Chine tour du monde photo video budget carnet de route preparatifs voyage tdm

Chine du 17 juin 2007 au 16 septembre 2007 92 jours

1 Notre départ pour la Chine
Nous avons passé une semaine complète à Bangkok le temps de préparer tous nos trucs avant notre départ en Chine. Nous en avons profité pour acheter quelques trucs (guide de voyage, savon, calculatrice, baguettes, lotion antimoustique) Nous avons aussi fait réparer la caméra vidéo de Dany on trouve de tout facilement ici à Bangkok. C'est un endroit où il est facile de faire les visas...
Nous partons pour la Chine
Nous quittons Bangkok pour Kunming (Chine) mercredi 17 juin à 10 h heure de Bangkok. Nous avons reçu nos visas lundi 15 juin à 18 h!! Nous attendions notre visa pour payer les billets d'avion. C'est du rapide. Un vol de moins de trois heures pour se rendre à Kumming. Nous allons rester qq jours, voire une semaine à Kumming où il devrait y avoir accès à internet.
Nous aurons maintenant 12 h exactement de différence avec le Québec. Pour les endroits que nous allons visiter ça reste un peu vague comme d'habitude... On devrait passer Dali, Lijiang, Chengdu, Xiam et Pékin (Beijing) On voudrait bien aller au Tibet mais il semble que c'est encore plus difficile qu'avant avec la manifestation que les Américains (USA) ont faite au pied de l'Everest il y a quelques semaines. Le Tibet est toujours accessible mais pour les groupes organisés seulement... et tant qu'à avoir un guide sur les talons et des prix exorbitants nous allons passer... on erra sur place comment la situation évolue. Par la suite nous devrions passer au Laos par voie terrestre et peut-être aussi le Cambodge avant de retourner en Thaïlande pour faire notre visa pour le Vietnam. On devrait passer au moins deux mois en Chine (mais notre visa est présentement de 30 jours) tout dépend de nos impressions. On va essayer de rester plus de deux mois mais pour l'instant nous avons un visa de 30 jours seulement.
Vol : Bangkok (Thaïlande) (avion) ALLER simple compagnie aérienne : China Eastern Arline Le coût de cette étape sera de 246,71 par personne toutes taxes incluses. (Départ avec ce billet le 17 juin 2007 à 10 h 15) Arrivé à Kunming (Chine) à 13 h


2-On fait un essai


On est arrivé en Chine aujourd’hui 17 juin. Tout c est bien déroulé et nous avons passé la frontière facilement. Notre blog n’est pas accessible de la Chine. On écrit donc un message courriel qui sera lui envoye sur notre blog... on espère que ça fonctionne. On ne pourra pas envoyer de photos de l’ordi que nous avons essayées car Flirck Est aussi barre. Fin brève, on pourra écrire et c’est tout... On vous envoie des nouvelles d ici peu...




3-Première impressionne de Chine et Dali


On pourra écrire facilement des mails finalement. On vous écrit donc encore car nous avons internet gratuit à notre auberge jeunesse.

Petite impression de départ :
Nous pensions avoir un plus grand choc à notre arrive mais tout est calme et ordonne même si nous étions dans une ville de plus de 3milion d'habitants. Les scooters qui sont tous électriques sont silencieux et c'est très agréable. On se croirait un instant a Pokhara, surtout ici a Dali ou nous avons les montagnes en arrière fond. On espère bien faire un trek dans ces coins superbes. Les gens viennent à notre secours s'ils voient que nous cherchons notre route. Ils ne parlent pas anglais donc c'est juste beaucoup plus long... Vive les pictogrammes et les signes. Les enfants nous disent Allo, tous souriants.

Nous avons quitte Kunming dès le lendemain car nous allons devoir y venir à deux autres reprises pour les attentes obligées pour nos visas. On a donc pris la route pour le vieux Dali; le vieux Dali est à 20km au nord de celui que vous allez voir sur vos cartes. On a couru un peu à la recherche de la station de bus... On l'a trouvé avec l'aide de trois personnes qui nous y ont conduits. On pensait qu'ils voudraient de l'argent : mais non, simplement par gentillesse. On trouvait les bus trop chers car c'était des bus de luxes. On a donc cherché pour les minivans. Une dame nous y a conduits. On a donc sauvé le tier du prix et nous étions avec des locaux seulement. Il y en a bien un qui voulait nous parler mais on n'y comprenait rien. On s'est contenté de faire des sourires au petit garçon derrière nous. Les routes sont vraiment super belles. La liaison entre les deux villes se fait sur autoroute seulement. Le chemin est plat presque au niveau... Plutôt que de faire des petites buttes sur les routes, les montagnes sont toutes creusées de tunnels et sinon nous sommes sur des ponts. Les paysages sont superbes.
Les bus sont très contrôlés. Il y a lui une inspection mécanique de base en mi-chemin avant de faire le plein. On ne sait pas si c'est toujours comme ça mais à ce point tous les bus petits et gros passent l'inspection. C'est bon signe! Ils vérifient le dessous de l'autobus, peuvent être que c'est juste pour la drogue finalement! On ne sait pas. Ensuite lors de l'arrêt du bus qq mètres plus loin on a tous du sorti pour manger, un policier est venu vérifier l'autobus avant que le conducteur ferme à clé.

Arrivée à Dali nouvelle ville, nous cherchions le bus pour nous rendre au vieux Dali (c'est pas assez que ce soit en chinois il doit y avoir deux noms pareil pour deux endroits différents). Nous avons demandé souvent notre chemin à la recherche du bus No4, et on nous envoyait d'un côté et de l'autre... c'est peut-être nous qui ne comprenions pas le chinois!? Enfin tout proche du but, nous demandons avec le dictionnaire chinois à un contrôleur de rue, un chinois avec un anglais parfait vient nous voir et nous indique précisément l'endroit. Nous nous sommes rapidement rendus. Les bus types de ville sont très économiques (0,2 $) mais pour les longs trajets on trouve ça assez cher (384 km 13,5 $). Pas si cher mais comment ils font eux pour voyager? Ils gagnent si peu, nous saurons bien... à suivre.


4-La visite de Dali, Xizhou et Zhoucheng en Chine dans la région du Yunnan

Vidéo de Dali et environs




Photos de Dali, Xizhou et environs

Cliquez sur la photo

Depuis notre aventure avec les bus chinois pour atteindre la ville de Dali au Yunnan, nous faisons la belle vie. Nous dormons dans une chambre propre avec salle de Bain (avec bain, douche et eau chaude 24 heures) en bonus nous avons chacun une brosse à dents, savons, shampoing, bain moussant, chacun un peigne et n'oublions pas la connections internet WiFi, tout ceci pour 7,20 $ CAN pour les deux!

Chaque matin, nous allons déjeuner à un resto tout près qui offre le déjeuner sous forme de buffet (Yaourt, bacon, oeuf, frite, riz, café, thé, dumpling, plusieurs sortes de fruits et j'en passe) pour seulement 1,44 $ CAN par personne et à volonté.
Le soir nous allons souvent au restaurant « Double bridge », ou nous y avons goûté le fameux plat « Les nouilles qui traversent le pont » que vous pouvez voir dans la vidéo. Ce plat coûte 1,15 $CAN et il assez complet vous allez voir.

La vielle ville de Dali est très animé et embellies de nombreuses pagodes, d'architectures et d'art chinois en plus d'avoir une très jolie chaîne de montagnes tout juste en arrière plant. La ville est très touristique mais nous n'avons pas à aller bien loin pour nous retrouver seuls parmi la population locale. Hors de la ville, nous avons une magnifique vue sur les différentes cultures, plantations de riz, mais, etc. et leur propriétaire étant toujours souriant. Les costumes locaux sont très jolis et colorés. Au départ nous avons cru que c’était pour le côté touristique mais non, de nombreux locaux les portent en dehors des zones touristiques.

Un simple bus à 5 yuans (0,72 $ CAN) nous aura permis d'aller voir un peu plus loin. Nous sommes passés à Xizhou et Zhoucheng deux villages à moins de 20 km. Des villages ayant conservé cachet et authenticités. Il est très agréable de s’y balader.

Nous préparons maintenant nos bagages pour Lijiang à 3 h de bus au nord de Dali. Un endroit qui nous attire, aux belles montagnes enneigées nous avons bien hâte d'en faire la découverte.
Côté technique nous sommes très heureux d'être pour le moment capable d'envoyer nos vidéos et photos même si nous ne voyons pas notre site, ni même les photos. Les vidéos quant à elles ne sont pas bloqués sur YouTube mais le sont avec google vidéo. Skype fonctionne aussi d'un Ordinateur vers un téléphone terrestre dans cette partie de pays.



5-Notre visite de Lijiang et trek dans les Gorges du saut du tigre


Voici les photos et vidéos de la vieille ville de Lijiang et de notre mini trek dans les Gorges du saut du tigre.


Photo de Lijiang

Cliquez sur la photo

Vidéo de Lijiang au nord de Dali




Photos des gorges du saut du tigre

Cliquez sur la photo

Vidéo des Gorges du saut du tigre




6-Les paysages magnifiques de Yangshuo et les villages environnants

Nos photos de Yangshuo et environs
Le train de Kunming à Guilin 18heures
Cliquez sur la photo


Notre vidéo de Yangshuo et environs





Notre trajet depuis notre arrivée en Chine.
Kunming — Dali — Lijiang — Qiaoutou — Dali — Yangshuo et maintenant Chengdu

Nous sommes arrivés par Kunming où nous avons passé qu'une journée le temps de prendre un but pour Dali. Dali fut notre première belle surprise de la Chine.

Nous avons par la suite passé par Lijiang. La ville est très belle mais il y a un peu trop de bus de touristes qui débarquent toute la journée... On sent que la ville est envahie de 8 h 30 à 20 h de bus avec leur guide qui hurlent dans un haut-parleur et tous les touristes (chinois pour la plupart) qui se suivent à la queue avec soit leurs casquettes de la même couleur ou leur T-shirt pour se reconnaître... il y a tellement de bus... Belle ville tout de même.

Ensuite bus pour les Gorges du Saut du Tigre. Une superbe randonnée en longeant les falaises... Vraiment une très belle balade. Ensuite pas le choix un bus pour Dali avec arrêt pour la nuit... un bus pour Kunming... on pensait y passer la nuit mais nous réussissons à avoir un ticket de train pour 4 h après notre arrivé.

Les bus sont agréables pour ceux ayant voyagé en Inde... Rien de comparable... on est une personne par place seulement et personne ne vous pousse pour s'asseoir sur vous... Le seul point noir (que nous avons constaté pour l'instant) c'est que les Chinois ont l'air de trouver que c'est un bon endroit pour nettoyer... son nez... en plus des crachats (qui sont craché dehors pour la majorité; c'est toujours ça de prit) on en a vu plusieurs faire le nettoyage de leur nez avec leurs doigts et ensuite on se nettoie les doigts sur le siège d'en avant... Bon, faut juste ne pas regarder et ne pas toucher le banc devant soi...

On prend notre train pour Guilin qui est très contrôlé : les tickets, les bagages puis on remontre notre ticket pour sortir de la salle d'attente pour la plate forme, puis, on le montre à nouveau pour entrer dans notre wagon (il y a une personne par porte de wagon pour vérifier) et on l'échange contre une carte une fois dans le train et cette carte nous devrons l'échanger contre notre ticket d'origine avant notre sortie. Mais tout ce fait vite et bien. On passe donc une superbe nuit dans le train. Nous qui craignons les trains chinois!! Je ne sais pas d'où nous venait notre idée que les trains chinois n'étaient pas confortables mais après la Roumanie et l'Inde la couchette dure est l'équivalent de la première classe dans les deux pays précédant... On a l'AC, drap, oreiller moelleux, douillet, eau chaude pour le thé, poubelles et toutes les lumières s'éteigne à 22 h et en même temps et même avant; le silence du train est surprenant, seule une petite musique agréable se fait entendre. Personne ne crie, on entend bien, de temps à autre qqun cracher comme s'il allait chercher ça dans les orteils mais pour le reste tout est bien. En plus ils ont un système d'échange de ticket qui fait en sorte que nous sommes avertis une heure avant notre arrêt... Impossible de passer droit, ils réveillent ceux dont l'arrêt est de nuit... un super système.

Nous sommes arrivés à Guilin d'où nous avons vite pris un bus pour Yangshuo... On s'est un peu (beaucoup) fait avoir sur ce bus mais on arrive dans cette ville aux paysages surprenants. C'est une petite ville (pour une ville chinoise) traversée par une rivière et parsemée de « pain de sucre » C'est un peu comme la Baie d'Along au Vietnam mais c'est autant autour de la rivière que sur tout le territoire. On marche beaucoup et on s'est initié au vélo tandem... après quelque mètre de pratique ça va bien. La seule mauvaise surprise c'est qu'il fait chaud... après les autres villes qui étaient un peu en altitude, nous retrouvons ici une température de 31C à 8 h et humidité à 89 % Toutes les toxines de notre corps sont disparues après notre marche de 23 km le 2e jour et le vélo de 43 km le 3ejours et cette chaleur toujours présente. Par chance il y a quelques nuages dans le ciel bleu qui nous donne un répit de temps à autre.

Comme toujours (on est chanceux ou quoi?) on s'est trouvé un resto que nous aurons du mal à quitter. Mon plat préféré est une gigantesque soupe de dumpling au porc (genre won ton géantes) et brocoli à l'ail... et aussi dumpling frit... les vapeurs aux légumes sont pas mal aussi... ah et le riz quel délice... et pour 0,15 $ chacun nous avons le riz blanc à volonté et avec notre repas une théière de Jasmin ou thé vert selon le choix. Mais dans le menu de notre resto il y a de tout... Des spaghettis très chers, aussi du serpent avec cocktail de sang de serpent... du chien sous toutes les sauces et bien sûr du bébé tiger... (Du chat quoi!) Une des assiettes est (la traduction du menu) la peau de chat griller. On vous passe le plus déligoutant... les tripes de tout et rien... les viscères et les estomacs, tout dépend des goûts mais il y a aussi les larves d'abeille en soupe ou d'autres sautés à l'ail, des oreilles de cochon au chili... alors qui vient nous rejoindre pour un repas? Non on n’a pas gouté ces trucs... C'est bien trop cher... Entuka bien plus que nos plats plus traditionnels... Donc pas de danger de se faire passer du chat ou du chien... On ne dit pas que nous n’y gouterons pas mais on ne paiera certainement pas plus cher pour ça. Mais les larves en soupe pour nous c'est non...


On calcule notre temps et notre itinéraire et c'est un peu difficile. Nous avons renouvellé notre visa à Guilin et tout s’est passé à merveille. Nous avons donc un mois de plus maintenant, ce qui nous donne jusqu'au 17 août 2007. Nous pensions le faire près de Chengdu mais nous n'avions pas prévu que le bureau serait fermé la fin de semaine et ça nous laissait moins de temps. À Guilin on nous demandait 5 jours mais comme nous avions déjà un billet de train de prévu deux jours plus tard la policière nous a accéléré tout ça avec des photocopies de nos billets de train. Ils ont été très gentils et d'arrangement.



YANGSHUO-GUILIN

On se fie encore aux gens qui viennent nous chercher dans les gares de trains ou de bus pour nous présenter leurs chambres. Lorsque nous avons une idée des prix de la place grâce à nos guides nous faisons souvent une bonne affaire. C'est souvent des hôtels tout neufs qui ne demandent qu'à se faire connaître... Et comme ils ne sont pas dans les guides peu de gens s'y rendent... En plus les hôtels qui sont listés dans les guides les plus populaires ont souvent la mauvaise habitude d'augmenter les prix... et de baisser le service... même chose pour les restos... De toute façon on ne perd rien à les suivre car si la chambre est merdique on va ailleurs... Jusqu'à présent on a presque toujours eu de belles surprises... Comme la chambre ou nous sommes à Yangshuo. Nous payons 40Y soit 5,89 $CAN et nous avons deux lits, une armoire pour le linge, deux bureaux avec chaises, une TV (qui ne fonctionne pas vraiment mais on n’a pas demandé pour une autre!), un ventilateur, une salle de bain toute propre avec toilette à l'occidentale et douche chaude, et services de chambre à tous les jours et en Chine comme dans tout hôtel qui veut paraître plus chic brosse à dents, peigne, thé, savon et autres petits trucs... Dans les guides aucune chambre n'était moins de 50Y pour cette ville et même là c'était pour la plupart sans WC. Un gars qui était dans le train en même temps que nous s'est finalement trouvé un dortoir à 20Y par personne avec WC commun... mais il ne voulait pas suivre n'importe qui... Elle lui proposait une chambre à lui seul pour 25Y!! Ce qui est dommage c'est que nous savons très bien que dans quelques années si ce n'est pas l'an prochain, la chambre que nous avons présentement seront sûrement le double parce qu'un guide l'aura inscrit dans les bons hôtels de la ville... C'est la vie...

On a fait l'expérience de la réservation de nos billets de train à la gare. Le premier train que nous avons pris nous avons fait la réservation à partir d'une auberge jeunesse où nous avons payé 0,75 $ de commission... Arrivé ici on s'informe et tous ont le même tarif de 50Y!! soit 8 $ de commission sur chacun des billets. Les transports sont déjà assez chers pour notre budget on ne va pas en plus payer un tel montant chacun juste pour une réservation... Le prix du bus aller-retour et pour les deux est moitié prix de la commission demandé. On décide donc le lendemain de partir visiter la ville de Guilin en même temps que notre réservation. Tout est en chinois mais à l'aide de notre petit lexique et d'un homme bien gentil nous mimant les sortes de sièges disponibles nous faisons notre choix... J'écris sur un papier le code du train la date, l'heure et le prix désiré et le signe chinois pour couchette dure en haut (car les couchettes plus elles sont hautes plus elles sont économiques) Je n'ai pas de talent en signes chinois mais je calque sur ma feuille le signe. On espère avoir tout en main... les trains en Inde (certaines gares plus que d'autres) nous auront appris à être bien préparés pour ne pas refaire une longue file...

Il y a plusieurs files... Elles semblent toutes pareilles. On en choisit une et un « gentil » monsieur nous dit que c'est le no7 pour les étrangers... Il a bien raison on regarde plus attentivement et il est bien indiqué au guichet (après les 50 personnes qui nous devances) que c'est un guichet pour étrangers, et les Chinois de Hongkong et Taiwan... les soldats, et tout une liste de titre politique ou autre (nous sommes tout de même les seuls touristes « blancs ») On prend donc la bonne file et le « gentil » monsieur a décidé de nous faire la causette... Vous êtes d'où? vous parlez quelle langue? vous êtes arrivé quand? Vous voulez un billet de train pour quand et pour où? Et voilà... On veut notre billet de train pour dans 5 jours mais il nous informe que nous faisons la file pour rien... On ne peut réserver plus de 3 jours à l'avance... Et là on se dit quelle merde... c'est bien vrai nous l'avons lu dans notre guide... seule les grandes lignes peuvent être réservé 10jours à l'avance... Mais lui nous annonce qu'il peut bien nous le réserver de son bureau... moyennant 80Y pour les deux... oh! mais si on achète un voyage de bateau, il nous réserve pour 20Y seulement... Avant même qu'il ait le temps de voir notre déception lorsqu'il a parlé des 3jours, je fais semblant de calculer... et je lui dis. Tant pis... trois jours c'est assez donc nous prendrons le train dans trois jours. Il part et on continue de faire la file. On espère qu'il a tort. Même s'il a raison nous allons nous rendre jusqu'au guichet pour vérifier nous même. Une Chinoise avant nous réserve pour plus de 15jours d'avance... Et puis à notre tour... Aucun problème la dame comprend tout sur notre papier... quelque seconde et nous payons... nous avons nos tickets en main. Et je cherche du regard où est rendu ce « gentil » monsieur pour lui montrer nos tickets... Ìl est parti... tant pis il nous aura tout de même indiqué la bonne file à prendre... et donc sauvé beaucoup de temps... On ne sait pas si on peut toujours réserver à l'avance maintenant où si nous sommes sur une grande ligne...

On passe une partie de la journée à visiter la ville de Guilin qui est un peu sans intérêt selon nous... On voit tout de même deux superbes pagodes. On va essayer un resto... Par chance on est pas trop difficile et on est prêt à essayer de tout... Personne ne parle anglais, on pointe donc des dumplings... C'est presque toujours délicieux. On reçoit des dumplings en soupe qui sont très bonne mais on ne sait pas trop ils sont fourrés à quoi... c'est de la viande mais on dirait de la viande en canne (genre click) mais c'est bon et avec quelque piment on se régale.

Petite anecdote pour notre chambre à Yangshuo. On n’aime pas trop lorsque les femmes de ménage circulent dans notre chambre. Comme nous ne pouvons pas mettre notre cadenas, je demande donc à ce que la chambre ne soit pas fait tous les jours et seulement à ma demande. Quatre jours après notre arrivée je demande donc le service aux chambres pour avoir de nouvelles serviettes de bain et du papier... Nos serviettes à nous ont l'habitude de servir plus longtemps mais pourquoi ne pas en profiter? Lorsque nous revenons de notre balade en vélo quelle surprise... Elle s'est reprise pour tout les jours où nous n'avons pas voulu d'elle... Elle a jeté les brosses à dents mises à notre disposition que nous avions utilisée... (les notres sont un peu usé autant en profiter) et nous en donne... huit... HUIT brosses à dents pour les quatre jours qu'elle n'est pas venue dans notre chambre. Ils ont l'habitude de changer tous les jours?! Et puis huit savons!! et elle a jeté les peignes fournis que nous avons utilisés... et nous en a laissé QUATRE!! Quatre peignes, donc un par jour... C'est du jetable ça aussi... Quel gaspillage?

Et un mot sur les publicités chinoises... ce n’est pas mieux que chez nous...

PUBLICITÉ TV genre boutique TVA top trois vite faits :
3-Il y a la crème qui fait blanchir la peau, mais qui blanchit autant qu'un javellisant fait blanchir les draps; mais ça peut aller...
2-Il y a la crème qui fait pousser les seins, oui oui plus besoin de chirurgies... on passe du A au C en quelques semaines. La pub met surtout l'accent sur la craque... c'est à mourir de rire.
1-Les chaussures qui font maigrir... On perd du vendre avec ses chaussures « magiques » et bien sûr on perd des fesses... Si vous voyiez les photos avant et après vous envieriez déjà l’Avant de maigrir de ces Chinoises, on les voit à peine dans le APRÈS (hihi)...
On ne comprend pas le chinois mais comme chez nous pour ce genre de pub ils en mettent tellement que les paroles ne sont pas nécessaires. On voit les filles pleurer de joie une fois la peau blanche comme un drap et les autres touchant leurs seins et n'en croyant pas leurs yeux. Et les dernières qui mettent leur running pour le travail et comme elles sont rendues minces (comme si elle ne l'était pas déjà) elles sont en running et en extra mini jupe!! Mais c'est vraiment des chaussures conçu de façon différente... comme en témoigne le gars spécialiste (habillé comme tel)
Et non sur ce point ils ne sont pas mieux que nous... avec des pubs auquel il est difficile de croire sauf si on est désespéré.


La Chine... Quelle agréable surprise?

Comme pour tous les autres pays nous avions certains préjugés. Même si on sait après un an que les préjugés que nous avons sont souvent basés sur de fausses informations nous ne pouvions nous empêcher d'en avoir quelque un contre la Chine. Certains sont fondés et nous ne dirons pas que la Chine est le paradis... loin de là pour plusieurs raisons, mais il fait tout de même bon vivre pour les voyageurs de courte durée.

Première crainte : le visa. On sait que c'est facile à Hongkong mais cette ville ne nous attire pas assez pour que nous fassions un détour pour nous y rendre. On prend donc notre visa à Bangkok... Il était supposé être d'une validité de 90jours selon notre demande mais dans les pays étrangers (sauf notre pays d'origine) la validité du visa dépasse rarement 30jours... Nous avons du parti avec ceci et essayerons d'extensionnel notre visa en Chine... il paraît que c'est assez facile d'obtenir 30 jours supplémentaires selon la ville (les petites villes sont plus pratiques)

Deuxième crainte accentuée par la préposée au comptoir d'embarquement à Bangkok : l'entrée au pays. La dame nous avertit que nous aurons des problèmes d'entrée car nous n'avons pas de billet retour. On nous a raconté toutes les personnes qui se sont fait fouiller, fouiller et fouiller. Mais non, la chance ou juste parce que nous sommes entrés par une plus petite ville? Aucune fouille à l'aéroport, aucun délai d'attente ce n’est à se demander si on traversait bien une frontière... Si ce n'est des questions que nous avons dû répondre pour les déclarations... (ça faisait un peu peur). Nous avons croisé dans un train un Canadien d'Ontario qui s’est fait enlever tous ses guides et cartes... Même en insistant pour garder quelques pages ils n'ont rien voulu lui laisser... Il a passé la frontière par Hongkong.

Troisième crainte, la nourriture, bien que l'on ne soit pas vraiment difficile (du moins on aime essayer tout) on avait peur que ce ne soit... pas à notre goût. Je pensais que ce serait très salé et avec du gingembre dans tout... Dans la région où nous sommes (Yunnan) je dirais que la majorité des plats manque de sel (tant mieux mon docteur m'a dit de faire attention et je pensais que ce serait difficile mais c'est bien le contraire.) Souvent les piments sont sur la table comme assaisonnement mais pas de sel et pas systématiquement de soya!! Les plats ne sont très épicés et on mange ici presque plus de nouille de riz que de riz!

Autres préjugés; on pensait que les chambres d'hôtel seraient très... douteuses... pour notre budget bien sûr. Les prix sont un peu plus élevés que d'autres pays d'Asie mais la qualité y est (pour le prix on s'entend) Par contre les villes moins touristiques ont souvent des chambres le double ou même le triple du prix pour la même qualité ou même moindre. De plus si on a bien compris les hôtels doivent avoir une permission spéciale pour accueillir des touristes de l'étranger. Ça ne sera pas un grand problème pour nous car nous avons peu de temps en Chine et les distances sont tellement grandes que nous allons nous concentrer sur des coins très visités.

Une grande déception... on est habitué maintenant à négocier pour tout... la moindre banane ou course en taxi... mais on avait jamais vraiment eu à négocier des prix de bus... il faut négocier les prix affichés sur le pare-brise... ça devient un peu embêtant... On ne sait pas si c'est pour tous les bus... Je fais toujours attention de voir quel montant paient les locaux et jusqu'ici dans les autres pays ça allait. Mais le transport de Guilin à Yangshuo on doit négocier dur... En fait on doit « prouver » que nous connaissons bien le prix (10Y est non 14 comme il est affiché et encore moins 20 lorsqu'ils constatent que vous n’avez pas vu l'affiche), sinon on paie comme tous les autres touristes... et vous devriez la face des employés lorsque nous faisons le signe du prix... C'est à croire qu'il y en a peu qui paie seulement ça. La gentille dame de notre hôtel nous a avertis...


7-Visite d'une réserve de Pandas Géants et de Red Pandas à Chengdu

Nous sommes présentement à Chendu après un train de 32h30! (un retard de près de 7 h du aux inondations qu'il y a eu ces derniers jours) Nous pourrons voir des Pandas ici. Malheureusement dans une réserve spéciale (La base de reproduction des pandas) car ils sont si peut nombreux en liberté... moins de 1000 pandas répertorier... Cette base a pour but d'empêcher l'extinction de l'espèce en les aidant à se reproduire... on vous en dit plus après notre visite.

Nous avons visité une réserve de pandas géants, ils sont vraiment beaux.
Vous allez aussi voir des pandas rouges (Red Panda), ils sont très différents des noirs et blancs. En général ils sont très gourmands et très habiles avec leurs pattes. Il ne reste plus qu'environ 1500 pandas géants et 5000 Pandas rouges dans le monde.

Cette réserve est en fait un centre de reproduction, nous avons vu un minuscule bébé dans une couveuse mais nous ne pouvions pas le filmer et le photographier (pour lui éviter de vivres des stress avec les flashs).


Nous sommes partis de Chengdu, où nous avons vu la base de reproduction des pandas. Contrairement à d'autres zoos, les pandas n'ont pas trop l'air dérangé par les touristes qui viennent en masse et ont des endroits pour se cacher s'ils veulent être seuls. Il y en a beaucoup qui déplorent la situation où se trouve les pandas... et nous ne sommes pas nous n'ont plus en faveur de la captivité des animaux mais nous avons trouvé l'environnement meilleur que dans certain zoo occidental.

Le vrai problème de cette base de reproduction des pandas est la chaleur qu'il y fait l'été? Les pandas vivent habituellement en altitude dans les montagnes (ce que nous ignorions au départ). On voit tout de suite en y allant en juillet que c'est pauvres bêtes ont très chaud. Les pandas géants ne bougent pas trop mais je pense que c'est dans leur nature. Les tout petits roux par contre sont essouffles a chaque bond et on les voit la gueule ouverte cherchant a se rafraichir. Le nombre de touristes est impressionnant... surtout des Chinois comme sur tous les sites touristiques. Les Chinois voyagent beaucoup et comme nous sommes pendant les vacances chinoises ça se remarque!!

Ils ont vraiment l'air de gros nounours en peluche :)

Vidéo de la réserve de Pandas


Photos de Chengdu les pandas

Cliquez sur la photo




8-De Chengdu a Xiahe en passant par Songpan, Langmusi et Zoige


Nous avons réservé un bus d'environ 8-9 heures qui nous amènera à Songpan une petite ville un peu plus au nord de Chengdu. Si la température est bonne, nous allons probablement y faire un trek à cheval sur environ 4 jours dans de magnifiques paysages à suivre...

Enfin, arrivé à la ville de Songpan, reconnu pour les treks à cheval. Peut-hêtre un peu trop connu. Car maintenant qu'ils n'ont plus rien a prouvé et laisse un peu à désirer. Nous n'étions pas dans la bonne période pour la température mais ce n'est pas cela que nous leur reprochons. Nos guides ne sont pas trop intéressés par leur travail et c'est cela que nous trouvons dommage. Les deux guides que nous avons eux sont aussi de très très mauvais cuisiniers et avec aucune notion de propreté. (on pensait pourtant avoir vu pire en Inde mais non) La dernière journée de quatre, par contre, ils étaient tous gentils comme pour rattraper les trois autres jours... (il est de mise de laisser un pourboire si on est satisfait) et voilà pourquoi la gentillesse était là. Il y a beaucoup de guides qui sont un peu lassés de leur job (surement pas la majorité on l'espère). Par exemple : nous devions en théorie si le temps le permet monter jusqu'à 5000 mètres d'altitude. Nous avons croisé un petit groupe qui sont monté un peu sur la montagne et leur guide a dit : et voilà vous êtes rendus... Un des touristes avait avec lui un truc pour mesurer l'altitude... Ils étaient à 4000 mètres... Les guides n'ont jamais voulu aller plus loin, confirmant que c'était bien là, Nous avons rencontré ce groupe et comme un parlait français nous avons parlé une bonne partie de la soirée. Le lendemain matin à leur départ notre guide nous a dit que la personne à qui nous parlions est une très mauvaise personne... Probablement à cause qu'il savait où il était et où la compagnie avait promis de se rendre soit à 5000 mètres.

L'autre chose est que notre guide sait que nous avons un GPS car il nous a vus prendre l'altitude à quelques reprises. Comme il pleuvait le matin où nous devions nous rendre à Ice mountain, nous n'avons pas insisté pour monter. Sous la pluie faire du cheval est moins intéressant. Pour le reste ça reste une bonne expérience. Les paysages sont superbes et bien accompagnés nous n'aurions pu demander mieux.

C'était notre première expérience en cheval. C'est des petits chevaux très fort et non de grand et majestueux chevaux pour l'équitation comme chez nous. Nous avions de chevaux de montagnes bien charge malgré leur grandeur, de toute la nourriture, équipement de camping et nous en plus sur leur dos. Ce n'est pas une balade pour faire de la vitesse et vu le peu notre d'heure de cheval par jour vaut mieux aller lentement et profiter du paysage.

Photos de la ville de Songpan


video de Songpan


Photos de notre trek à cheval Songpan

Cliquez sur la photo


Vidéo de notre trek à cheval




Ensuite nous avons visité le national parc de Huanglong au nord-ouest de Songpan. Celui-ci est moins visité qu’est grand frère le parc de Jiuzhigou qui est beaucoup plus grand. Comme il est plus grand nous devons nous voyager à travers le parc en bus... C'est une des raisons qui nous a fait choisir Huanglong, car dans celui-ci il n'y a pas de chemin, nous devons marcher les 8 km pour voir les sites. Le prix d'entrée est exorbitant soit 30 $ CAN par personne. Nous avons vu surtout des touristes chinois encore une fois... on peut constater qu'il y a une grande différence de niveau de vie entre les pauvres et les riches chinois de l'est. Au moins nous n'avons pas été déçus par le parc. On voit aussi un réel effort pour préserver cette merveille naturelle. Malgréun ciel nuageux les bassins sont d'une couleur impressionnante. Pas de fausses publicités pour une fois. Tout de même un peu trop cher...


Photos de Huanglong

Cliquez sur la photo

Vidéo de Huanglong




Video de Langmusi






Nous avons décidé de continuer vers le nord et nous nous sommes dirigé vers Zoige... un village avec majorité tibétaine. Nous n'avons passé qu'une journée et avons pris le bus le lendemain pour Langmusi. Là aussi un village avec une grande population tibétaine. Ce village est sur la frontière du Sichuan et du Gansu.

On essaie, dans les prochaines semaines, d'avoir un troisième renouvellement de notre visa. On aimerait aller jusqu'a Urumqui et peut-être même longer la frontière avec le Kyrgyzstan et Afghanistan... si le temps nous le permet. On verra peut-être ainsi des endroits moins envahis d'autobus de touristes chinois défilant un a la suite des autres...
Dans ce village nous avons pu constater de nouveau la façon dont ils polluent l'eau. C'est choquant de constater que même si leurs voisins sont très proches ils ne voient pas le problème d'envoyer toutes leurs ordures dans l'eau. Avant, chez nous, les gens envoyaient tout leur détritus et en les voyant partir a toute vitesse dans un fort courant... ils pensaient faire de mal à personne et que ces ordures « disparaissaient » Ici la dynamique est toute autre : Nous avons monté jusqu'à la source de ce petit ruisseau qui coule dans la ville. L'eau sort des rochers de la montagne et est donc une source pure... C'est encore plus frustrant de voir que cette source est polluée sans égard à quoi que ce soit par la population... pourtant cette eau est tellement nécessaire pour eux. Nous voyons sur le bord de ce ruisseau juste en haut la dame avec son gros sac à ordures mettre le tout sans le défaire dans le ruisseau. Le ruisseau coule a bas débit et le sac restera là un bon moment... en fait tout le long de notre séjour ici. Certains autres envoient leurs déchets petit à petit... une jeune femme juste un peu plus basse, qui voit la dame se débarrasser de ses ordures n'est pas surpris mais doit soulever son linge qu'elle lave dans ce ruisseau le temps que les quelques ordures tombées du sac aient passé, puis elle continu la lessive. Il y a une telle proximité entre les scènes que nous voyons tout cela en tableau de la fenêtre de notre hôtel. Donc le savon se mêle à l'eau ce qui est tout de même mieux que les vidanges... les maisons et restaurants plus bas; toujours voisins ont aussi besoin de cette eau, cette fois-ci on voit la dame qui remplit la théière pour le thé.. Et ce sera pour NOTRE thé!! Quel dommage de gaspiller la chance que peu de villages ont; une belle source d'eau pure...
Il y a par contre un truc que nous devrions singer sur eux. Tous les restos, enfin nous en avons remarqué plusieurs font de la récupération : Aucune nourriture n'est jetée Tous les restes dans les assiettes autant que les restes de cuisine sont mis dans un grand sceau. Des gens viennent chercher ses sceaux une fois par jour et cette nourriture sert à nourrir les animaux (du moins c'est ce que nous pensons). Imaginez si tous les restos du Québec décidaient de récupérer les feuilles de salades défraichies, les pelures de pommes de terres, la viande douteuse et surtout tous les restes que nous gaspillons dans notre assiette... combien d'animaux nous pourrions nourrir!?
Nous sommes surpris de rencontrer autant d'Occidentaux qui parlent chinois... Plusieurs sont reste ici pendant un an aux études ou d'autres sont des étudiants en langues dans leur pays et d'apprendre le chiéçecu par la Chine... Ce n'est pas ce à quoi ils s'attendaient... Tous les touristes à long séjour en chinent ou presque (plus d'un mois) que nous avons rencontré est passé par l'Est, soit Beijing, Shanghai... et toutes les autres villes bien connus. Ce sont ceux qui sont passés par l'est qui ont l'air le plus déçu... Deux Français étudiant le chinois en Europe avaient prévu 10 semaines de voyages... après les deux premières semaines ils ont devancé leurs tickets d'avions de 5 semaines. L'est coute très cher et est très occidentalisé, donc ceux qui recherchent la Chine profonde sont déçus. De toute façon la Chine a changé et change beaucoup présentement. Le pays s'ouvre automatiquement aux autres. Dans nos routes en bus nous avons vu des villages faits d'une vingtaine de tentes loin de tout mais ils ont tout de même l'électricité et TV.

Photos de Xiahe

Cliquez sur la photo

Vidéo de Xiahe Gansu


Photos de Langmusi


Cliquez sur la photo

Photos de Langzhou
Cliquez sur la photo

9— Jiayuguan

Pour Jiayuguan nous avons réservé un train assis. C'est deux fois moins cher que des couchettes donc nous avons décidé d'essayer. Nous avons 12 heures de trajet et départ à 20 h. Pas d'ac, et peu de place pour les pattes... Nous sommes six sur une banquette pas très large... trois d'un côté en face des trois autres... On ne dort pas de la nuit avec ceux qui se déplacent, les autres crachant et il fait une chaleur incroyable. IL y a bien des fans mais comme certain on froid (c'est que nous imaginons) les fans sont fermées après quelques minutes et pas moyen d'avoir la fenêtre ouverte sans faire geler les voisins. Il fait plus de 35C, nous sommes morts de chaleur.
Nous arrivons enfin le matin, nous prenons le taxi pour une auberge jeunesse indiquée dans le dépliant du chauffeur... Toute une auberge jeunesse! Il demande même à l'entrée une robe de soirée pour le diner! Les chambres sont hors de prix. Nous regardons pour un autre hôtel tout près. Les chambres selon les guides sont beaucoup plus chères ici qu'ailleurs. C'est vraiment surprenant les différences de prix d'hôtel selon la ville où l'on est peu importe la grosseur de la ville... On réussit à avoir une chambre à moins de 12 $ alors qu'elle était annoncée à 30 $. La chambre est luxueuse (pour nous) mais rien de moins chic pour les touristes étrangers... Car ici aussi, il y a des hôtels pour touristes et d'autres pour chinois. On ne s’est jamais fait refuser une chambre dans un hôtel pour les Chinois car nous ne les avons pas trouvés ;) ils sont très difficile à reconnaitre car écrit en chinois. Par contre il y a bien un endroit ou nous avons eu une chambre surement pour chinois... Et comme il y avait un reçu pour le dépôt, j'ai bien vu qu'il a fait attention de ne pas laisser de copie avec mon nom dans le calepin des reçus... pourtant les autres copies des chinois étaient toutes là. Nous étions un peu à l'extérieur de la ville donc peut-être moins dangereux pour lui que pour les hôtels en centre-ville.
À JIAYUGUAN, c'est l'endroit où il y a le bout de muraille : le plus a l'ouest de la Chine... On en a donc en profité pour voir la muraille sans aller dans la partie Est comme la majorité. On sauve ainsi beaucoup de temps et d'argent. La muraille est moins large que d'autre partie... mais c'est quand même la muraille qui surmonte la montagne. Très beau et ça nous permet de voir quelque beaux paysages. La muraille ici est divisée en deux... Elle a été rénovée en 1987. Lorsque nous payons notre ticket nous avons droit à un côté seulement, ce qui est un peu bête car l'autre est à quelques mètres seulement... Mais c'est aussi ça la Chine, des frais d'entrées pour tout et partout a des prix exorbitants si on tient compte du cout de la vie d'ici. Plusieurs sites sont a 100Y soit 15 $ et c'est des petits sites, un truc ou deux a voir... Les frais des visites ont beaucoup augmenté depuis les dernières années... Les Olympiques 2008 auraient-ils à voir avec cette montée des prix? Les touristes chinois le l'Est, en masse pour la visite de leur pays a surement aide la montée des prix... On en voit plusieurs dépenser sans compter... Enfin, reste pour nous à faire des choix selon nos intérêts.
Petite anecdote : hier au marché nous nous sommes acheté un blé d'Inde à manger en rue. Nous avons payé 1Y chacun, un jeune de moins de 18ans nous les a vendus. Nous avons vu son père (on suppose) grogner à la vue du prix qu'il a nous a fait. Ce n'est pas un enfant mais surement qu'il nous a vendu le prix chinois. Le lendemain, nous voulons acheter un blé d'Inde au même endroit... Pas moyen de les faire descendre en bas de 2Y... le vieux grognon aime mieux perdre une vente que de nous les faire à un prix un peu plus chinois. On sait bien qu'il ne perd pas d'argent à 1Y car partout on peut en trouver pour ce prix et même moins sans négocier... Ils ne sont pas discrets du tout pour nous charger plus cher. Même chose pour les taxis... Ils préfèrent tous perdre une vente plutôt que de faire un prix se rapprochant des locaux... En Inde c'est la même chose mais plus cache...
Nous avons mangé une bonne fondue chinoise... La jeune fille qui servait, parle qq mots d'anglais... Le bouillon est gratuit et on paie 0,07 $ la brochette... Beaucoup de choix dans le réfrigérateur : plusieurs sorte de champignons et tofus, oeufs, viandes, tomate, algues, poisson, crevettes... Pour les grosses crevettes, il y a deux bâtons de brochettes donc (0,14 $) à la fin la dame faite le compte des brochettes sur la table et on paie... super principe mais chez nous, il y en a qui cacherait les brochettes dans leurs sacoches... Dommage. Ici, certains essaient de nous faire payer plus cher mais ils ne sont pas voleurs... Il y a une petite nuance.


Surprenante journée :

On prend le train ce soir pour Turfan et on doit passer un peu le temps avec nos sacs à dos. Ils sont maintenant petits mais on est plus lâche qu'avant pour les transporter... Donc ont commencé la journée en allant dans un « parc » tout près de notre hôtel vers 8 h. Il y a des dames et homme qui font du Tai-chi, les enfants aussi à peine savent-ils marcher que déjà ils suivent les mouvements. Il y a aussi dans un même endroit d'autres qui font du karaté... les enfants aussi... On voit tout le déroulement des étirements et ensuite viennent les plus habitués avec les épées, bow et autres armes. Très impressionnant de voir les petits avec deux épées presque plus grandes qu'eux... Nous nous étions assis dans la section des musiciens et des vocalises... Vraiment plus éprouvant que tous les karaokés entendus de toute notre vie. Et on a ensuite compris que ce n'était pas des vocalises mais vraiment un chant. Une dame un peu entreprenante a décidé de nous faire entendre son chant de près en s'installant juste devant nous... Quelle horreur vraiment!! pas la fille mais son chant... Entuka, ça cache un peu le BRUIT de l'instrument de musique qui n’est guère mieux, selon le musicien.


Ensuite on prend le bus pour faire 5 km pour se rendre à un resto qui ne charge pas le triple en voyant des touristes étrangers... Et c'était très bon. La dame nous reconnait, quelle chance car nous n’avons vu personne avec le même plat qu'hier : comme personne ne parle anglais, nous pointons sur la table d'un voisin le plat désirer... ça nous arrive très souvent depuis les dernières semaines. Elle comprend que nous voulons la même chose qu'hier... Comme c'est l'habitude ici, deux hommes viennent s'asseoir avec nous car nous sommes à une table de quatre. Leur anglais n'est pas meilleur que notre chinois donc Dany fait une petite conversation en mimes aidés de quelques phrases chinoises que nous avons dans un guide. Tellement heureux de ces quelques échanges, ils veulent nous payer le repas! Ça leur a fait plaisir car ils tenaient à nous payer le repas... et même nous donner un « lift » en vélo. Nous avons refusé gentiment. Les plats ici sont immense comme j'ai dit et on ne peut en manger plus de la moitié même Dany... qui pourtant a un bon appétit... et en plus nous prenons deux fois plus de temps a manger notre moitié qu'eux à tout finir le plat!? Je pense qu'ils doivent manger un seul repas par jour! Par la suite nous allons au market et Dany se fait payer les deux bouteilles d'eau par un enseignant d'origine africaine. Il enseigne l'anglais ça sera bien pour cette ville où même dans les hôtels pour touristes, ils n'ont pas de personnel parlant l'anglais.


Photo de Jiayuguan
Cliquez sur la photo

Video de Jiayuguan

10-Notre route de Langzhou à Kashgar
Le résume de nos deux dernières semaines en Chine

LANGZHOU : Nous avons fait un arrêt dans cette ville surtout pour le renouvellement de notre visa. De la, nous voulions pouvoir prendre notre décision, selon la leur : s'ils nous donnent un renouvellement de 30 jours nous continuons vers le nord dans le cas contraire nous allons vers le sud pour terminer la boucle... Arrivé au bureau du PSB, personne ne parle anglais... c'est pourtant le département pour les étrangers!! Une gentille Chinoise vient à notre rescousse, elle vient de l'étranger et est venu faire la même chose que nous soit renouvelle son visa. Elle fait l'intermédiaire pour nous. Elle parle un très bon français, peut-être vient-elle des Iles Maurices!? En tout les cas elle nous est d'un grand secours. Nous ne pourrons pas renouveler notre visa ici car nous sommes trop d'avance. Il nous dit qu'il n'y a pas problème car dans toutes les villes il y a des PSB ce qui est faux et par notre intermédiaire nous lui nommons quelques villes qui ne font pas le service. Il nous assure qu'il n'y aura pas de problème pour notre 2e demande dans la ville de Kashgar ou Urumqui et Turfan... À Turfan selon nos guides c'est impossible. Le problème avec ces renouvellements de visa c'est que certaines villes prennent plus de 5 jours pour le faire... et nous voulons savoir d'avance si nous devons descendre de 3000km pour nous rendre au Laos rapidement. Nous lui demandons une adresse ou un numéro de téléphone mais il n'a rien... On lui demande comment il peut savoir qu'ils font le visa et que ces bureaux existent s'il n'est même pas capable de nous laisser un numéro ou adresse... La jeune Chinoise parlant français rigole en lui posant la question... Il est embêté mais ne nous dira rien de plus. Donc dilemme pour nous... On continu vers le nord ou on descend... Il nous promet que nous avons droit à un autre mois... On prend donc la chance d'aller plus au nord... on verra bien. On remercie notre gentille intermédiaire, sans elle nous aurions passé l'après-midi...

Nous réservons un train pour le surlendemain pour Jiayuguan. Nous trouvons au hasard un market immense où il y a de tout... Nous nous laissons tenter par un DVD... ça fait tellement longtemps que nous n'avons pas regardé de film et un nouveau chandail pour moi... On regarde avec attention les prix des fruits... Ici, les prix à la caisse fonctionnent avec un lecteur optique comme chez nous... Le lecteur optique numérique a l'avantage de ne pas faire de différence selon la nationalité! Les prix des fruits au kg sont très intéressants, j'en prends bien note pour mon prochain marchandage en rue. Acheter sans négocier fait plaisir... Un se sent toujours lésé par nos achats dans la rue en Chine, beaucoup plus qu'en Inde ou au Népal... En fait nous sommes vraiment surpris par les bas prix des fruits, en rue ils demandent quatre fois le prix et il est difficile de faire descendre ne serait-ce que de la moitie donc depuis un mois, nous n'avons pas beaucoup profite des fruits de la Chine. Les pêches sont à l'honneur, on en voit partout dans les rues, les pommes sont ici beaucoup plus chères que la majorité des fruits, les prunes sont presque données ainsi que les melons... Je me fais donc une bonne réserve de fruit que je déguste a l'hôtel en regardant notre film.

TURFAN, TURPAN OU TURLUFAN...
Nous arrivons reposés après un trajet de train couchettes. Nous nous faisons tout de suite accosté par une « gentille » étudiante en congé d'été qui veut nous « aider » à trouver un hôtel en échange de quoi, nous prendrons un tour guidé d'elle... Les hôtels sont ici encore plus chers qu'à Jiayuguan et nous ne resterons donc pas très longtemps. Nous prenons celui le moins cher qui est tout de même le plus cher que nous avons paye en Chine. Il y avait des dortoirs mais ceux-ci étaient très merdiques et on aime bien pouvoir fermer notre porte à clé (ou plutôt à carte!). Les cartes la « puce » sont très à la mode pour verrouiller les portes ici en Chine, et peu importe la catégorie... Nous regardons pour les forfaits visites : huit visites en une journée pour 9 $ excluant les entrées bien sûr. Le petit kiosque est tenu par un américain... Il nous déconseille les tours en bus et nous propose plutôt de louer une voiture pour la journée. Il fait une petite commission sur les tours mais certainement une bien plus grosse sur les voitures à la journée vu le prix qui est le quadruple. Nous lui disons que nous allons y penser... et regarder pour le train ou bus avant... Il s'empresse de nous dire qu'il vend des tickets de train moyennant 15 $ de commission. On demande pour les bus mais il nous les déconseille, car c'est très dangereux. Et lorsque je lui pose la question, qui me brule les lèvres, il voit que nous ne sommes pas tout à fait dupes. « Et tu ne vends pas de ticket de bus je suppose? » « Non que des billets de train » me répond-il. Et se sera donc pour le bus couchettes de nuit que nous opterons pour le prochain transport. Nous prenons le non-conseiller tour en bus. L'avantage, c'est que nous ne sommes par obligé de payer pour tous les sites, que ceux qui nous intéresse et avons la chance d'en voir quelques-uns sans payer à ce qu'il parait.

Le lendemain notre journée commence à 8 h 30. Nous visitons : plusieurs sites et nous sommes heureux de voir que la plupart sont visibles de l'extérieur ce qui nous sauve les entrées. Par moment le chauffeur fait même un arrêt à plusieurs m’être du site pour que nous ayons une belle vue sans payer. C'est très gentil de sa part. Nous ne sommes que six dans la mini van. Nous passons une belle journée, nous sommes payé une seule visite à 40Y mais avons profité de plusieurs autres sans payer et avons vu de beaux paysages sur la route. Pour les huit frais d'entrées le montant totalisait plus de 250Y! Quelle économie? Nous sommes passés par Karez, grape valley, Boudha cave, Astana, Giaochang ruin, Jiaohe ruine, un village en boue le Emin minaret et flamming mountains.

Video de Turfan


Photos de Turpan
Cliquez sur la photo

11— Kashgar

Nous prenons notre premier bus sleeper en Chine pour KASHGAR. Ce n'est pas ce qui est de plus confortable. Dany a maigri mais son ossature est plus grosse que les Chinois ce qui fait qu'il manque de place pour ses pieds et que ses épaules n'entrent pas entre la fenêtre et le barreau de métal. Il y a deux étages de couchettes, et trois rangées. Nos pieds sont sous la tête de la personne devant nous, qui elle a la tête relevée... pas le top confort. En plus nous avons de fournis malgré les 40C une couverture bonne pour nos hivers du Québec! Pas vraiment d'endroit ou la mettre, donc soit on dort dessus ou on dort en dessous... on opte pour la première option. Il y a quelque personnes qui se sont essayer de les mettre par terre mais le 2e chauffeur a vite fait de les voir et leur remet leurs couvertures. Pas le choix.

Le trajet dure 24 heures. Nous ne réussissons pas à dormir car le bus est toujours arrêté. IL prend d'autres passagers et négocie des prix avec eux... De la façon dont il négocie les prix des sièges et puisque c'est supposé être un express... on n’est pas certain si l'argent de ses nouveaux passagers va à qui de droit... Dans les petits villages les gens me regardent comme si j'étais dans un zoo... pourtant je suis convenablement vêtu et peu de Chinoises sont voilées. Ils ne sont pas discrets du tout et même règlement énervant... Nous avons été agréablement surpris à notre arrivée à Kashgar de la tolérance qui y règne; en apparence du moins... Plusieurs ethnies et religions cohabitent. Ici dans les rues on mange du mouton. Surtout en brochette. Nous avons l'odeur du gras de mouton grillé qui nous suit dans toutes les rues... Ce n'est pas notre met préféré surtout qu'il est vraiment bien gras. Après quelques jours à prendre du repos, nous sommes allés dans la foule soit au Sunday market. Un marché très surprenant. Il y a le marché du bétail. Ce marché vend les bêtes pour la boucherie et pour le travail. Il y a des chameaux, mules, moutons, vaches et aussi des légumes. On vend aussi tout ce qui a un lien avec les animaux : les chariots, on ferre les mules et on tond les moutons. Il y a aussi quelques cantines qui servent le mouton bien frais : coeur sensible s'abstenir. Dans la vieille ville on retrouve plutôt un bazar. On y vend de tout : fruits, légumes, objets de décoration, foulard, tapis, quincaillerie et bien sur des chapeaux. Dany en a profité pour une nouvelle casquette couleur locale :)

De Kashgar nous faisons notre renouvellement de visa. La dame est bien sympathique et nous devrions l'avoir jeudi matin. Vendredi donc nous prendrons le bus pour Urumqui. Un bus de 24heures couchettes. Ce n'est pas parce que nous avons aimé l'expérience mais parce que nous n’avons pas le choix. Nous avons été à la gare et après avoir vu la file de plus de 150 à 200 personnes nous avons été voir les agences qui font habituellement les réservations. Les deux agences que nous avons vues nous ont répondu la même chose. « Nous ne faisons pas les réservations ces temps-ci car c'est trop occupé : plus d'une semaine d'avance pour les réservations » Pas le choix donc de prendre un bus. Peut-être seront-ils plus confortables!


vidéo de Kashgar


Photos de Kashgar
Cliquez sur la photo


12-De Kashgar à Chengdu et nos 39 heures de train assis

Beaucoup de transport dans la dernière semaine. De Kashgar nous avons pris un bus couchette de 24 heures. Un peu plus confortable que le dernier but car au moins, il y avait l'AC. Nous avons eu de superbes paysages ce qui agrémente le trajet. Nous avons passé quelques inspections... plutôt un contrôle pour le nombre de passagers. C'est bien car dans ce bus-ci tout le monde avait sa place, ce qui évite les membres d'autres personnes dans notre couchette!!

Arrivés à Urumqui, nous regardions un train en direction de Dunhuang pour les jours à venir... Les prochains jours sont tous réservés et nous avions donc le choix entre un bus ou un départ quelques heures plus tard... On devait prendre une décision vite car pas question d'attendre encore plus de deux heures en file. C'était déjà tout un exploit de se rendre jusqu'au guichet. Ici pas de discipline dans les files d'attente. Plusieurs dépassent de façon plus ou moins discrète car il y a bien un gardien qui surveille. Lorsqu'il en voit se faufiler entre les files ou prendre une place un peu au-devant, il crie et les renvoie à l'arrière de la queue complètement. Ils y restent moins d'une minute et aussitôt le gardien tourné le manège recommence... De plus chaque file attend devant un guichet en particulier donc à 12 h 30 lorsque la dame de notre guichet est partie manger... nous avons du patienté une heure sans bouger le temps qu'elle revienne. C'était tout de même moins long que de refaire une autre file incroyablement longue et surtout peut-être tomber sur l'heure de dîner de l'autre guichet. Deux voyageurs rencontrés dans le bus et pour qui c'était la deuxième fois à Urumqui nous ont confirmé qu'il n'y avait pas grand-chose à faire à Urumqui, donc nous avons décidé de prendre le train du jour... Nous avions quelques heures à passer; nous en avons profité pour manger dans un fast food pour le dîner. Comme la majorité des fast foods style américain, les croquettes de poulet son à l'honneur. Dany prend un hamburger poulet et moi un pain pita avec croquette de poulet et chacun avec une soupe de poisson. Par la suite, nous allons acheter quelques trucs pour le train et nous voilà repartis pour plus de 12 heures de trajet en couchette confortable cette fois-ci.


Nous arrivons tôt le matin à Liuyuan, nous prenons un mini bus pour nous rendre à Dunhuang. Par chance que c'est un MINI but car nous devons attendre qu'il soit plein avant de partir pour les deux heures de route. Ça prend plus de 1 h 30 et trois arrivées de train pour remplir les 20 places. Enfin nous partons sur la route traversant le désert.

Nous arrivons à Dunhuang où nous découvrons les dunes parfaites des déserts que nous voyons à la TV. Pour marché sur les dunes nous devons payer un montant de près de 12 $CAN. Nous décidons d'aller voir si nous ne pourrions pas avoir une belle vue sans payer. Marcher ou non sur les dunes nous importe peu car nous avons déjà fait un trek en chameau dans le désert en Inde. En marchant un peu plus loin, nous nous retrouvons dans des champs d'arbres à fruits. Une dame nous fait signe qu'il y un passage pour les dunes un plus à notre gauche. Nous nous retrouvons donc directement sur les dunes. Le sable est incroyablement chaud. Moi je suis en sandale et je ne peux pas avancer très loin car le sable me brûle les pieds. Dany s'aventure plus loin, sur la crête de la dune. Il fait vraiment très chaud et c'est tout un effort de gripper cette dune. Du dessus, il voit une oasis; l'image typique des déserts. Et tout ça gratuitement en contournant d'un kilomètre l'entrée principale. Ils n'ont pas réussi à clôturer tout le désert... Au Charley John' s guest house, nous prenons notre dîner devant les dunes et à l'ombre, sous les arbres parfaits après avoir marché au soleil. Moi j'en profite pour manger un spaghetti qui est très bon et une crêpe au miel : tout ce qui est de plus conventionnel... ça faisait longtemps. Une autre petite surprise nous attend au ticket Office de Dunhuang. Impossible de réserver des couchettes pour Chengdu peu importe la date (tout est vendu d'Urumqui). On n’a donc pas le choix de prendre assis. Le pire est que même pour ces sièges assis, il reste de la place seulement pour dans 4 jours... ça fait un peu tard. Déjà que de faire 39 heures assises ne nous plaît pas; dans quatre jours.... En plus nous devrions faire plusieurs étapes ce qui ne nous enchante pas. On reste hésitant un moment, lorsqu'un homme vient pour échanger ses tickets de train. Aussitôt, les tickets nous sont proposés; deux sièges assis pour dans deux jours, parfaits si on tient compte du fait que c'est ce que nous pouvons avoir de mieux. On achète donc les tickets directement de l'homme et sauvons ainsi les 5Y de frais par personne pour la réservation et lui sauve sûrement un montant pour l'annulation. On en sort tout heureux ou presque : (39 heures de train assis sur une banquette à grande chaleur... un vrai cauchemar en vue.)


Eh oui, un vrai cauchemar; ça commence à notre entrée dans le train. Il est 1 h du matin lorsque nous embarquons dans le train. Nous avons des sièges réservés mais bien sûr il y a des gens d'assis sur nos sièges. Nous les faisons déplacer, un peu gêner (on ne veut tout de même pas rester debout pendant ces 39 heures de trajet), mais une des dames le prend mal et fait venir le contrôleur. Le contrôleur lui confirme que c'est bien notre siège. Elle n'apprécie pas et demande que nous changions de place. Elle ne veut pas être à côté de Dany. Elle demande donc à un chinois de prendre sa place. Ça fait notre affaire car de cette façon nous sommes assis dans la même section ce qui n'était pas le cas au départ. Ce qui est dommage c'est que ce n'est pas pour nous faire plaisir qu'elle a fait ça!

Toutes la nuit et la nuit suivant des dizaines de personnes entrent et sortent du train. Il y a plus de billets vendus que de place et les espaces de rangement pour les bagages sont combles ce qui provoque un engorgement dans les allées. Les vendeurs avec leur chariot tentent de se faire un chemin, ils poussent roulent sur les pieds rien ne les arrête... certaines personnes se couchent directement sous les banquettes mais doivent parfois se bouger car il y a aussi le contrôleur qui de temps à autre décide de passer un coup de balai, il en profite aussi pour obliger tout le monde à grimper leurs bagages sur l'espace de rangement qui n'en accepte plus.. Ça devient compliqué...

À notre arrivé à Chengdu, nous nous attendions à une chambre dans une auberge où nous avions déjà dormis il y a un mois environ et comble de malheur rien n'est disponible... Nous partons donc à la recherche d'un autre endroit et par chance nous trouvons une chambre dans un hôtel complètement chinois avec Ac, salle de bain, le grand confort pour pas trop cher.. Enfin nous pouvons dormir après près 60 heures en éveil!!!


Photos de Dunhuang


Vidéo de Dunhuang et les dunes de sable








13-Chengdu, Kunming, la forêt de pierres et de très beaux temples bouddhistes

Photos de Chengdu à Kunming
Cliquez sur la photo



Chengdu :
Suite à notre aventure avec un train de 39 heures assis, Chengdu nous aura servi de point de repos. C'est la deuxième fois que nous y passons et la température y est insoutenable avec une forte humidité...


Voici nos quelques photos de Chengdu

Cliquez sur la photo

À Chengdu, nos deux premières nuits, nous les avons passés dans un hôtel avec air conditionné, salle de bain, télévision le gros lux pour 90 yuans (12,86 $ CAN). Comme nous avions besoin d'internet, nous avons quitté cette chambre pour aller au Mix-hôtel, un hôtel pour touriste de style auberge jeunesse avec internet gratuit mais qui rapport qualité-prix n'a rien de comparable... 70 yuans (10 $ CAN) pour une chambre très odorante, vraiment très chaude, sans air conditionné et sans salle de bain. Internet est rapide, c'est ce qui nous a fait changer d'endroit car nous en avions besoin pour faire des recherches, appeler la famille avec Skype et avec notre ordinateur portable, nous y avons accès même de la chambre ce qui nous évite de courir les cafés internet de la ville.

Nous n'avons que quelques photos de Chengdu car la température était plutôt mauvaise pour faire les visites mais nous avons tout de même vu un beau temple.

Nous avons fait quelques grands magasins histoire de voir et comparer les prix car en pleine rue, il faut négocier fort et ça devient fatigant ça nous donne donc quelques références intéressantes pour la négociation :)
Nous nous sommes même permis de manger une pizza dans une Pizza Hot mais on s'est rendu compte que ça ne nous manquait pas tellement et surtout, elle coûte le même prix que chez nous 10 $ CAN pour une moyenne (très cher pour les Chinois!) c'est pas mauvais mais pour le même prix, nous pouvons manger près de 3 repas chacun dans un petit resto. Par contre ce restaurant vaut le coup d'oeil et ont se sent presque mal alaise d'y enter car il est vraiment luxueux, la pizza est un lux en Chine. Nous avons vérifié dans les super marchés et le fromage est pratiquement inexistant donc difficile pour eux de faire une pizza à la maison.

Les distances sont énormes en Chine et les transports assez lents, il est aussi difficile de ne pas repasser par un même endroit, c'est pour cette raison que nous avons pris plusieurs transports depuis Kashgar pour rejoindre Kunming où nous sommes présentement. En tout 24 heures de bus kashgar — Urumqi, 12 heures de Bus Urumqi — Donhuang, un train de 39 heures reliant Donhuang-Chengdu et 22 heures Chendu-Kunming pour un grand total de 97 heures soit 4 journées de 24 heures. Il faut dire que nous étions rendus très loin au nord-ouest de la Chine près des frontières du Kazakhstan, Kirghizistan, Tadjikistan, Afghanistan et Inde. Toutes ces frontières sont très près l'une de l'autre dans cette partie de la Chine et le Tibet est tout près juste en dessous.

Kunming :

Nous y sommes depuis quelques jours, c'est la troisième fois que nous y passons mais la première pour y rester plus de 24 heures. La première fois, de Bangkok en avion, la deuxième en Bus en revenant de Dali et Lijiang et maintenant en Train, ont aura pratiquement utilisé tous les transports pour y venir.

Nous avions une mauvaise idée de Kunming car plusieurs personnes la visite très rapidement pour passer à Dali ou Lijiang, prendre l'avion ou encore se diriger vers la Birmanie, le Vietnam ou le Laos...

Nous y avons découvert quelques petites merveilles, de beaux temples, la forêt de pierre, un joli parc et de nombreux marchés.
Voici nos photos de Kunming

Cliquez sur la photo

Voici nos photos de la forêt de pierre

Cliquez sur la photo

Voici notre vidéo de Kunming et la forêt de pierre



Forêt de pierres
Pour la Forêt de pierre, les prix sont exagérés, cette visite coûte 140 yuans plus les transports pour si rendre ce qui représente environs 200 yuan soit 28,57 $ CAN. Pour ceux qui nous connaissent bien nous avons l'habitude d'éviter les circuits trop touristiques et souvent, il est possible de voir mieux pour beaucoup moins et tout ça dans la légalité. La Forêt de pierre couvre près de 26 000 ha ce qui est énorme et la partie visitée est infime. Nous nous sommes donc rendus sur les lieux avec un transport local à 22 yuans (3,14 $ CAN) pour 85km (44 aller-retour) puis nous avons rapidement trouvé un endroit pour voir les pierres et ce gratuitement. La seule différence c'est qu'il n’y a pas de sentier et de décoration à la chinoise (parfois kitch), il faut donc passer par des champs de maïs, herbes hautes et croiser sur son chemin de nombreuses araignées qui parfois ont près de 4 à 5 cm avec des allures de petit monstre coloré. Une fois sur place, c'est vraiment très joli et surtout, ne nous sommes seul aucune âme qui vivent, le calme total.. C'est donc une économie de 280 yuans (20 $ CAN) Chacun.
Cette argent nous avons préféré en dépenser une partie pour manger dans un des rares buffets de Chine (Chine de l'Ouest) que nous avons eu la chance de croiser (buffet Pizza Origus). C'est vraiment délicieux surtout après 13 mois de voyage sans avoir vraiment la possibilité de choisir des mets différents. Nous y avons retrouvé plusieurs goûts de chez nous, brochettes de poulet, pizza, spaghettis soupes, bière, frites, crème glacée, différents fruits, légumes, jus, café... le tout à volonté mmm!

Kunming nous aura aussi permis de faire notre visa d'un mois pour le Laos en moins de 3 jours. Nous passerons au Laos d'ici 2 semaines environ mais avant nous avons un autre bus à prendre de 10 heures qui nous en approchera (ville de Jinhong).


14-Jinghong en route pour le Laos

Nous sommes actuellement à Jingjong tout près du Laos.
Nous allons passer au Laos d’ici 3-4 jours en passant par une autre ville chinoise (Mengla). Nous avons un hôtel à 5 $ CAN pour les 2 et en général nous ne dépensons pas plus de 6 à 7 $ chacun par jour.


Voici quelques photos de Jingjong
Cliquez sur la photo


Voici notre video de Jinghong





15— Le 17 septembre arrivé au Laos :
Traversé de la frontière
Nous prenons le bus de Mengla en Chine pour nous rendre à la frontière du Laos; bottent. Nous arrivons en moins de deux heures à la frontière. Sur le trajet nous menant à la frontière on voit une autre Chine... Un mélange avec le Laos sûrement. Les villages sont plus petits, déjà on sent que ce sera plus calme que la Chine. Le chauffeur fait un arrêt juste en face du poste frontalier. Nous faisons tamponner notre passeport pour notre sortie de la Chine. Rien n'est vérifié et quelques questions de base nous sont posées seulement. C'est la deuxième fois que nous traversons à pied une frontière; pas tout à fait à pied car pour les 3km qui nous séparent du poste frontalier lao, nous prenons un Tuk tuk payé avec nos yuans restant à prix fort! Il n'y a pas beaucoup de compétition et ils savent bien que tout le monde a bien hâte de franchir les douanes! Rendu au poste Lao, on rempli un petit carton et puis voilà : notre visa est tamponné : nous sommes au Laos. Nous prenons un bus, plutôt une mini van, pour Luang Nam Tha. Nous sommes surpris par le prix des transports : on pensait que ce serait un peu moins cher! On verra pour nos prochains transports. Nous voyons que tout le monde paie le même prix et donc c'est cher pour tout le monde! Peut-être parce que nous sommes à la frontière.





16-Résume de la Chine, dépenses, distances et trajet

_____________________________________________________________
Chine
____________________________________________________________________
Dépenses en Chine :

Distance en Chine


Route et endroits où nous avons dormi en Chine


NOTRE TRAJET EN CHINELa Chine est un pays vraiment très grand; nous sommes atterri à Kunming au départ de Bangkok. Nous nous sommes ensuite dirigés vers Lijiang, Dali et les Gorges du saut du Tigre. Des Gorges, nous avons du refaire chemin inverse et de Kunming nous avons pris un train pour Yangshuo. Après un séjour relaxant à Yangshuo, nous avons continué pour Chengdu et quelques villages plus petits au nord de cette ville : Zoige, Langmusi et Xiahé, de là nous sommes allés à Langzhou puis au nord-ouest soit Turfan et Jiayuguan et à l'ouest complètement de la Chine à Kasghar qui ne ressemble pas à la Chine. Par la suite une longue descente en passant par Dunhuang, Chengdu encore une fois et Kunming pour une troisième fois et Shilin puis Jinghong près du Laos et Mengla avant de traverser la frontière.

QUELQUES CHIFFRES
Urumqui la ville la plus éloignée de la mer au monde
3e plus grand pays au monde derrière la Russie et le Canada
5300 km de l'est à l'ouest à vol d'oiseau
Superficie : 9 596 961 km carrés
Population en 2005 : 1,3 milliard d'habitants pour grande population au monde
Ethnies : 56 avec chacune leur langue et leur culture
la muraille de Chine est la plus grande fortification au monde
1 $ canadien vaut environ 7Yuan
Capitale : Beijing (Pé? Ken)
Les ATM (guichet automatique) se trouvent partout.
L'électricité : presque toujours trois prises sur la même! 220Volts (américaines, européenne et australienne) on a le choix!!
Décalage horaire : 12 heures avec le Québec, malgré les cinq fuseaux horaires qui traverse la Chine, une seule heure est en vigueur, celle de Beijing. (à Kasghar, ils utilisent deux systèmes d'heures différents ce qui cause quelques soucis)
En Chine il y a plus de 30 millions de musulmans, 14 millions de protestants et 10 millions de catholiques

NOS IMPRESSIONS GÉNÉRALES DE LA CHINE
(en désordre)
CE QUE NOUS AVONS AIMÉ DE LA CHINE
Eau chaude disponible partout, thé et les repas instantanés
Chambres en général propres
Yangshuo, Huanglong, Shilin : merveilles naturelles
Beaux paysages
Gens sympathiques et comprenant (ou essayant) nos signes
Commander nos repas en pointant sur la table de nos voisins (que de bonnes surprises)
Les yaourts maison frais du jour
Les crèmes glacées
Les trains couchettes
Les marchés locaux
Les soupes aux nouilles
Les fruits
Les beaux temples et Pagodes
À plusieurs endroits; récupération du carton, bouteilles de plastique, métaux... tout ce qui peut servir
Notre chance pour la température; quelques jours de pluie seulement surtout à Chengdu (et nous étions dans la mauvaise saison...)

CE QUE NOUS AVONS DÉTESTÉ DE LA CHINE, les Crachats bruyants surtout par les femmes!
Marchander pour tout et pour rien, toujours toujours et avec surtout l'impression que nous nous sommes fait avoir à toutes les fois (les autres pays sont plus discrets!)
La température de Chengdu (chaude et humide)
Le train assis du pendant 39 heures
La manie de se nettoyer le nez avec les doigts et d'essuyer sur le banc en avant (dans tous les bus toutes les fois nous en avons vu plusieurs qu'ils soient en habit ou en haillon)
Le droit de fumer dans les bus (sauf les bus-couchettes)
Les prix ont doublé (sinon triplés) en un an ou deux pour les visites selon les guides (autant le routard que le Lonely qui étaient pourtant récents.
Ils ne savent pas comment installer la plomberie et il en sort une odeur désagréable.
Pollution des cours d'eau; ils s'en servent pour faire disparaitre leurs déchets

CE QUI NOUS A SURPRIS EN CHINEPlusieurs a des animaux de compagnie (chiens, chat, oiseaux...)
La grandeur du pays
Les ethnies (on n’est pas sûr d'avoir vu des vrais Chinois! Nous sommes restés surtout dans le coin des minorités. Ah oui, dans un bus touristes, des touristes chinois de l'est qui suivaient un drapeau.
La nourriture différente (en occident on est plus habitué avec la nourriture cantonaise)
La quantité incroyable de soupe aux nouilles instantanées
Les Chinois veulent mettre un prix maximum sur les cup de nouille (on a vu à la TV)
Autant de pub d'amaigrissement à la TV (chaussures qui font maigrir...)
Les Chinoises étaient désolées de mes taches de rousseur (certaines voulaient presque me consoler!)
On s'est fait féliciter à deux reprises pour notre aisance avec les baguettes!
Les Chinoises boivent beaucoup de lait et prennent beaucoup de yaourt.
Les glaces aux petits pois et au mais
Les yaourts au mais
Les femmes crachent plus que les hommes
On utilise le papier hygiénique pour les toilettes contrairement à l'Inde.
Cafés internet immenses (60 ordi et plus dans des petites villes) et rapides pour 0,20 $ à 0,5 $ de l'heure!
Petites villes n'a pas la même signification ici que chez nous... (Kasghar 340 000 habitant et la dame des visas nous ont dit que c'était une petite ville)
Récupération de toute la nourriture dans tous les restos et endroits où il y a des déchets, il y a toujours un contenant pour mettre tous les restes... Un homme passe par la suite avec une bicyclette et un chariot pour récupérer le tout (pour les animaux j'imagine)
Le train assis du pendant 39 heures, les vieillards qui restent accroupis, parfois sans sièges pendant 39 heures!
Bon réseau électrique, peu de panne dans la majorité des villes et villages.
Beaucoup de cours d'anglais à la TV et dans les écoles (beaucoup de professeurs canadiens dans les écoles!)
Devoir négocier des bus!


LA CHINE La Chine est en construction, les grandes villes ont changé et changent encore très vite. Ils reprennent le temps perdu et avec les jeux de 2008, je pense qu'ils font le maximum. On sent aussi le changement dans les plus petites villes... On voit des grues et des tours modernes. C'est le progrès, qui se fait ici à une vitesse folle!

NOURRITURE:-On boit du thé partout et tout est adapté pour avoir accès à de l'eau chaude. Dans les trains, les gares et certains bus il y a des distributeurs d'eau chaude pour faire son thé et des nouilles instantanés bien sûr. On a même trouvé pratique de nous acheter chacun un pot à thé (petite tasse isolée) et le trainer avec nous comme le font tous les Chinois ou presque. On s'est donc mis au thé vert... La façon de faire de plusieurs Chinois est de mettre beaucoup de feuilles de thé dans sa tasse et la remplir le reste de la journée sans ajouter de thé! Le thé se boit aussi bien chaud que froid. Même dans les restos, on peut recevoir son thé très tiède et ça ne pose problème à personne. Les vrais restos chinois nous servent le thé gratuit. On ne sait pas toujours quelle sorte de thé nous avions mais en général un thé vert. Il y a aussi plusieurs maisons de thé ou nous pouvons déguster plusieurs sortes de thés. Souvent il y a quelques dégustations de thé gratuites dans les boutiques vendant le thé. Le thé très populaire dans la région ici est le thé Pu-Er. Nous en avons vu des plantations dans le Yunnan.

— Les nouilles instantanées sont très très populaires. Tous ou presque ont leur bol lorsqu'ils font de longs trajets... en bus ou encore plus en train. Dans le train on voit passer un après l'autre les bols : c'est hallucinant! Malheureusement, ça fait aussi beaucoup de déchets. Les bols de soupe aux nouilles sont tellement indispensables pour les Chinois que le gouvernement veut établir un prix maximum pour ces derniers. Le prix a en effet beaucoup augmenté ces derniers temps sans vraie raison que le fait que ce soit populaire... Nous avons vu la nouvelle à la TV chinoise sur une chaine anglophone. Le prix de ces repas instantanés est de 3 à 5 yuans environ.

— Dans les restos, la bière est souvent moins chère que l'eau en bouteille!
— Pour les repas dans les restos c'est assez varié. Beaucoup de légumes, de poulet, de porc et bien sûr de riz... Tout dépend vraiment de la région et on dirait même de la ville. Les spécialités sont souvent très locales. Nos repas nous ont couté entre 6 et 15 yuans soit de 1 à 2 $. On a beaucoup aimé les fondus chinois, les Hot pot, canard rôti, les légumes sautés, les dumplings et dans tous les menus peu importe la région et le type de resto on retrouvait le plat de Tomate et oeufs souvent assaisonnés d'ail... un bon compromis avec un riz blanc lorsque nous ne trouvions rien de connu! Le blé d'Inde est aussi très bon et servi en rue grillée ou bouilli pour moins de 1Y. Dans certain menu nous avons vu du serpent, de la peau grillée de baby tiger (du chat), du chien cuisiné façon locale et les pattes de poules et bien c'est dans tous les marchés. J'avais déjà gouté aux pattes de poules chez nous et... il n'y a pas grand-chose à manger! Les déjeuners comme nous les connaissons sont inexistants en Chine (sauf dans les restos pour nous!) Le déjeuner chinois est constitué de dumpling vapeur ou de soupe aux nouilles. Une des meilleures soupes aux nouilles que nous avons mangées est dans un resto musulman à Langzhou, c'est en fait leur spécialité.

CÔTÉ PRATIQUE
Pour les chambres d'hôtel, nous avons payé entre 35Y et 110Y pour la plus chère. En moyenne le prix n'a pas dépassé 60Y par nuit. Les chambres avec lit jumeau sont souvent beaucoup moins chères que celles avec un lit double. Les lits doubles sont habituellement disponibles dans les chambres haut de gamme seulement!! Bizarre! Les chambres presque toujours très propres. Les salles de bain commune ou individuelle, toilette à l'Occidental ou à la turque, tout dépend de la modernité du bâtiment. Ils ont tous un point en commun par contre : ils ne savent pas installer la tuyauterie adéquatement ce qui laisse passer des odeurs nauséabondes...

INTERNETCertains site internet sont bloqués mais moins que ce à quoi nous nous attendions. Sauf pour recherches spécifiques, ça passe inaperçu. On peut chercher presque n'importe quoi... Le site de Radio Canada a été bloqué le dernier mois de notre voyage (mais qu'est-ce qu'ils ont dit!?). Le site de photo que nous nous servions Flickr est aussi bloqué pour voir les photos mais avec notre portable nous pouvons tout de même nous brancher à notre compte pour les envoyer et les sites de vidéos ne sont pas bloqués mais Blogger oui. Pour notre blog, mêmes choses que pour nos photos : Comme nous avions déjà un compte et notre ordi, nous avons accès à notre blog dans notre compte mais pas sur le web (un peu technique en fait). Skype à fonctionner partout a notre grande surprise car il était dit le contraire. Mais Skype n'est pas très populaire en Chine contrairement à d'autres pays, il faut donc l'installer nous-mêmes ou utiliser notre ordinateur. Quelque 200 mots sont bloqués aux recherches sur le web (ils sont sur la liste rouge) En gros tout ce qui touche aux problèmes politiques et territoriaux.
Nous avions peur à notre arrivée avec notre ordi et disque dur avec toutes les questions qu'ils nous posaient, mais finalement pas de problème.

RELIGIONS OU MANIÈRE DE PENSER?
Le mouvement religieux chinois compte trois grandes doctrines : le bouddhisme, le taoïsme et confucianisme associé à tout un ensemble de superstition locale. Il y a plusieurs dieux. Un peu trop complexe pour que je l'explique sans me mettre les pieds dans les plats. Disons qu'il y a de magnifiques temples et que les gens y sont très accueillants. Il y a aussi un nombre important de musulmans (très présent dans l'ouest) et de catholiques.

SANTÉ :
Tout c'est bien passé pour nous et quel bonheur de ne pas avoir à mettre notre filet pour moustique... une petite intoxication alimentaire mais rien de bien grave. Par contre les villes sont polluées, par chance que nous ne sommes pas asthmatique.

FAUNE, FLORE :
Le panda géant : un animal emblématique
Le panda existerait depuis 3 millions d'années!! Il est issu des provinces du Sud-Ouest et vit dans douze réserves naturelles donc près de Chengdu. En chinois panda ce traduit grand-ours-chat. Un adulte peut mesurer jusqu'à 150 centimètres (5 pieds) et peser 160kg. Il se nourrit de bambous mais de certains types de bambous seulement. Il peut en manger 20Kg par jour. Il les mange en saisissant les feuilles avec ses pattes de devant très habiles. Sa routine (dans l'état sauvage) consiste à chercher toute la journée de la nourriture entre des siestes. Dans les sites touristiques, les pandas reçoivent toute leur nourriture à heures fixes et font la sieste le reste de la journée! Les pandas, comme la majorité le sait, sont menacés d'extinction, il en reste très peu en liberté, vraiment TRÈS peu.

La Chine est formée de hautes plaines montagneuses (dans l'ouest près du Tibet) de déserts, de forêts et le sud et l'est plus humide sont des terres fertiles. 13 % du pays est constitué de terres désertifiées. Plus de 66 % des terres du pays ne sont pas cultivables. En fait seulement 10 % du territoire est utilisé pour l'agriculture... très peu pour nourrir tout le monde. Dans les petits villages, en fait, tout le monde à son petit potager avec quelques légumes. Nous avons aussi vu beaucoup de champs de mais.
La Chine a de grands fleuves dont le Mékong qui la traversent. Le Yangzi est le plus grand fleuve chinois, avec une longueur de 6300km, le 3e plus grand au monde. Présentement, au niveau des Trois Gorges, un barrage est en construction (presque fini). Il sera le plus gros barrage du monde avec tous les risques que cela comporte. Déjà plusieurs villages ont été inondés (c'était dans le projet). Le niveau du fleuve devrait monter de 135 mètres! Il devrait produire l'électricité de 18 centrales nucléaires. Pas toujours rassurant, en espérant que de bonnes études ont été faites!

Le bambou couvre plus de 3 % des forêts et il y a plus de 300 espèces. Certaines espèces de bambous peuvent atteindre 40 mètres de haut et 50 cm de diamètre. Son utilisation est variée, les échafaudages que nous connaissons de chez nous, meubles, radeaux et papier. On peut bien sûr manger ses pousses, les graines et sa moelle.


TRANSPORTS :
Les routes sont soit en très bons états ou en très mauvais état. La majorité des routes sont asphaltées. Les trains couchettes sont très confortables, propres et calmes. Les wagons assis par contre sont tout le contraire : surtout lors d'un trajet de 39 heures. Les gens entrent et sortent sans arrêt, en plus des vendeuses essayant de se frayer un chemin à travers les valises et les gens couchés par terre. On est sur des banquettes de trois personnes. Dans les trains, il y a toujours une toilette à la turque dans chaque wagon, pas si sale! Typique à la Chine, il y a les bus couchettes. Un moyen de transport populaire car il n'y a souvent pas d'autre choix! Les trains sont souvent complets et on doit avoir réservé parfois plusieurs jours d'avance. Les trajets sont longs et lents; donc solution pratique le bus couchettes. Un peu inconfortable pour les grandes jambes mais pour le reste ça va si ce n'est que les arrêts pipi sont très rares. Une fois toutes les 4-5 heures tout dépend du trajet, et souvent au milieu de nulle part dans un champ ou une vaste étendu libre! Mieux vaut en profiter durant un arrêt lunch.
En ville ont voit beaucoup de bicyclettes électriques et scooters électriques qui roulent sur les trottoirs ou dans la voie leur étant destinée (tout dépend de leur humeur!). Priorité sur la route selon la grosseur : le bus a priorité sur la voiture qui a priorité sur le scooter, vient ensuite la bicyclette et en dernier le piéton! Un peu difficile de traverser la rue! Et ce malgré les nombreux feux de circulation pour piétons et malgré les traverses piétonnières... qui sont complètement inutiles! Nous avons vu 24 personnes sur un coin de rue à faire la circulation en plus des feux, un peu une exception mais nous avons souvent traversé des intersections simples (quatre coins) avec 12 personnes pour essayer de faire respecté les feux sans réel succès! .



TENU VESTIMENTAIRE
Sauf pour les habits traditionnels, les vêtements ressemblent à ceux des Occidentaux : jeans, t-shirt, jupes et débardeurs. Il y a tout de même quelques habitudes différentes,

Les bizarreries vestimentaires des chinois.-Les hommes sont rarement torse nu mais on l'habitude de rouler leur t-shirt ou chemise jusque sous les aisselles!
— Les femmes ont toujours un parapluie soit pour la pluie (bien sûr) ou pour le soleil! C'est très drôle de voir une trentaine de parapluies se suivre en groupe lors d'une visite touristique chinoise.
— Les enfants de moins de 4 ans ont des pantalons fendu pour aider à aller aux toilettes... et sans sous-vêtement; et jusqu'à cet âge, il est permis de faire ses besoins partout sur les trottoirs, les escaliers les poste de fleurs et même sous la table d'un resto!! ...
— Les femmes porte souvent des talons haut mais savent rarement marcher avec!
— Les jupes, shorts et gilets bouffants sont très populaires
— Les robes de mariée sont blanches! On a souvent vu des séances de photos et la mariée était toujours en blanc mais pour les cérémonies, c'est peut-être autre chose.
— Plusieurs fillettes ont le crane rasé et ce jusqu'à 4 ans (dans certaines régions plus que d'autres) on ne sait pas pourquoi.




Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

30 commentaires:

  1. et tout est bien affichez
    jr

    RépondreEffacer
  2. Tout est bien pour le moment; faites un excellent voyage dans le pays de l'Empire du Milieu !

    Il y a tellement de choses à voir dans cet immense pays qu'il faudrait plusieurs vies pour n'en connaître que le dixième !

    Bonne route et faites comme Marco Polo qui était parti de l'Europe, ramenez-nous plein de souvenirs, tous plus beaux les uns que les autres !

    Bon vent à vous et nos pensées vous accompagnent.

    Dany et Mickey, les petits Suisses qui pensent fréquemment à vous deux

    RépondreEffacer
  3. Charles Roussel a dit…
    Je m'apelle Charles et je viens d'Amos, je trouver ça super que quelqu'un d'Amos fait ça ! J'ai vu sur Youtube.com le lien vers le blog donc j'ai cliqué ! Ça l'air bien interessant votre voyage, j'ai une amie que son rêve c'est de faire le tour du monde! Bonne continuité dans votre merveilleux périple ;)!

    RépondreEffacer
  4. Bob et; cie a dit…
    Bonjour vous deux,

    En gros, l'unité bédaine de Chiko en a pour son argent à ce que j'ai compris.

    Toujours de belles photos les amis.

    On pense à vous deux souvent

    RépondreEffacer
  5. Wow un vidéo rendu en France ,il va faloir faire attention quand vous serez de retour car le grand Chef Dany va devenir célèbre ah!ah!ah!c'est bien le fun à la prochaine
    xoxoxoxoxo
    Popett Mamie

    RépondreEffacer
  6. salut
    tout est tres beaux mais comme toujour vous avez pas peur de vous approchée des précipices.
    nous ont est content de vous autre et continuée a nous faire voir toute ses beauté.et merci pour vos apppel. bye a plus
    coco

    RépondreEffacer
  7. Magnifiques!

    Très beaux paysages montagneux.

    RépondreEffacer
  8. Pas beaucoup de commentaires!

    Dommage....Il y a beaucoup de travail sur ce site pour nous faire suivre leur périple.

    Félicitation à vous deux pour votre beau travail...

    RépondreEffacer
  9. Que de beaux paysages, je vous trouves vraiment merveilleux pour tout ce que vous nous faites découvrir, nous nous couchons toujours plus instruits le soir,ca devait être très drôle avec la petite chinoise qui croyait que vous comprenier tout ce quelle disait. Bye je vous aimes
    Mamie Popett

    RépondreEffacer
  10. salut vous deux,j`espère que la santé est bonne,moi j`ai quelque petit problème,là tout semble se rétablir encore un peu faible..merci pour vos vidéos,il sont splendide.tante gracia.

    RépondreEffacer
  11. Ayoye! Mais quelles belles photos!

    Le paysage est donc b'en beau! Magnifique petite chinoise dans le train.

    De la bonne bouffe, Wow!

    XOXOXOXO

    RépondreEffacer
  12. Oh Wow!

    Moi qui aime les animaux je suis touchée directement au coeur par ces gros nounours.

    Comme il sont beaux!

    La musique que vous avez choisie est vraiment belle.

    C'est le genre de vidéo qui pourrait être choisi pour être inclus dans un reportage sur ces Pandas en voie de disparition.

    Bravo pour ce vidéo!

    J'adore.
    XOXOXOXOXXO

    RépondreEffacer
  13. salut
    toujour aussi intéressant .
    continuée a nous épatée il vous reste 1 ans pour le faire.ont est content de savoir que sa vas bien.
    bye a plus coco

    RépondreEffacer
  14. Quel beau voyage vous faites!!!!!

    Les photos sont de toutes beautées.

    Le treck à cheval devait être vraiment particulier et vous avez l'air de vous avoir fait du "fun" avec les guides.

    Encore une fois vous nous envoyez du rêve en photos.

    Et je trouve encore super les pandas, comme il sont beaux! On a le goût de les flatter.

    Huanlong parc est impressionnant! La couleur de l'eau est magnifique.

    Les frites ont l'air excellente! haha

    J'adore regarder vos photos.

    XOXOXOO

    RépondreEffacer
  15. Plus on regarde , plus on reste bouche bée de voir d'aussi magnifiques endroits!
    Vraiment , vous nous faites rêver.
    Vous etes en train de réaliser ce que bien du monde aimerais faire. Alors profitez-en au maximum, chanceux !!!!
    Ton oncle Gilles et Joan

    RépondreEffacer
  16. Maïte & Huguesmardi, 29 juillet, 2008

    Coucou les amis,

    On dirait que la Chine, c'est toute une aventure ! Enfin, c'est bien, l'Inde vous aura bien préparés. Quoique, d'après ce que vous racontez, il y a parfois pire ! Chouette, l'histoire de la rivière :|. Même si la propreté laisse parfois à désirer, nous savons que vous restez vigilants pour rester en bonne santé. Toutefois, petit conseil de végétariens : évitez les mets bizarres tels que baby tiger, chien, serpent, viscères et tripes en tout genre ;).

    Le coup du GPS durant la randonnée à cheval, ça nous rappelle le coup du rickshaw à Varanasi. Héhé, pratique ce petit joujou !

    Bonne continuation,

    Maïte & Hugues

    RépondreEffacer
  17. photos magnifiques.vous faies un très beaux voyagesle cheval et le panda tre`s réussis.bye.bye..tante gracia.continuer...

    RépondreEffacer
  18. C'est avec avidité et un immense plaisir que je lis vos commentaires, regarde vos magnifiques photos ainsi que les videos.
    Vraiment vous faites un voyage hors du commun et qui va vous enrichir pour le restant de la vie, que vous regarderez avec d'autres mirettes qu'avant! Missty de BXL

    RépondreEffacer
  19. Allo vous deux!

    Ouf, le marché de bétails,c'est assez particulier et il y a beaucoup de monde!

    Des raisins secs à profusion.

    La muraille de chine c'est grandiose, très beau.

    De très belles photos!!!!

    RépondreEffacer
  20. salut,
    ttres sympa votre site,
    bonne continuation et bonne fin de tour
    rafa

    RépondreEffacer
  21. salut
    vous avez l`air perdu dans le désert vous avez de belle casquettes sa vous va bien. et moi j`aime la musique du vidéo.
    ses toute un monde a découvrir . avec tout ce que vous placée sur votre cite. bye et bonne route .
    et pas trop de train .coco

    RépondreEffacer
  22. Apparemment vous passez beaucoup d'heures sur la route… Vu les conditions dans lesquelles se passent les trajets (chaleur, peu de place), vous êtes courageux ! 39 heures assis ça doit vraiment paraitre interminable ! Bravo pour votre patience. Au moins quand vous aurez quitté la Chine les distances seront plus courtes. Reposez-vous bien et profitez bien de la suite.

    RépondreEffacer
  23. Que c'est beau vos photos surtout la photo de Maryse dans le parc a nous écrire ,quand je montre ces photos a quelques gens ils disent tous( comme moi je pense) quelle belle fille ,comme elle a l'air épanouie merci pour les nouvelles sur Email et sur le blog,ainsi que le téléphone ca fait du bien d'entendre vos voix, c'est très intéressant nous nous couchons plus instruis le soir hahah.Bye de nous deux Mamie et Popett

    RépondreEffacer
  24. C`EST VRAIEMENT MAGNIFIQUE EN CHINE.VOUS AVEZ LA CHANCE DE VOIR ÇA AVEC BEAUCOUP D`ATTENTION ET SATIFACTION QUELLE MERVEILLE!!!SOUS VOS YEUX,BONNE CHANCE ,CONTINUER SA NOUS INTERRESSE DE VOUS SUIVRE.TANTE GRACIA.GROSES BISES XOOXOXOXOXOXO

    RépondreEffacer
  25. Les femmes crachent....Wouaaaa

    Il s'en passe des choses en Chine.

    Toute une aventure!

    Vous passez de beaux moments et comme vous dites les paysages sont très beaux.

    Encore une fois de belles photos et vidéos.

    RépondreEffacer
  26. Je ne peu croire que les femmes crachent dégue, Mais les beaux paysagex compencent pour ces inconvénients, que les maisons sont originals de vrais châteaux
    continués votre beau voyage de rêve Bonne route gros bisous
    de nous deux Mamie et Popett xxxxxxxx

    RépondreEffacer
  27. BONSOIR VOUS DEUX,LE TEMPS PASSE VITE .VOUS NOUS APPRENEZ DES CHOSES DE CE PAYS.LES PAYSAGES SONT FORMIDABLES.LES MAISONS RESSEMBLES À DES RÉELLES CHÂTEAUX ,C`EST VRAIE AUSSI.BONNE CHANCE DANS VOTRE PROCHAINE VILLE QUE VOUS VISITEREZ TANTE GRACIA....AU PLAISIR DE VOUV RELIRE..BYE..BYE!!

    RépondreEffacer
  28. vraiment cool votre idée de faire ce voyage je pense que je ferais pareil plus tard!

    RépondreEffacer
  29. Hello,

    Encore une fois j'adore la musique que vous avez choisi pour le vidéo de Jinghong!!! Superbe!

    La chine est très colorée.

    J'ai vu de beaux petits chiens, Le petit blanc WOW!

    XOXOXXO

    RépondreEffacer
  30. Votre site et ce que vous faîtes est tout simplement dingue, c'est vraiment chouette ce voyage. Surpris de ne pas voir des destinations comme la Russie, l'Iran, la Japon, quelques autres pays d'Afrique...

    Mais c'est déjà pas mal... :-)

    Bon vent à vous !

    RépondreEffacer

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook