Les temples d'Angkor, Siem Reap au Cambodge

Le 17 décembre 2007


Siem Reap

Nous partons le matin avec nos tickets de dernière minute. Le bus est rempli à moitié de touristes à moitié de locaux. L'AC fonctionne en alternance et on est heureux d'être assis à l'arrière : le seul endroit où les fenêtres ouvrent... Nous faisons un court arrêt à Phnom Penh et prenons notre correspondance 1heure plus tôt! Les prix en route pour les repas sont exorbitants pour le pays et on se contente de notre confiture aux fraises avec pain baguette (le gros luxe). On arrive il fait encore jour. À la descente du bus, c'est une vision de l'Inde que nous avons : les chauffeurs de tuktuk font tous des prix défiant la concurrence pour que nous allions avec eux plutôt qu'un autre. Tous crient plus forts les uns que les autres et on se défile en choisissant de suivre un passager local de notre bus qui nous dit que le transport est inclus dans notre ticket de bus. ON sait bien qu'il y a anguille sous roche et une fois tous les autres chauffeurs partis on regarde ce qu'il veut nous proposer. Le transport est gratuit mais il aimerait bien que nous allions voir son hôtel et que nous prenions demain ses tuktuk. Rien ne nous oblige mais n'ayant pas d'adresse précise nous nous laissons conduire. Arrivées à son hôtel, nous regardons les chambres qui sont très bien pour 5 $. En fait c'est un hôtel qui vient juste d'être rénové. On prend la chambre non sans avoir regardé un peu plus loin dans le quartier avant de se décider C'est la mieux du coin, plusieurs étant complets.

Le lendemain on décide de changer d'hôtel car ils sont un peu énervants avec leur tuktuk. On prend l'adresse que l'hôtel de Sihanoukville nous a donnée et on part à sa rechercher en vérifiant en route le prix de plusieurs hôtels. Les prix en ville sont vraiment abordables pour la qualité des chambres, et on est en haute saison! À 6 $ on peut avoir une grande chambre avec douche chaude, deux ventilateurs, AC et le tout très propre!! Nous choisissons le Smiley' s guest house tenus par la même famille que notre hôtel de Sihanoukville. Dommage que les filles à l'accueil ne soient pas très souriantes malgré le nom! Nous avons une chambre avec salle de bain dans une ambiance calme et un jardin intérieur pour 4 $ la nuit. Super car nous y resterons près d'une semaine.


Les temples d'Angkor

Deux jours après notre arrivée nous commençons la visite du site d'Angkor. Les tickets d'entrées sont un peu chers pour notre budget mais c'est un site grandiose... Dommage qu'une partie des fonds soient pour une compagnie pétrolière! L'entrée du site est à 8km et nous décidons donc de prendre une moto-taxi pour les deux jusqu'à l'entrée et faire le reste a pied. Les temples sont distants de 2 km seulement. Nous faisons donc la visite en trois jours, en nous faisant débarquer le matin et en reprenant une moto-taxi le soir pour notre retour. Ça revient le même prix qu'un vélo et c'est moins encombrant.



Photos du site d'Angkor

Cliquez sur la photo

Voici en vrac les temples visités durant notre séjour : Wat Angkor, Phnom Bakheng, Baksei Chamkrong, Angkor Thom (et tous les temples s'y rattachant tel le Bayon), Ta Keo, Ta Phrom, Banteay Kdei pour ne nommer que les plus importants ainsi que deux hors des circuits: Banteay Srei et Banteay Samrè. Pour l'histoire de chacun d'eux faite des recherches sur le Net, les informations abondent.


Photos d'une petite famille de singes sympathique


Cliquez sur la photo

Nous sommes en pleine période touristique donc les sites sont très achalandés. Et lorsque nous y sommes allés le samedi c'était encore pire : les bus Chinois et Thaïlande faisant la visite à la course en une journée affluaient. On peut tout de même trouver des heures plus calmes mais pas toujours les meilleurs pour l'éclairage. C'est la rançon du succès.


Vidéo des temples d'Angkor partie 1



Vidéo des temples d'Angkor partie 2


La quatrième journée nous décidons d'aller visiter des temples plus loin... Le plus loin est distant de 32 km. On prend donc des vélos à notre hôtel et on part tôt le matin. La chance est souvent avec nous durant notre voyage mais jamais lorsqu'il s'agit de vélos!! Après 28 km de route Dany s'aperçoit que le vélo roule mal : 8 rayons de cassés! On se demande si on continue ou si on rebrousse chemin tout de suite pour rentrer avant la nuit! Ce serait un peu bête de lâcher pour 4km et on prend la chance de continuer. En roulant très vite la roue a moins tendance à vaciller. Il roule donc devant et je le suis de loin. Nous arrivons au temple Banteay Srei qui est petit mais tout en détail.

On ne regrette pas de s'être rendu, reste à revenir à l'hôtel maintenant... La technique de rouler plus vite a l'air de fonctionner et Dany continu comme ça. Moi, je suis incapable de le suivre et il m'attend quelques minutes à tous les 5-6km. Nous continuons ainsi jusqu'à l'intersection pour un autre temple le Banteay Samrè ou mini Angkor Wat... Pourquoi ne pas ajouter quelque km de plus tant qu'à y être? Il est très beau et peu de touristes y sont à cette heure. On reprend les vélos de peine et de misère : il ne reste que 14km pour se rendre. Le vélo tient presque jusqu'à la fin, mais nous lâche à la toute dernière minute à trois rues de l'hôtel : quelle chance tout de même? Les 70 km nous ont épuisés. La douche froide et bonne et le repas bienvenu.


Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook