Nicaragua, Isla Ometepe, le lac et volcans Maderas et Conception, le village de Merida et les transports pour s'y rendre.

Ometepe, Nicaragua

Dimanche 17 janvier 2010

Ah! le dimanche au Nicaragua, on n'y avait pas pensé avant de partir ce matin!

Nous prenons donc le premier bus pour Rivas de San Juan del Sur à 5 h le matin. On prend un bus qui se rend à Managua et plus tôt qu'un bus d'école, nous avons un bus avec siège rembourré. Il nous le fait au même prix donc nous le prenons. On descend à la jonction pour San Jorge d'où nous devons prendre un taxi. Les bus sont peu fréquents selon le gars de la station-service. Nous marchons donc un peu, car les premiers taxis nous demandent 5 $ US alors que le prix est de 1 $ par personne. On trouve notre taxi et nous arrivons au port à 7 h. On voit les grandes vagues sur le lac et l'on se dit qu'il n'est pas question de prendre une Lancha. C'est un traversier qui part à 7 h 45 et c'est tant mieux.

vidéo


Le trajet en traversier nous coûte 40 cordobas chacun, les Lanchas ont un prix de 30 cordobas par personne et je crois qu'il y a un autre traversier plus luxueux à 60 cordobas par personne. Après 1 h de trajet mouvementé, nous arrivons. Les vagues étaient assez fortes et ils ont dû attacher un gros camion qui menaçait de fracasser la vitre du local des passagers à chaque vague.

Volcan Conception sous les nuages
Ometepe, Nicaragua

La ville d'arrivée est Moyogalpa, où un taxi insiste pour que nous prenions ses services jusqu'à Santo Domingo pour 10 $ pour les deux. Un prix d'ami, car les taxis ici sont vraiment chers. Nous prenons tout de même le bus, mais sur conseils de plusieurs, nous prenons le bus qui va à Altagracia et qui nous arrêtera à El Quino, car nous sommes dimanche et le seul bus d'ici à Merida est à 14 h 30. D’El Quino, nous devrions avoir la chance de prendre un bus pour Merida. Nous payons 12 cordobas par personne et arrêtons à El Quino. Nous partons à pied pour Santo Domingo qui est à plus ou moins 6 km. Aucun bus en vue! Des personnes rencontrées nous disent qu'il y a très peu de transports le dimanche. Ce n’est pas tout à fait ce que nous avions prévu au départ avec nos gros sacs à dos.

Nous continuons donc toujours à pied 4 km, et l'on réussit à se rendre tout près de Santa Cruz lorsqu'un véhicule de style colectivo nous prend pour les 3 km, qui nous reste pour cette ville. Toujours pas de bus en vue, nous continuons de marcher et la chaleur est suffocante. On marche encore un bon 4 km avant de se faire prendre par le véhicule de l'hacienda Merida pour les 2 km restant. Au prix qu'ils nous demandent pour les 2 km, nous ne sommes pas tentés de rester à cet hôtel même si notre idée de départ était d'y faire du camping annoncé à 3 $ par personne. Nous allons donc voir à côté et tombons sur l'Hospedaje Pescado qui a une chambre et qui demande 5 $ pour les deux pour la chambre individuelle sans ventilateur. Vendu! On est épuisé, nous mangeons des nouilles instantanées et nous faisons une sieste.

Notre Hospedaje et le volcan Maderas
Ometepe, Nicaragua


On fait le tour du coin par la suite, la nourriture semble un peu plus chère qu'à San Juan del Sur, sur les iles c'est toujours comme ça. Nous, nous rendons au village et remarquons un endroit qui ressemble à un resto, car il y a deux tables et 4 chaises, mais derrière une clôture. Il n'y a aucune indication, nous leur demandons tout de même au cas où, car deux personnes y sont assises. Eh oui! elle nous sert du poulet frit avec riz et salade pour 30 cordobas 1,5 $ par personne. Le souper étant pris, nous allons prendre une douche rafraichissante.

Nos photos d’Ometepe
Ometepe, Nicaragua
Cliquez sur la photo pour voir les autres

Le lendemain, nous partons avec l'intention d'aller visiter la chute de San Ramon. 5Km nous sépare du village, nous sommes rendus après 1 h de marche. Arrivé à l'entré pour le sentier de la chute (un autre 3 km de montée forte au dire de personnes rencontrées) nous hésitons. 3 $ par personne sont demandés, ce n'est pas énorme, mais chaque économie compte. On décide de remettre ça à plus tard.

Volcan Maderas
Ometepe, Nicaragua

Nous revenons à l'hospedaje après avoir vu plusieurs singes hurleurs et un beau point de vue sur le volcan Conception. Nous rencontrons deux Français. Ils feront du camping juste devant notre chambre. Pas très chanceux, ils se sont fait voler au Costa Rica la semaine dernière, quelques jours après le début de leur voyage. Lors d'une nuit en camping, quelqu'un a volé les sacs qu'ils avaient mis dans la double toile par manque de place dans la tente. Tout était disparu au matin, sac à dos, chaussure, linges.... Ils louent un vélo immédiatement pour se rendre à San Ramon suivi de la marche de 3 km pour la chute. Toute une déception, nous disent-ils à leur retour, la chute est asséchée et peu impressionnante. Un 3 $ de gaspillés, nous disent-ils. Ça nous réconforte dans notre choix de ce matin, elle doit être plus impressionnante à certains moments de l'année. Nous, en après-midi, avons été voir quelques pétroglyphes à El Porvenir.

Pétroglyphes
Ometepe, Nicaragua Ometepe, Nicaragua Ometepe, Nicaragua


Maisons typiques
Ometepe, Nicaragua

Ometepe, Nicaragua Ometepe, Nicaragua Ometepe, Nicaragua


Le lendemain, nous commençons notre promenade en nous rendant à Bague à une dizaine de kilomètres de Merida. Comme nous avons bien avancé et qu'il est tôt, nous nous décidons pour le grand tour de l'ile soit 35 km. Plus les heures avancent, plus la chaleur augmente. On se cache par moment sous les quelques arbres que nous croisons. Nous faisons le plein d'eau dans les écoles en cours de route. Le chemin est long et nous croisons plusieurs villages. Les maisons sont modestes et peu ont l'eau dans la maison. Nous voyons à l'entrée de chaque village une affiche signalant que l'électricité a été installée depuis peu dans les villages et le nombre d'habitations qui en ont profité. Un autre monde. C'est tout de même surprenant que cet endroit soit si peu développé alors que les touristes sur l'ile sont nombreux. Mais tout juste à côté à quelques kilomètres, des villas luxueuses sont installées sur les plus beaux terrains.

Églises
Ometepe, Nicaragua Ometepe, Nicaragua Ometepe, Nicaragua

Nous sommes bien épuisés de notre randonnée et sommes bien heureux lorsque nous terminons ce tour de volcan. 35 Km à 35C c'est trop. Nous cherchons un endroit pour manger, notre petit resto au village est fermé. Nous regardons autour, on voit un autre endroit qui semble être un resto; il y a une grande table sous un mini-chapiteau. Nous demandons si c'est un resto, on nous répond qu'ils peuvent nous servir à manger, on s'installe et l'on comprend vite que ce n'est pas du tout un resto, mais ils ont sauté sur l'occasion et nous serve un généreux repas pour un prix imbattable sur l'ile. On a bien discuté avec un des enfants, Sebastien, 8 ans. Il ne va pas à l'école, seul son frère y va. Ils sont 6 enfants, deux filles et 4 garçons. Le plus vieux de ses frères est riche, car il est un voleur nous dit-il en faisant chut.... On le voit entrer à la maison, on saura de qui se méfier sur l'ile! Il nous fait pratiquer notre espagnol et nous apprend plein de petites choses. Soirée amusante.

Mais voilà, il faut bouger un peu, demain nous retournons à Rivas pour poursuivre vers Granada, une jolie ville coloniale.


Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

1 commentaire:

  1. je me suis regale en lisant votre voyage surtout du nicaragua et l ile ometepe ansi que la video j y etais en fevrier et j ai fait aussi le tour de maderas mais j ai 69 ans et j ai prefere une moto il me semblait que je faisais les memes gestes pour les cordobas je suis dans les pyrenees a cote de luchon mon epouse est de la bas nica mais elle a tout oubliee de sa terre .continues.hasta la vista j y etais en fevrier a cote de chaco verde j y reviens le 12 mars a bientot de vous lire.

    RépondreEffacer

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook