Malaisie Aéroport de Hanoi à Kuala Lumpur; un vol pénible pour Dany

Malaisie du 14 février 2008 au 6 mars 2008 22 jours

1-Aéroport de Hanoi à Kuala Lumpur un vol pénible pour Dany

Le 14 février 2008
De l'aéroport de Hanoï à Kuala Lumpur en Malaisie
Dany faisant une sieste à l'aéroport d'Hanoi au Vietnam



C'est avec la compagnie Vietnam Airlines que nous avons pris notre vol Hanoï Kuala Lumpur. (Mieux vaut prendre la low cost Air Asia qui est deux fois moins chère). Nous avons réservé une semaine avant et nous étions encore dans les festivités du Nouvel An donc nous avons fait notre choix rapidement. Notre vol était à 6 h et nous devions arriver 3heures à l'avance car c'est un vol international. L'aéroport est à 1 heure de route de la ville ce qui nous menait à un départ de Hanoï à 2 h. Difficile de négocier un prix de taxi intéressant et les transports publics ne sont plus en services à ces heures... Solution budget : une nuit à l'aéroport après un transport en bus public de 0,30 $.

Nous avons été surpris que l'aéroport soit si petit et avec aussi peu de sièges. Nous avons trouvé une place dans la section arrivée. Vers 22 h alors que tous les commerces de l'aéroport fermaient, le gardien de sécurité nous a proposé de prendre les sofas d'un resto plutôt que les sièges métalliques peu confortables. Nous avons réussi à fermer les yeux quelques minutes. Aucun signe de notre vol sur les écrans. Même à 3 h aucun signe de notre vol!? À 3 h 30 on va au 2e étage pour s'informer et là surprise : ce n'est pas un vol direct... Pourtant rien ne nous indiquait que nous avions une escale et l'agent qui nous a vendu le ticket s'est assuré de ne pas nous en parler. Pour le prix on pensait au moins avoir un vol direct.

C'est avec plus de 2 heures de retard et un changement d'avion que nous quittons Hanoï pour Saigon. On nous a trouvé de la place dans un autre avion. Ensuite, on prend notre correspondance qui nous a attendus. Encore une fois, ils ont quelques difficultés avec les cartes d'embarquements qu'ils nous ont donnés et nous nous retrouvons, comme dans le premier avion dans les places arrière.

La céphalée barotraumatique ou mal de l'avion
Surtout chez les hommes et qui semble empirer lorsque la personne est située à l'arrière de l'avion, c'est un mal intense sur la moitié du visage. La sensation d'aiguilles ou lames de rasoir derrière l'oeil et le front. Les gens qui ont le nez congestionné ont plus de chance d'avoir ce problème. Celui-ci se produit lors de l'atterrissage et est causé par la mauvaise (ou trop rapide) dépressurisation et une accumulation d'azote dans le sang. Ça dure donc un 15 minutes environ. Les vols que nous avons pris ont descendu d'altitude rapidement. Dany, sans savoir ce que c'était, l'avait déjà vécu lors d'un précédent voyage dans un petit avion. Il était assis à l'arrière de l'avion et avait un rhume. Cette fois-ci, pas de rhume, mais encore une fois, nous étions dans le fond de l'avion (ce qui nous arrive rarement car nous sommes toujours dans les premiers enregistrés). Le mal est tellement intense que même l'effleurement d'une serviette était insoutenable. C'est un mal peu connu et rare dont on parle peu. C'est pourquoi nous avons décidé d'en parler un peu sur notre blog. Selon ce que nous avons pu trouver de renseignement, ça s'apparente au mal que peuvent ressentir les plongeurs. Il y a peu de renseignements sur le sujet. Sur le 2e avion c'était encore pire, probablement parce qu'il était déjà fragilisé du premier vol. Le mal derrière les yeux et le front lui a duré quelques jours après le retour.

Nous arrivons enfin à Kuala Lumpur, après le vol difficile pour Dany. La longue nuit à l'aéroport et le retard n'aidant pas, nous étions bien fatigués. Une dame qui a fait le vol avec nous depuis Hanoï et connaissant bien la ville, nous a proposé de partager un taxi. C'est plus cher que le bus mais elle nous négocie pour les trois un tarif intéressant. Nous embarquons nos bagages et restons surpris de voir une bombonne d’intro dans la valise du taxi... mais nous ne sommes pas si pressés et ne payons donc pas de supplément pour ce service! Les 75 km nous séparent de la ville passent vite en parlant en français avec la Suisse d'origine asiatique et mariée à un Malais qui partage notre taxi. Elle nous donne pleine d'infos sur la ville. Nous descendons dans le quartier chinois et regardons le premier hôtel bon marché dans notre guide et le prenons sans regarder dans les alentours. Habituellement on compare au moins quelque hôtels ou guest house et on aime bien trouver sans le guide mais là, aussitôt la chambre trouvée, nous prenons du somme même s'il n'est que 15 h. Nous nous levons le temps d'aller manger un peu et retrouvons le lit aussitôt le repas terminé.


2-Kuala Lumpur en Malaisie

Semaine du 14 février

Kuala Lumpur
Logement
Dès notre réveil le lendemain de notre arrivée, nous cherchons pour une autre chambre. Celle que nous avions au « Village » est un peu chère (11 $ pour les deux) et pour le prix on est certain d'avoir mieux. On ne cherche pas longtemps et on trouve notre bonheur à 9 $CAN pour une grande chambre claire et confortable au Backpakers Travelers Inn. La salle de bain est commune avec eau chaude et nous avons accès internet WiFi pour 1.5 $ par jour, super! On en profite pour se faire une petite journée bien profitable avec des recherches sur le web et bien sûr pour contacter notre famille.

Photos de Kuala Lumpur en Malaisie
Cliquez sur la photo
NourritureOn aime pas particulièrement les grandes villes mais comme nous y sommes rarement, on profite des avantages. Ici, à Kuala Lumpur on y mange particulièrement bien pour des prix défiants toute concurrence. Nous avons essayé un resto style indien sous forme de buffet que nous avons adoré. C'était tellement bon que nous y avons mangé presque tous nos repas. Le prix de l'assiette est calculé en fonction de ce que nous y mettons. Toutes les assiettes sont à base de riz blanc accompagné de mets de notre choix. Pour une assiette végétarienne, le prix est 1 $ et pour une assiette avec une bonne portion de crevettes en sauce 1.75 $, pour de la viande, le prix monte facilement du double. On se régale des dhals (lentilles épicées) que nous aimions tant en Inde. Et si on mange aussi bien partout dans le pays, on va se régaler!

Vidéo de Kuala Lumpur en Malaisie


Visite de la ville
Nous visitons la ville sous un beau soleil, ça nous change un peu du nord du Vietnam. Nous allons bien sûr voir les Petronas et par le fait même profiter des 1640 tickets disponibles par jour gratuitement pour avoir une vue de la passerelle au 41e étage. C'est les tours jumelles les plus hautes au monde et elles sont recouvertes de stainless. De la passerelle, on a une vue superbe de la ville et c'est bien organiser en petit groupe pour ne pas que nous nous marchions sur les pieds. Pour accéder aux étages, nous et notre sac passons au détecteur comme si on était pour prendre l'avion. On est même obligé de laisser notre ordinateur portable dans un casier au premier étage; c'est interdit pour la passerelle! C'est de cette ville que nous faisons un petit montage vidéo pour l'émission de Salut Bonjour à TVA. On en profite aussi pour visiter une ferme de papillon presque en pleine ville. Visite un peu décevant pour le nombre de papillons mais on n’est peut-être pas dans la bonne saison.
Ferme de papillons à Kuala Lumpur

Cliquez sur la photo
Ambassade de l'IndonésieNous avons été voir l'ambassade de l'Indonésie pour des informations pour les visas. Dany n'a pu entrer dans le bureau car il était vêtu de bermuda, de sandale et d'un T-shirt. J'ai donc été chercher l'information seule car j'étais plus décemment vêtu... malgré mes sandales... Et après le 3 km de marche on ne veut pas y passer la journée. Un peu déçu par les informations reçues, on s'attardera plus tard sur la durée de notre séjour et le moyen de transport pour nous y rendre.

On quitte donc Kuala Lumpur en bus public pour notre prochaine destination : Kuala Selangor
Et voilà : si je fais autant de fautes dans mes textes, je me défendrai sur le fait que j'écris en Malais... Voir les exemples :

Petits exercices d'orthographe malais

Cliquez sur la photo
Quelle belle surprise lorsque nous avons reçu le courriel de François Charron nous invitant à partager notre aventure. Merci à Lucie, la soeur de Dany qui nous a fait la surprise. (faites-nous-en pas trop;))

Voici le lien pour allez voir la chronique de François Charron. Il a parlé de notre aventure à TVA à l'émission Salut Bonjour! Merci de celle belle chronique.

Pour voir en vidéo la chronique qui est passée à TVA
Cliquez ici

Et la chronique sur le net
Cliquez ici

ET le lien direct sur notre vidéo de présentation
Tour du monde en 45 secondes



3-Kuala Selangor et l'ile de Pulau Pangkor en Malaisie

Kuala SelangorNous prenons le bus local de Kuala Lumpur pour un court trajet de 3heures. À un moment on se demande s'il va vraiment se rendre car nous sommes les seuls passagers... Eh bien oui, nous arrivons en avant-midi et le bus nous descend en plein centre. Nous allons tout de suite à la recherche des hébergements sommaires du parc Taman Alam de Kuala Selangor. Peu d'hébergements bon marché dans la ville (enfin, on n’en a pas trouvé en bas de 40RM) Dans le parc nous avons une petite hutte pour 25RM (8 $). Nous nous installons et allons tout de suite découvrir le parc. Il est un peu plus petit que ce à quoi nous nous attendions. On fait donc le tour assez rapidement. On y voit des singes et une multitude de petites bestioles inconnus dont certains semblables à des hybrides dragon-têtards-grenouilles... Faites-vous une idée en les voyant. Les singes à longue queue sont sympathiques tandis que nous avons été menacés par les argentés... Juste de quoi se dégourdir les jambes...



Photos de Kuala Selangor

Cliquez sur la photo

Lumut : comment s'y rendre?
On demande de l'info pour la façon de se rendre de Kuala Selangor à Lumut. Il y a bien une route de dessinée sur notre carte mais pour le transport local c'est autre chose. On demande à la dame de la réception du parc. Elle nous donne un trajet de deux bus dont un express; la seule façon d'après elle de se rendre. Bon, les express c'est pas trop notre truc et on demande au chauffeur de taxi qui est la seule personne à la gare routière. Bien sûr, il nous offre ses services car sinon c'est trois bus locaux que nous devrons prendre... ça prendra la journée d'après lui... On essaie avec le marché où lui nous répond que nous devons revenir sur nos pas jusqu'à Klang, puis de là prendre un bus direct pour Lumut... On se décide pour les trois bus locaux pour le lendemain. Au cas où, on décide de demandé au réceptionniste du parc le matin même de notre départ. Pour la 4e fois que nous posons la question, nous avons une 4e réponse différente... à nous de choisir... Lui nous dit qu'il faut absolument passer par Kuala Lumpur pour prendre un bus direct par la suite car les trois bus locaux risquent de nous prendre plus que la journée. On fait à notre tête et on ira avec les trois bus locaux sans revenir sur nos pas. En attendant le bus, un couple vient nous voir en nous abordant en anglais. Comme leur anglais est hésitant, Dany leur demande s'ils parlent français, c'est avec un soulagement dans le regard que la dame nous répond par l'affirmative. Ils sont arrivés hier soir et recherchent des infos sur le coin. On répond aux questions que nous pouvons et les référons au parc pour les autres. Ils avaient cherché en vain quelqu'un capable de les informer. ON discute un moment du parcours de chacun et on se fait dire par la dame que nous n'avons pas un gros accent comme elle se serait attendue de Québécois... Avons-nous perdu notre accent?? Bien sûr que non mais après deux ans de rencontre avec des francophones hors Québec, on sait quel mot est plus facile pour eux et on s'adapte un peu... Non mais punaise, on est vachement bon maintenant avec ces trucs-là! ha ha! . Notre premier bus arrive enfin. Notre choix aura été le bon car les liaisons se sont enchaînées sans trop d'attente. Et même si ce n'était pas un express, nous avons tout de même sauvé le 2heures de retour pour Kuala Lumpur. Nous arrivons et il est assez tôt pour prendre le ferry pour Pulau Pangkor.

Vidéo de Kuala Selangor et Pulau Pangkor



Pulau Pangkor
Arrivé sur l'île, nous décidons de ne pas prendre un des taxis « rose bonbon » spécial touristes et prenons une chambre en ville tenue par chinois sympathique. La chambre est bon marché (20RM 6,50 $) et ça nous évitera de prendre un 2e taxi pour le ferry... Nous trouvons un resto indien où nous nous régalons pour moins de 1 $. Le lendemain nous partons à la découverte des forêts de l'île pour un petit 23 km de marche. La forêt est dense et les oiseaux se font entendre mais sont timides devant nos appareils malgré tout, nous en avons vu de superbes qui ont fait la pose. Cette petite île est bien agréable pour la marche malgré les pentes. Un séjour agréable.

Photos de Pulau Pangkor

Cliquez sur la photo

Par la suite, route pour Cameron Highland


4-Cameron Highland et Kuala Lumpur en Malaisie
Du 24 au 29 février 2008

CAMERON HIGHLAND
Nous arrivons à Cameron après un trajet au départ de Lumut et une longue attente à Ipoh. Nous arrivons en fin d'après-midi à Cameron Highland dans la ville de Tanah Rata. Cameron est reconnu pour les plantations de thé esthétiques et la culture de fruits « exotiques » tels les fraises, pommes et le maïs! Beaucoup de touristes chinois passent par ici. Comme en témoignent les nombreux écriteaux en chinois et même les tours guidés sont proposés en chinois. C'est aussi d'ici que plusieurs tours partent pour voir la plus grosse fleur du monde : le rafflesia. Malgré qu'elle était en fleur, les prix pour aller la voir étaient trop chers à notre goût pour l'intérêt de la chose, on a donc laissé tomber. Nous nous sommes promenés dans la jungle dans les sentiers. C'est plutôt un endroit relaxant pour des promenades pas trop difficiles. Vers la fin de notre séjour, c'est les nuages et quelques averses qui étaient avec nous. Difficile de prévoir pour nous le matin s'il va pleuvoir ou non dans la journée donc nous sommes revenu d'une des randonnées trempées bord en bord. Les averses sont courtes mais fortes. Lors de cette averse nous étions sur le sentier d'une chute que nous avons vu sous la pluie et le lendemain sous le soleil. Le contraste du débit d'eau est impressionnant. L’immensité des plantations de thé est impressionnante et vraiment magnifique. Il y a beaucoup de travail pour ramasser ses petites feuilles dans les pentes abruptes. Pour les fraises leurs prix de vente sont assez chers : environ 8 petites fraises pour 1 $... Mais il y a place à négociation. Comme ce n'est pas très exotique pour nous, on se garde le plaisir pour dans 3 mois à notre retour.



Photos de Cameron Highland

Cliquez sur la photo
Vidéo de Cameron Highland


KUALA LUMPUR
C'est pour une 2e fois que nous nous retrouvons dans cette ville. Cette fois nous partirons de Kuala Lumpur pour l'Indonésie en avion. Nous arrivons d'avance car nous n'avons pas encore nos visas pour l'Indonésie. Comme nous voulons y séjourner 2 mois nous devons absolument détenir un visa avant notre arrivée au pays. Comme ça devait prendre 3 jours, nous arrivons le lundi matin à l'ambassade avec en main toutes les photocopies nécessaires (18 photocopies en tout... on dirait que l'on monte un vrai dossier) et habillées correctement : chemise, pantalon et pas de sandale. (pour les sandales ils tolèrent).
Finalement en remettant notre passeport la dame nous informe que demain après-midi nous pouvons venir reprendre notre passeport Le lendemain (mardi) tout est réglé moyennant le montant de près 55 $ par visa pour nos deux mois. Comme nous prenons notre vol vendredi en après midi, on a peu de temps pour aller voir autre chose, nous décidons de rester à Kuala Lumpur pour le reste du séjour et de profiter de la bonne nourriture.

Jardin des Orchidées de Kuala Lumpur

Cliquez sur la photo

le Vendredi 6 mars 2008 vols de Kuala Lumpur (Malaisie) ont Surabaya (Indonésie) avec la compagnie aérienne Air Asia. Vol économique 117,98 aller-retour par personne.


______________________________________________________________
Malaisie
____________________________________________________________________

Déplacements et endroits où nous avons dormi



Budget de la Malaisie


LA MALAISIE

La Malaisie est un pays plus riche que d'autres d'Asie. Nous sommes arrivés à la fin des festivités de la nouvelle année chinoise. Nous sommes restés que trois semaines et nous ne les avons pas beaucoup chargées : nous n'avons pas fait beaucoup de km et ça se reflète dans le budget.

NOTRE TRAJET EN MALAISIE
Nous n'avons pas fait un grand tour de la Malaisie. En plus, il y a une grande partie de la Malaisie sur une île à l'Est. Cette partie de la Malaisie semble très intéressante pour la diversité et ce sera pour un prochain voyage pour nous. Voici un résumé des destinations. Nous sommes arrivés à l'aéroport de Kuala Lumpur. Nous avons pris le bus pour Kuala Selangor et par la suite à Lumut pour prendre un ferry pour Pulau Pangkor. Nous nous sommes rendus à Cameron Highland, par la suite pour terminer la boucle à Kuala Lumpur pour faire nos visas de l'Indonésie. Une belle température au début du séjour mais un peu plus brumeux vers la fin.

QUELQUES CHIFFRES
Superficie : 329 750 km²
Population : 24,821,286millions en juillet 2007
1 $ canadien vaut environ 3,20 Rm Février 2008
Capitale : Kuala Lumpur
Les ATM internationaux (guichets automatiques) se trouvent partout.
L'électricité : Surprise! Prise à trois grosses branches comme en Angleterre.
Décalage horaire : 13 heures avec le Québec en hiver
Plusieurs parlent anglais.

CE QUE NOUS AVONS AIMÉ DE LA MALAISIELa bonne nourriture indienne
Les belles plantations de thé dans Cameron Highland
Pas de visa d'entrée pour les Canadiens

CE QUE NOUS AVONS « DÉTESTÉ » DE LA MALAISIE
Petite douche froide dans un sentier à Tanah Rata
Et nous ne sommes pas restés assez longtemps pour détester autre chose.

CE QUI NOUS A SURPRIS DE LA MALAISIE
Voir autant de symboles religieux différents et dans la même rue
Que la nourriture style indienne soit aussi présente
De reconnaître des traits indiens chez les gens (signe de hochement de la tête pour dire oui)
La grande quantité de McDo, Kentucky et autre chaînes Américaine. Pour aller à notre resto de notre chambre à Kuala Lumpur nous passons devant 5 fast foods sur 500 mètres seulement!

NOURRITURE :
Dès notre arrivée, nous avons trouvé de délicieux restos indiens, style buffet. Nous avons tellement adoré que nous n'avons pas vraiment essayé autre chose. Les fruits nous ont semblé chers dans les endroits que nous avons visités. Et nous en avions tellement profité au Vietnam... Donc, nous avons mangé des plats de riz blanc accompagnés de légumes, de curry et de dhal. Le poulet tandoori et les crevettes grillées de notre resto à Kuala Lumpur nous ont ravis. Pour les prix : repas végétarien sont environ 1 $ et avec poulet ou poisson 2 $. On s'est aussi gâté avec un délicieux chocolat fabriqué en Malaisie.


Pour les breuvages :
L'eau en bouteille accessible partout comme toujours mais à des coûts très élevés. On doit absolument sortir des rues touristiques pour avoir un prix à moins de 0,75 $ le 1.5L. Un peu plus loin, on peut avoir moitié prix mais on doit chercher un peu. Par contre, on a pu trouver à Kuala Lumpur et Cameron Highland des distributeurs d'eau. Dans ce dernier cas on a un prix imbattable de 0,07 $ le litre et en plus on recycle nos vieilles bouteilles d'eau!


CÔTÉ PRATIQUE

HÉBERGEMENT
Pour les chambres, c'est un peu plus cher que les pays voisins selon les endroits. À Kuala Lumpur, nous n'avons pas trouvé de chambres à moins de 26Rm (8,65 $). Nous avons aussi dormi en dortoir et dans ce cas le prix est de 10Rm (3,15 $) par personne. À notre 2e séjour à Kuala Lumpur, nous avons eu la chance de partager le dortoir avec un autre couple et ce pendant les 5 jours. Pas de nouveaux colocs à chaque soir. Nos deux colocs : Une Polonaise et un Slovaque étaient de sur crois très sympathique.


INTERNET
Nous n'avons pas été car les cafés internet qui sont annoncés à 1 $ de l'heure. Nous avons eu la chance d'avoir internet WIFI à 1,75 $ pour 24 heures à Kuala Lumpur et nous l'avions gratuitement à Cameron Highland.


RELIGIONS
Un mélange harmonieux (en superficie du moins) avec plein de pensées différentes. On croise dans les rues de Kuala Lumpur des Chinoises en shorts très courts et des musulmanes en tchador complet. Le contraste est surprenant. On peut contempler des temples hindouismes, des mosquées, juste en face dans la rue un temple chinois et dans le coin d'une ruelle une église catholique. Vraiment, il y a du choix.


SANTÉ :Pas de problème de santé pour nous et pour la majorité des voyageurs. Plusieurs pharmacies bien fournies sont présentes.

ARGENT
Les guichets automatiques sont partout et acceptent les cartes internationales. La monnaie est le Ringgit et nous avions environ 3Rm pour 1 $.

VISAYouppi! Pas de visa pour les Canadiens et pour 90 jours de séjours.

TRANSPORTS :
Nous nous sommes peu déplacés dans le pays. Nous avons pris les bus locaux pour nos quelques déplacements. Très abordables et confortables pour du local et assez rapide.


NOS IMPRESSIONS GÉNÉRALES DE LA MALAISIEUn endroit très propre. C'est très difficile de nous faire une idée du pays car on a l'impression (qui est vrai) d'en avoir peu vu.



Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

5 commentaires:

  1. c'est magnifique votre aventure et du cran aussi pour se lancer la dedans je vous suis en lisant vos nouvelles

    RépondreEffacer
  2. Etant atteint aussi de céphalées barotraumatiques et décollant pour 11h d'avion dans 1 semaine, je veux pas vous faire peur mais :
    http://www.msp.gouv.qc.ca/coroner/recommandations/accidents_transport/recom_presentation.asp?id=764&rech=

    RépondreEffacer
  3. Oh là la toute une grimace de singe!

    C'est le fun votre petite hute pour dormir.


    Lucie

    RépondreEffacer
  4. Allo Maryse et Dany, les bestioles dont vous parlez (genre dragon) sont des poissons de boue, nous en avons vu au Viet-Nam dans le detroit du Mekong. Ils sont munis de 2 petites pattes a l'avant pour pouvoir avancer sur la terre. Probablement un croisement entre un batracien et un poisson.

    Nous serons en Egypte a la mi-mars, nous devons sauter l'Inde, probleme de visa.

    Salutations

    Linda et Michel
    vlm07.blogspot.com

    RépondreEffacer
  5. Nous sommes nous aussi en voyage depuis plusieurs mois en Malaisie présentement à melaka précisément.Nous avons découvert votre site récemment et comme on suit à peu près la même route que vous on peut avoir un avant-gout photo sur votre blogue. Merci et bonne continuation.

    Ps:quel hôtel avez-vous pris à kl on a eu aucune bonne suggestion pour le moment?

    RépondreEffacer

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook