Menu déroulant Maryse et Dany en Tour du monde

Rechercher sur notre blog: Maryse et Dany en Tour du Monde

Recherche personnalisée

Pena Blanca sur le bord la lagune Yojoa, la chute de Pulhapanzak et le parc Cerro Azul Meambar au Honduras

Lago Yojoa
Pena Blanca sur les rives de la lagune Yojoa


Samedi 20 février 2010, Penas Blanca et Lago Yojoa


Le matin, à la première heure nous prenons un bus de Tela pour El Progresso à 30 lempiras par personne. De là, on espère éviter la ville de San Pedro de Sula. On ne veut pas aller dans cette ville, car elle ne présente aucun intérêt pour nous et que nous devrions traverser la ville pour aller d'un terminal à l'autre. On ne sait pas si ça aurait été plus économique que d'enchainer plusieurs transports. El Progresso, un homme nous fait signe que le bus est sur le point de partir pour Santa Rita à 14 lempiras par personne, suivit d'un autre pour Barca 11 lempiras par personne. On n’a même pas le temps de prendre quelque chose à manger, tout s'enchaine. De La Barca, on nous fait prendre un bus pour on ne sait où, mais on nous presse de le prendre. Erreur, le gars nous fait faire 2 km pour l'intersection pour Pena Blanca et il nous demande 15 lempiras chacun. On gueule un peu et l'on s'en tire pour 5 lempiras chacun. Il faudra être plus vigilant. Nous prenons un bus de cet endroit pour Pena Blanca, enfin 24 lempiras par personne. On trouve ce trajet un peu cher, mais on le paie.

Lago Yojoa
Pena Blanca sur les rives de la lagune Yojoa


Enfin, nous arrivons, tout juste pour l'heure du diner (midi), mais nous devons trouver une chambre. Nous pensions que c'était moins cher dans ce secteur, mais non. À croire qu'ils ont tous rénové leur hôtel. IL y a le DD où presque tous les voyageurs se retrouvent, nous aurions pu y faire du camping selon les guides, mais il n'a pas répondu à nos courriels. On cherche, toutes les bonnes adresses que nous avions récupérées sur le net ne sont plus dans la catégorie économique. Et il n'y a pas tant d'Hébergement que ça dans la ville. On suit une affiche qui nous mène à un Hospedaje Hotelito Darwin en passant par la station-service (car il y en a un autre du même nom en ville!!!). La chambre est propre, avec salle de bain pour 150 lempiras pour nous deux. On la prend, c'est le moins cher trouvé. Après d'autres recherches, il y a un autre hébergement au même prix en face de la station-service, mais sans affiche, il faut donc demander aux gens du coin.

Vite, la bouffe! Nous allons au premier comedor que nous voyons et prenons place pour l'Almuerzo à 40 lempiras par personne (2,20 $). On ne s'habitue pas au prix ici, on trouve que c'est cher pour ce que nous avons en général et l'on ne comprend surtout pas comment ils font pour payer ces prix. En plus, comme souvent, le repas est plus que moyen et c'est bien parce que nous avons faim que nous mangeons plus que par plaisir.

Vidéo de Pena Blanca et Cerro Azul Meambar


Nous marchons jusqu'au lac Yojoa, mais n'entrons pas dans le parc archéologique Najanjo qui est trop cher d'après nous (6 $ par personne.) Le site est sans grand intérêt, les gens y vont surtout pour les oiseaux. Le soir, nous changeons de comedor, nous prenons les bananes frites et le poulet, mais le tout est bien gras.


Information pour les chambres
Hôtel la Finca à 350 lempiras la double (près de la station-service)
Hotelito Darwin en ville à 200 lempiras la double
Hotelito Darwin derrière la station-service 150 la double
Hôtel Maranata à 250 lempiras la nuit pour la chambre la plus économique.



Nos photos de Pena Blanca et chute Pulhapanzak

Pena Blanca sur les rives de la lagune Yojoa

Cliquez sur la photo pour voir les autres



Dimanche 21 février 2010


Le matin, partons pour voir la chute Pulhapanzak. Nous prenons le mini-bus rapido (10 lempiras par personne) pour San Buenaventura d'où nous avons 1,5 km à marcher. Le transport aurait été moins cher si nous avions attendu le bus normal plutôt que le mini-bus. Il n'y a personne au guichet, mais on est vite attrapé par des gars qui nous disent que nous devons payer. On demande notre reçu, ils font donc venir un autre gars. Le prix est de 40 par personne. Nous nous rendons tout de suite voir la chute, elle est bien jolie. Il y a peu de sentiers que nous pouvons faire seuls, mais pleins d'activités proposées : guide pour randonnées à 100 lempiras par personne, canopy minuscule à 300 lempiras par personne. On trouve les prix chers, mais ça semble être leur prix à eux et non gonflé pour les étrangers, mais on se trompe peut-être. De toute façon, nous y allions pour la chute. On reprend donc le chemin du retour avant qu'il y ait trop de monde ici, car c'est dimanche et bien qu'il soit à peine 9 h, on voit les vendeurs arriver.

En après-midi nous allons nous promener dans le secteur de Najanjo sans y entrer. On trouve un super comedor, enfin de la bonne nourriture, on savait bien que certains devaient savoir cuisiner! Pour 35 lempiras, la sympathique dame nous prépare de bonnes assiettes et est impatiente de savoir si nous aimons. Le tout est simple, riz jaune, poulet frit, salade froide, salade chaude, tortillas et purée de fève au goût différent. Le tout est délicieux et nous lui disons. Elle est au petit soin avec nous et semble bien contente de nous servir. Il est un peu avant le DD et c'est un petit comedor et non le gros resto en face.

très bons repas dans un comedor et assiette de poulet et bananes frites
Pena Blanca sur les rives de la lagune Yojoa Pena Blanca sur les rives de la lagune Yojoa



Lundi 22 février 2010, parc Cerro Azul Meambar


Le matin, nous sommes chanceux, car nous attrapons tout de suite un bus pour Guama à 12 lempiras par personne. C'est un mini bus, mais il n'est pas cher du tout. Une fois arrivé, on voit une affiche où il est indiqué 7 km pour le parc et les Hébergements Los Pinos. Nous décidons de marcher même s'il est possible d’attendre un bus pour Santa Elena qui nous éviterait 3 km. Un de ceux-ci nous propose le trajet complet à 150 lempiras, mais bien sûr on refuse. Un pick-up s'arrête et nous fait faire 1 km de montée. Il nous descend à l'intersection du parc à Santa Elena. De là, nous avons 4,2 km à faire. Oubliez le stop, nous n'avons vu aucune voiture! Nous ne faisons que descendre sur 2 km et arrivée au barrage, une longue montée assez prononcée nous attend. Nos sacs sont lourds, nous avons de la nourriture pour plusieurs jours, nous pensons aller dans un autre parc après celui-ci. On peine à monter.


Nos photos du parc Cerro Azul Meambar

Parc Cerro Azul Meambar

Cliquez sur la photo pour voir les autres



On est surpris à notre arrivée, c'est un parc avec des hébergements luxueux à 500 lempiras la nuit. Les dortoirs sont à 160 la nuit par personne et le camping à 100 lempiras par personne. On lui demande depuis quand les nouveaux prix sont en vigueur. Elle nous demande quels prix nous avons, on lui dit 30 à 40 lempiras par personne. Elle n'hésite pas et nous offre l'emplacement à 100 lempiras pour les deux, c'est le mieux qu'elle peut faire, nous dit-elle. Super, on s'installe et il y a tout près un endroit avec un toit et des tables. Le soir, on changera notre tente pour la mettre sous le toit pour être certains de ne pas avoir de pluie durant la nuit. On décide d'aller payer tout de suite, des fois qu'elle nous demanderait trop cher pour l'entrée. Eh non, l'entrée est incluse dans le prix du camping ce qui explique qu'il est plus cher. On se retrouve donc avec camping et entrée moins cher que ce que nous avions prévu.

Parc Cerro Azul Meambar
Parc Cerro Azul Meambar Parc Cerro Azul Meambar Parc Cerro Azul Meambar


Nous allons pour faire les sentiers, il est encore très tôt en matinée. En fait, il y en a plusieurs, mais ils se rejoignent tous pour faire une boucle. On fait donc le tour, un 15 km de marche au total. Il n’y a pas beaucoup d'animaux, mais Dany se fait surprendre par un serpent qui lui passe sur les pieds.

Ce qui est surprenant ici c'est qu'il y a beaucoup de bungalows, un gros resto, une salle de conférence et il y a même WiFi! Ce n'est pas tout à fait ce à quoi l'on s'attendait. Les sentiers sont bien entretenus et faciles, mais en quelques heures nous avons déjà fait le tour. Nous sommes les seuls dans le parc de la journée, bizarre autant d'appartements neufs et vides!

Pour éviter la chaleur, nous partirons au lever du soleil pour faire nos 7 km pour Guama ensuite, nous partions pour Gracias.


Parc Cerro Azul Meambar

Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage sac à dos Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)
.

Commentaires Facebook