Menu déroulant Maryse et Dany en Tour du monde

Rechercher sur notre blog: Maryse et Dany en Tour du Monde

Recherche personnalisée

Copan Ruinas, site archéologique et ruines maya au Honduras

Copan Ruinas, Ruines Maya de Copan Copan Ruinas, Ruines Maya de Copan Copan Ruinas, Ruines Maya de Copan Copan Ruinas, Ruines Maya de Copan


Samedi 27 février 2010


Nous partons du camping Don Thomas au parc Montana de Celaque à pied pour Gracias. Nous marchons notre 9 km. Ensuite, on prend nos sacs à l'Hôtel Erik, on essaie de tout rentrer rapidement dans notre sac à dos et nous prenons un bus pour Santa Rosa de Copan à 40 lempiras. Ensuite, nous avons le choix entre un « Rapido » pour Copan Ruinas à 80 l’empiras qui part dans 1 heure ou un bus indirect en passant par Entrada à 30 l’empiras. D’Entrada, on ne trouve pas mieux qu'un chicken bus à 45 lempiras ou un directo à 50 lempiras. On pense que le chicken bus nous faisait un prix spécial touriste. On choisit donc le directo et tous paient le même prix que nous.


Nos photos des ruines de Copan et les oiseaux

Copan Ruinas, Ruines Maya de Copan
Cliquez sur la photo pour voir les autres

Arrivés à Copan Ruinas, deux rabatteurs se battent pour nous avoir. Ils sont tous les deux à 5 $ la nuit par personne soit 100 lempiras par personne. On va chacun de notre côté pour aller voir les deux. Ils ne sont pas tout à fait satisfaits de notre façon de fonctionner. Dany, par donc avec le proprio de l'Hôtel Mar Jenny et Maryse avec un rabatteur pour l'Hôtel Castillo. Tous les deux près de l'Hôtel Manzana Verde listé partout et à 7 $ maintenant. Le rabatteur de Maryse lui dit de bien remarquer les détails de la chambre pour bien expliquer à son chum (petit ami) que la chambre est superbe. C'est vrai que la chambre est très propre, confortable avec vrai matelas, télévision câblée, WiFi et surtout douche chaude. Celle que Dany va voir est moins propre, mais avec eau chaude et internet (pas WiFi) avec seulement 15 minutes gratuites. Il offre le transport pour les ruines gratuitement, mais c'est à 1 km, nos pieds nous y mèneront facilement. Même si c'est notre chambre la plus chère du Honduras, on se laisse tenter. Le rabatteur de Maryse nous propose aussi une chambre à 150 avec salle de bain commune et service minimum, mais on choisit le luxe pour une fois. En plus avec le WiFi ça va vite se rentabiliser, car nous avons du retard dans notre blogue. Pour nous donner bonne conscience, nous allons faire un peu le tour des autres hôtels, presque toujours au-dessus de 200 lempiras pour une chambre et souvent moins confortables que la nôtre. En plus, nous avons l'eau purifiée à volonté. (on n’a même pas demandé si celle du robinet était potable)

Vidéo de Copan Ruinas



On reste quelques jours, nous allons visiter les ruines mayas le lundi plutôt que le dimanche pour éviter la foule. Ce sont nos premières ruines mayas. Le site est intéressant et il y a de jolis détails sur les pierres. On passe un bon moment et nous poursuivons par la suite par le site des sépultures qui est moins impressionnant. Nous passons aussi un long moment sur le site principal à regarder tous ces oiseaux. En fait, ils nourrissent les Aras (Macaw, sorte de gros perroquets de couleurs) qui attirent les visiteurs. Mais en regardant de plus près, c'est des dizaines d'autres oiseaux qui en profitent. Au moins, ceux-ci sont en liberté et même si ça crée une mauvaise habitude de nourrir les oiseaux, on les admire un bon moment. Nous, qui avons visité quelques parcs pour en voir... on n’avait pas été très gâté. On regarde aussi les petits voleurs; agoutis et écureuils se régalent des restes.

les oiseaux du site
Copan Ruinas Copan Ruinas Copan Ruinas

Copan Ruinas Copan Ruinas Copan Ruinas
Copan Ruinas Copan Ruinas Copan Ruinas

Les profiteurs
Copan Ruinas Copan Ruinas


Dommage que la majorité ne regarde que les Aras, il y a vraiment plein d'oiseaux de toutes les couleurs. Ils sont peut-être tous ici maintenant et c'est pourquoi nous ne les avons pas vus dans les parcs!!!

Nous nous trouvons même un comedore qui sert des Almuerzos et Cena délicieux pour pas cher à 25 lempiras, est-ce un présage de la nourriture du Guatemala (nous sommes à 12 km de la frontière)? Super, si c'est le cas ou peut-être n'avons-nous pas eu de chance avant? On se régale du riz, des fèves et les tortillas de base et la dame fait une salade de chou digne du St-Hubert (resto au Québec) et je trouve une pâtisserie, une sorte de renversées à l'ananas délicieux (elle le fait aussi à la banane tout aussi bon).

On passe donc du temps à faire des recherches pour l’El Salvador (pas facile de trouver de l'info pertinente) et Dany prend une journée de repos pour faire passer la grippe. Nous travaillons aussi très fort sur le blogue (ça ne paraît pas toujours, mais ça prend du temps à faire tout ça).

Maryse profite grandement de la douche chaude. On s'est habitué depuis le temps que nous prenons des douches froides, mais ici au Honduras, certaines villes se surpassent. Par moment, les douches sont tellement froides que les pieds nous picotent.

Bon, ce n'est pas tout, on se prépare le 4 mars au matin, on part pour El Salvador!

Copan Ruinas, Ruines Maya de Copan

Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage sac à dos Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)
.

Commentaires Facebook