Lombok en Indonésie et une autre petite malchance

Ça fait deux semaines que nous voyageons sans l'ordinateur (on l'a, mais il ne fonctionne plus). Je suis maintenant très rapide sur le crayon. Comme si ce n'était pas assez, c'est la caméra vidéo qui nous laisse tomber à présent... On va essayer de la faire réparer en Indonésie, mais il n’y a rien de certain pour le moment. L'humidité est venue à bout d'elle. C'est vrai qu'avec la petite pluie quotidienne ça n'a rien pour aider. C'est un coup dur pour Dany qui aimait tellement filmer, on va faire essayer de faire avec!

Photos de Padangbai, Bali
Cliquez sur la photo

Pour nous, la santé tient le coup, c'est ce qui compte vraiment... La nourriture est bonne même si l'on s'ennuie un peu de la nourriture indienne de la Malaisie (on n’en a pas profité assez longtemps), on mange du Nasi Campur : du riz blanc (Nasi) avec un mixe selon le bon goût de la cuisinière. Souvent du poulet épicé avec des légumes et pour un prix à partir de 2,000 (0,20 $) à 20,000 (2 $) dans les restos pour nous (touristes)
Par contre, on ne sait pas toujours ce que l'on mange dans ce genre de restos. Exemple : nous étions dans une de ces nombreuses gargotes en bord de route en train de manger et je disais à Dany comme ce Nasi Campur-ci était bon comparé à d'autres... Dany regarde derrière mon épaule et me dit : « mais qu'est-ce qu'ils sont en train de mettre dans le bon bouillon... » Trois têtes de biquette (chèvres), la gueule ouverte et les dents pas brossées et avec le tout sauf le poil... Mmm c'est bon... On a tout de même tout mangé, car ça ne nous dérange pas vraiment, mais on a tout même pensé à vous si vous preniez votre premier repas en Asie! Dany rit encore de moi, car les cheveux dans la soupe, ÇA, JE NE SUIS PAS CAPABLE... On ne s’habitue pas à tout...
On mange aussi de bons plats de riz frit (Nasi Goreng). Les déjeuners sont souvent inclus dans le prix des chambres et c'est difficilement négociable contre une baisse de prix. On déjeune donc depuis deux semaines des crêpes aux bananes ou à l'ananas, c'est très local non! Le café qu'ils nous servent à Lombok est certainement l'un des plus mauvais que nous avons bu, et ce dans tous les pays visités. (On ne sait pas s'ils boivent celui-là ou s'ils gardent le meilleur pour eux;)

Les paysages sont très beaux et les gens plus sympathiques que ce que nous pensions après les avertissements de tous. On s'est fait embarquer à trois reprises en voitures sans faire de pouce (auto-stop), mais c'était très bienvenu. La première fois, nous avions entamé une marche de 30 km, car il n'y a pas de transports publics (sauf les shuttles spéciaux très chers) entre Senggigi et Bangsal (les Gili) en longeant la côte. Après une marche d'une quinzaine de kilomètres, un groupe d'installateurs de piscine nous ont fait monter dans leur boite de camionnette. Super, car le dernier bout montait raide.

Photos de Mataram et balade à moto, Lombok
DSC_0038
Cliquez sur la photo

Photos de Senggigi
DSC_0007
Cliquez sur la photo

Le seul bémol pour les Bemos (transport public) qui feraient tout pour nous faire payer plus cher... (comme dans tous les pays ou presque d'ailleurs) C'est vrai que lorsque nous comparons avec la compagnie de bus qui s'occupe des touristes il y a de quoi les fâcher. Cette compagnie pour le même genre de bus fait payer 10X plus cher! Et pour aucune raison sauf qu'ils sont plus faciles à trouver et qu'ils nous déposent directement à l'hôtel de leur choix. Il faut s'armer de patience pour avoir un prix raisonnable ou marcher quelques centaines de mètres ou 1 km ou deux... On finit toujours par trouver quelqu'un qui est honnête et sympathique même s'il est conducteur de bémol ;).

On a loué à trois reprises une moto et c'est certainement la meilleure façon de découvrir l'ile de Lombok. Les distances sont courtes et se font assez bien en roulant lentement. Nous n'avons pas eu de contrôle policier sur plus de 300 km de parcours. On court un peu de risque, car nous n'avons pas de permis international valide. C'est vrai que nous roulons très lentement. Sur Bali, c'est plus contrôlé sûrement, il y a tellement de circulation et de touristes.

Photos de Kuta de Lombok et balade en moto

Cliquez sur la photo

Nous sommes passés par Gili Trawangan réputée pour ces partys... on confirme que même en saison basse le toit de notre bungalow vibrait sur le son de la musique. La nuit a été dure jusqu'à 4 h et ensuite à 4 h 45 c'est au tour de la mosquée... Le réveil se fait tôt partout sur l'ile de Lombok... On est vite allé sur Gili Air plus tranquille. Senggigi ne vaut pas vraiment le détour quant à nous sauf pour ceux qui veulent aller au Sheraton ou autres hôtels de luxe!! Dire qu'au lieu de payer notre chambre 6 $ on aurait pu payer 194 $ + 21 % de taxes pour deux nuits dans ce genre d'hôtel, c'est notre dépense mensuelle!

Photos de Gili Trawangan
Cliquez sur la photo

Photos de Gili Air Lombok
Cliquez sur la photo

Nous sommes passés par Senaru, mais le trek pour le volcan Rinjani était officiellement fermé. On pouvait tout de même faire une nuit à la montagne, mais c'était trop cher pour nous d'autan plus que c'était toujours nuageux. Ce sera pour un prochain voyage.

 Photos de Senaru, Lombok
Cliquez sur la photo

Nous sommes aussi allés à Kuta — Lombok et les paysages de l'ouest sur la côte valent le détour en moto.



Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook