De Liberia au Costa Rica à San Juan del Sur au Nicaragua par la frontière Pena Blanco.

Jeudi 14 janvier 2010

Nous avions deux solutions pour traverser la frontière pour le Nicaragua à partir de Libéria. Nous avions lu que les formalités d'entrées étaient longues et un peu fastidieuses ainsi que les douaniers jouaient parfois avec le prix d'entrée qui varie alors selon l'humeur de celui-ci entre 10 $ et 15 $ par personne. Le passage prend facilement 2 heures (toujours selon certains guides de voyage) avec la compagnie de bus Tica, les formalités sont plus simples et la traversée de la frontière plus rapide. Ce bus offre le trajet Libéria-Managua pour 20 $ US par personne. Le trajet en bus locaux est de 4 $ environ. Le choix est vite fait, on va prendre local comme toujours. Nous nous attendions au pire, mais tout s’est fait facilement.

Nous avons donc pris un bus de Liberia à Penas Blanca pour 1200 soit 2 $. Ensuite, sortie du Costa Rica, la file est longue, mais avance vite. On poursuit avec l'entrée au Nicaragua. Les gamins veulent nous vendre le papier à remplir (ils le remplissent pour nous), nous demandons plutôt aux douaniers de nous en donner un, il fait un peu la gueule et finit par nous donner le fameux papier. On le remplit et faisons la file pour un autre douanier. L'attente n'est pas très longue, le douanier me demande 10 $ et comme nous sommes les deux ensemble, il baisse son prix à 14 $ pour les deux. Nous avons chacun un petit papier avec le montant de 5 $ US et un autre papier pour les deux sans prix donc disons 4 $!!! C'est tout de même bizarre de payer pour un simple formulaire et comme tout n'est pas indiqué on ne sait pas si c'est une taxe spéciale pour touriste et s'il se met un montant dans les poches. Comme c'est moins cher que dit dans les livres, nous ne posons pas de questions pour avoir un reçu ou autre pour le 4 $ (d'un coup qu'il changerait d'avis pour nous demander plus).

Nous sommes toujours impressionnés d'arriver dans un pays qui est relativement pauvre et de voir tous les changeurs avec une pile de billets. Assez déconcertant. Ils ont toute une fortune et sont plusieurs.
La première chose que l'on nous demande après notre entrée est 1 $ par personne pour entrer dans le village! Étrange, ça aussi. Nous, nous voulons que prendre un bus donc nous nous dirigeons vers la route plutôt qu'au terminal (en pensant économisez notre dollar!) Rien à faire, que nous prenions le bus au terminal ou sur la route, on doit payer 1 $ par personne pour avoir passé sur leur territoire...

Ceci fait, nous trouvons notre bus, le retour des vieux bus scolaires américains et surtout le retour du contrôleur, crieur! Super, on s'ennuyait d'eux. Enfin, le bus peut prendre des gens en route et le chauffeur n'est pas retardé comme au Costa Rica. Le gars nous aide même à mettre nos sacs dans le porte-bagages au-dessus de nos têtes. Si tous les bus sont comme ça, nous pourrons toujours avoir nos gros sacs avec nous; les portes-bagages, étant assez grands. Le trajet de bus entre la frontière et Rivas nous coute 15 cordobas soit 0.75 $ pour les 40 km.

En traversant la frontière, on voit tout de suite une différence marquée de niveau de vie. Les petites baraques, les marchés désordonnés, les rafraichissements en sac, les trucs à grignoter partout, les vendeurs dans les bus bondés, les vieux bus scolaires, les changeurs à tous les coins; tout ça est de retour. On est agréablement surpris sur le fait qu'ils n'essaient pas de nous arnaquer sur le prix des bus. Nous regardons comment les autres paient et ils nous font payer le bon montant. C'est une chose de moins à négocier.



2 commentaires:

  1. Merci d'avoir partager votre récit de voyage. Ca donne envie de voyager dans le coin

    RépondreEffacer
  2. merci pour votre blog clair et précis et quel voyage génial nous dans 3mois nous y serons dans ce pays mais pour 1.5mois seulement lol bonne continuation ; emmanuelthotime@yahoo.fr

    RépondreEffacer

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook