très intéressant. Comme Tête de chat qui est parti en 2006 comme nous et toujours sur les routes et Magie d'Asie.

L'hiver nous semble long et interminable, le froid insupportable, mais les paysages sont remarquablement jolis avec toute cette neige blanche. Il y avait longtemps que nous n'avions pas passé le temps des fêtes en famille et amis.


hiver2 abitibi

Printemps 2011
Après près de 6 mois de travaux d'informatique, administratifs, changement du directeur de l'entreprise Dany, se sent un peu à l'étroit dans un bureau bien qu'il y règne une belle ambiance, il décide de faire le grand saut, celui de retourner travailler au grand air pour la municipalité comme col bleu, mais en continuant de travailler un peu par les soirs et fins de semaine pour Sogitex. Un équilibre parfait entre travaux physiques et mental.

La réalité nous rattrape et réalisons qu'il serait vraiment intéressant de repartir pour revivre une telle aventure. Pourquoi pas! Lorsque nous sommes arrivés, nous nous disions que nous nous installions plusieurs années avant de repartir. Nous diminuons l’échéance. Par contre, on ne se voit pas partir pour une semaine  ou deux! C'est beaucoup trop court :)

Nous voyons toujours tous au tour de nous des gens qui travaillent qui se promettent de vivre de belles choses et qui repousse et reporte sans cesse leurs désirs. Ils se disent, l'an prochain, dans quelques années à la retraite... tout est toujours reporté sans vraie raison, par crainte, à cause des commentaires de la famille et des proches qui veulent notre bien! On reporte jusqu'à ce que ça ne soit plus possible et là nous avons la bonne raison de ne pas faire ce qui nous faisait envie.

Été abitibi

Été 2011
Nous savons bien maintenant qu'il est possible de mettre en place les éléments nécessaires pour atteindre nos buts, nos désirs et voilà qu'il y a quelques mois l'idée de repartir nous est revenue. Bien qu'il soit encore trop tôt pour officialiser cette idée, nous avons tous les deux commencé à orienter nos actions dans le but de réaliser de nouveau une telle aventure. Notre désir serait de repartir d'ici 4 ou 5 ans. Nous aurons, croyons-nous, besoin de plus de temps et notre vision du projet sera un peu différente. Nous partirons probablement plus de temps et resterons surement plus longtemps aux endroits que nous aimons. Pourquoi attendre si longtemps, il y a la question monétaire bien sûr, nous avons tous les deux un travail intéressant et l'on s'y sent bien, donc quelques années de travail au Québec, passeront bien vite. On en profitera également pour bien orienter notre projet et ça nous laisse du temps avec la famille. Donc un projet à long terme, mais pas un projet sur la glace loin de là.

Bonne route ou bons projets à tous ceux qui réalisent leurs envies.

Et pour vous, le retour, comment ça se passe? Avez-vous des craintes de revenir?


Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

Commentaires Facebook