Résumé de nos impressions du Cambodge

QUELQUES CHIFFRES
Superficie : 181 035 km²
539,000 tonnes de bombes lâchées sur le pays
Population en 2005 : 14 millions
Espérance de vie : 57ans
Le Mékong est aussi dans ce pays
1 $ canadien vaut environ 4,000riels
l'argent US est utilisé partout
Capitale : Phnom Penh
Les ATM internationaux (guichets automatiques) se trouvent dans les grandes villes mais avec des frais de base pour la majorité 1 $.
L'électricité : toujours deux prises sur la même! 220Volt (américaine et européenne)
L'électricité est presque partout.
Décalage horaire : 12 heures avec le Québec en hivers
85 % de la population est dans les régions rurales... mais les gens commençants à rejoindre les villes.
Régime Khmers Rouge:3 ans 8 mois et 21 jours et environ 2 millions de victimes.

NOS IMPRESSIONS GÉNÉRALES DU CAMBODGE
Un pays à découvrir, mais nous n'avons pas été charmé au premier abord même s'il y a des sites fantastiques. Le Nord-Est nous aurait plus mais on se disait que ce serait un peu redondant après nos trois mois au Laos.


CE QUE NOUS AVONS AIMÉ DU CAMBODGE
Balade en bateau de Siem Reap à Battambang, une des plus belles balades de bateau de notre voyage
Les villages sur pilotis
Les temples d'Angkor à visiter à pied et en vélo pour éviter les groupes
Chambres économiques
Nous faire accoster en français par des Cambodgiens.
Voir des hévéas de près (arbre à caoutchouc)
Fraîcheur de Sen Monorom après autant de jours à suer...
La tranquillité
Les fruits
Le porc grillé
La facilité et surtout rapidité (2 minutes) pour notre visa du Vietnam à Battambang
Écouté quelque émissions québécoises grâce à TV5 monde dans notre chambre à 5 $ (Phnom Penh)
Quitter le pays en bateau... c'est la première fois que nous quittons un pays en bateau...

CE QUE NOUS AVONS « DÉTESTÉ » DU CAMBODGE
Difficulté de rejoindre certains villages et petites villes
Devoir faire attention aux mines
Sentir que nous sommes restés dans la ligne touristique sans vraiment en sortir...
Internet vraiment très lent même à Phnom Penh (seule exception : Siem Reap qui est un des plus rapides du voyage...)
Encore notre chance habituelle avec les trucs de locations : un bris avec un vélo et une crevaison avec une motocyclette à 28 km de l'hôtel!
Qu'une colonie de fourmis prennent refuge à l'intérieur de la caméra de Dany causant certains problèmes temporaires.

CE QUI NOUS A SURPRIS AU CAMBODGE
Peuple qui semble bien cohabiter ensemble malgré le génocide
Le prix élevé des transports pour les liaisons sur les routes secondaires
Les copies nombreuses et de TRÈS mauvaises qualités comparées à ses voisins.
Les affiches de « non-violence » dans les villages... C'est à faire peur! Comme une image d'un homme pointant une arme sur un autre, recouvert d'un X rouge...
Nous avoir fait accoster en français par un vieil homme qui nous a raconté avoir vécu le temps des Khmers rouges...
Peu de ponts et des ferries brique à braque dans le sud du pays.
Que des araignées (de la grosseur d'une petite tarentule) se mangent grillées au BBQ! On n’a pas essayé...
Un pont de bambou impressionnant à Kompong Cham
Réparer les freins d'un bus grâce à notre adhésif électrique


LE CAMBODGE

On l'a appelé le pays du sourire même si le Cambodge est devenu hélas synonyme de génocide et de terreur... Le pays est connu pour les magnifiques temples d'Angkor et le terrible génocide perpétré par les Khmers rouges... Le Cambodge est un pays pauvre. Les petits villages sont difficiles à rejoindre par transports en commun. Nous avons trouvé les déplacements plus difficiles qu'au Laos car pour certains endroits, il n'y a que des taxis collectifs qui sont un peu chers... La motocyclette est un bon moyen pour découvrir ce pays d'après nous, même si ce n'est pas ce que nous avons fait. La présence chinoise se fait sentir. Plusieurs des routes sont en mauvais états dans le nord-est du pays et dans le sud (Sihanoukville) en remontant. Le nord-est du Cambodge a sa dynamique bien à lui que nous n'avons pas visitée.

NOURRITURE :
Le prix pour la nourriture est très bas... même si un peu plus cher que ses voisins pour certains plats. On y mange pour des prix variants de 1 à 2 $ si vous mangé local.

La soupe aux nouilles est toujours présente comme dans plusieurs pays d'Asie... On la retrouve dans les marchés mais elle est très différente au goût que celle du Laos. La cuisine cambodgienne mélange des tendances vietnamienne, française et thaïlandaise. On sert beaucoup de poisson, de poulet et du pain baguette. Le riz fait partie intégrante des repas. Dans certains restaurants on mange des fondues cambodgiennes : un grill au milieu de la table ou on y fait cuire viande sur le grill du centre ou dans le bouillon tout autour. Un des plats typiques est L'amok poisson-cuisinier au lait de coco. Il y a aussi plusieurs grillades de poulet et de porc agréablement assaisonnées. Le poisson séché est aussi très populaire. Les fruits sont délicieux et nombreux : comme les minibananes, pomélos, ananas, jaquiers, mangues et pleins d'autres.

Dans les curiosités : il y a des mygales et d'énormes araignées (style tarentule) grillées.

On trouve dans certaines villes de très bons restos occidentaux mais nous les avons évités. Les prix sont vraiment très chers comparer aux mêmes types de resto au Laos et en Thaïlande, ici plus qu'ailleurs la nourriture occidentale est un luxe... De toute façon nous en avions bien profité dans nos derniers jours au Laos avec de bonnes pâtes.

Pour les breuvages :
L'eau en bouteille est facile à trouver. Certains hôtels mettent à la disposition des clients de l'eau en 20L. L'eau en bouteilles économique est de 0,08 $ à 0,15 le litre, mais il y a des marques qui sont à 10 fois le prix (évitant par exemple!) Il y a bien sur la très populaire bière Angkor qui est une blonde douce. Le thé est la boisson nationale.


CÔTÉ PRATIQUE HÉBERGEMENT
Pour les chambres d'hôtel, nous avons payé entre 4 $ et 6 $ pour la plus chère et toujours avec salle de bain privé. Faite attention, par endroits les douches à l'eau froide sont VRAIMENT très froides... c'est bon pour la peau à ce qui paraît...


INTERNET
Ce n’est pas cher : entre 0,30 et 0,75 $. à Siem Reap, nous avons payé notre internet le plus cher soit (0,75) mais la vitesse y était... jusqu'à 100 kb/s!! Pour toutes les autres villes nous avons eu beaucoup de difficultés avec la vitesse même à Phnom Penh où nous avons vérifié plusieurs cafés! Pas moyen d'avoir une connexion correcte pour téléphoner avec Skype sauf le matin très tôt.

RELIGIONS :
Le bouddhisme est la religion officielle du pays depuis 1980. Un millier de moines au survécu au régime Khmers rouges, mais il y en avait 60,000 avant 1975!

SANTÉ :
Tout s’est bien passé pour nous. Peu de moustiques au mois de décembre.


FAUNE et FLORE :
Une des créatures les plus menacées du Cambodge est le dauphin (la même espèce qu'au Laos), nous n'en aurons vu aucun.... Parmi les grands animaux sauvages; les ours, les éléphants et les tigres, nous n'en aurons vu aucun... On trouve des cobras, et des vipères et plusieurs reptiles, nous n'en aurons vu aucun... Il y a une grande variété d'animaux car il y a de vastes étendues sauvages. Dans le Modolkiri il y aurait présence du rhinocéros de java un des gros mammifères les plus rares au monde... Par contre nous avons vu beaucoup de singes à Siem Reap : des singes sauvages heureux de manger ce que les touristes ont à leur offrir.

TRANSPORTS :
Les routes sont soit en très bons états (elles sont très peu) ou en très mauvais états (la plupart du temps). Elles sont aussi peu nombreuses pour couvrir le territoire. Il y a peu de liaisons de train... Et paraît-il qu'il est très lent? Nous n'avons pas essayé. Les bus sur les lignes « touristique » sont très économiques. C'est surprenant tout le trajet que nous pouvons faire pour 4 $, mais sur les routes secondaires les prix augmentent beaucoup. Ex : Sihanoukville Phnom Penh 4 $; Phnom Penh à Siem Reap 4 $ et Phnom Penh Sen Monorom 10 $. Bien sûr pour les courtes distances c'est les motor bike... (motocyclette) à Siem Reap pour 12 km on peut facilement payé 1.5 $ pour les deux pour l'aller... ça dépend surtout de votre talent pour négocier... nous ne sommes pas très talentueux.


TENU VESTIMENTAIRE
Les gens portent des jeans et T-shirts comme chez nous. On voit beaucoup le foulard à carreaux. Plusieurs se promènent avec un masque sur le nez et la bouche (style masque de docteur) contre la pollution. Nous n'en avons pas vu l'utilité d'en porter un mais nous ne restons pas à l'année longue ici. C'est vrai que le mélange de chaleur et de tuyau d'échappement des motos est assez étouffant.




Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook