Menu déroulant Maryse et Dany en Tour du monde

Rechercher sur notre blog: Maryse et Dany en Tour du Monde

Recherche personnalisée

Salvador ,ville de Santa Ana et la Casa Frolaz

Samedi 6 mars 2010 Santa Ana

Le matin, nous attrapons un bus de Suchitoto pour San Salvador, c'est la façon la plus facile pour rejoindre Santa Ana. Sinon, pour épargner quelques kilomètres, nous aurions pu passer par Aguilares, mais nous ne sommes pas certains qu'il y a des bus ensuite par ce chemin. On prend donc le bus vers 6 h à 0,70 $ par personne pour 34 km

Ensuite, nous devons passer du terminal Oriente à l'Occidente. On prend le bus no 7 pour 0,20 $ par personne. Nous enchainons immédiatement avec le bus pour Santa Ana, le bus économique coute 0,85 $ par personne. Au Salvador, aucun changement pour les bus, ce sont toujours les anciens bus scolaires américains, par contre, ils ont l'air moins en ordre que dans d'autres pays. Nous avons vu beaucoup de pannes. Comme toujours, le trajet est lent et long.

Ville de Santa Ana

Nous entrons en ville, il est près de midi, nous voyons les affiches de McDo, Pizza Hut et d'autres chaines en cours de route. Une fois à Santa Ana, nous prenons une adresse listée dans notre guide. En fait, il y a peu d'hôtels backpacker au Salvador, dû au fait qu'il y a peu de backpackers! Il est donc aussi difficile d'avoir de l’info et c’est ce que nous pensons aller chercher à cet endroit. Le bus nous descend au marché et nous prenons donc la direction de la Casa Frolaz. Nous avons l'adresse, mais comme à Suchitoto, avec la Casa Rubia, il n'y a pas d'affiches, il y a même des gens de la rue voisine qui ne savent pas qu'il existe. Nous y arrivons tout de même.

C'est le proprio qui nous accueille et nous annonce le prix de 7 $ par personne en dortoir. Un peu cher, pensons-nous, il nous montre le dortoir pour deux personnes, il est magnifique. Nous pouvons aussi choisir le dortoir de quatre si nous ne voulons pas être seuls, nous dit-il. On choisit la tranquillité et nous serons justes nous deux dans cette chambre. Nous signons le registre, surpris, nous sommes les seuls depuis 1 semaine! L'endroit est superbe et raffiné, tout le contraire d'un hébergement backpacker. Nous avons l'eau chaude (et même pour faire la vaisselle!), une belle cuisine à disposition, WiFi, la télévision, une série de films..., tout y est. Nous nous informons pour les bus, le volcan, et plein d'autres questions sur le pays en général. Nous complétons nos recherches pour le trajet à venir, avec des recherches sur internet.

Casa Frolaz

Ville de Santa Ana Ville de Santa Ana Ville de Santa Ana
Ville de Santa Ana Ville de Santa Ana Ville de Santa Ana


Nous ne résistons pas à l'appel de la pizza, la grande est à 5 $ en promotion. Ensuite, retour au calme de notre hébergement, nous jasons avec trois voyageurs qui sont arrivés en après-midi. Nous allons aussi au supermarket et l'on trouve la marque maison du commerce (la marque cheap) DANY! On voit même une pharmacie à son nom.

Ville de Santa Ana Ville de Santa Ana


Nous faisons ensuite le tour des hôtels, pour trouver moins cher pour demain. Dans le quartier, il y a plusieurs hôtels de passe, mais pourvu que ce soit propre et un tant soit peu tranquille ça ne nous dérange pas outre mesure. Nous demandons les prix à quelqu'un, 3 $ de l'heure ou 8 $ pour la nuit. Demain, nous choisirons. Le soir en y repensant, on a des doutes... est-ce comme à Quito? Si l'on veut la chambre pour la nuit, elle nous appartient seulement à partir de 18 h le soir jusqu'à 7 h le matin et ce n'est pas un jour entier?

Nos photos de la ville de Santa Ana
Ville de Santa Ana
Cliquez sur la photo pour voir les autres



Dimanche 7 mars 2010, Santa Ana


Le matin, nos doutes seront confirmés. Ils ne veulent même pas faire de prix pour 24 h. Nous allons au centre et regardons quelques hôtels, mais tout est cher. On en trouve un à 8 $ pour 24 h (ça ne ressemble pas à un hôtel de passe), mais il est complet. Nous continuons nos recherches, et tombons sur l’El Faro (aussi listé dans certains guides). La petite chambre est à 9 $ la nuit pour deux. Il loue aussi des chambres à l'heure, nous n'avons pas vraiment le choix en fin compte, car durant notre séjour de 4 jours ici, nous serons les seuls à prendre la chambre pour la nuit entière. (Il en loue très peu à l'heure aussi, on se demande comment il fait pour être rentable.) L'avantage, ici c'est que nous sommes à quelques rues du terminal.

L'hôtel El Faro
Ville de Santa Ana Ville de Santa Ana

En fin de matinée, nous allons voir la cathédrale. Nous rencontrons en chemin un homme et deux femmes très sympathiques qui font un bout de chemin avec nous et nous parlons. Les femmes sont bien contentes de pouvoir me parler en espagnol, mais l'homme qui parle à Dany s’entête à parler en anglais, Dany lui répond en espagnol. Ils ont de la famille à Montréal et lui a déjà été en Alaska!!! Ça ne ressemble pas à une histoire inventée, de toute façon qui inventerait d'avoir été en Alaska? Nous parlons avec eux un moment.

Dans notre chambre nous avons la télévision, nous regardons les nouvelles, mais ça fait peur. Il y a beaucoup de crime ici. Surtout le soir de ce que nous en comprenons aux nouvelles. Ici, comme au Honduras d'ailleurs chaque commerce, pharmacie, hôtel, compagnie de bus, camion de livraison de pain ont leurs gardes de sécurité bien armés d'un fusil à pompe. Pas toujours rassurant!

VIDÉO DANS LE PROCHAIN MESSAGE, cliquez ici



Ville de Santa Ana


Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage sac à dos Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)
.

Commentaires Facebook