Les citadelles Khmer thailande du nord. Surin, Ta Klang, Nang Rong, Muang Tham, Phimai

Ville de Surin

On arrive à Surin il fait presque noir. Nous cherchons pour un hôtel bon marché. Deux employés d'un resto en voyant que nous regardions dans notre guide nous informent d'un hôtel bon marché à un coin de rue de là. Super, nous avons une chambre à 6,50 $CAN très grande, propre et avec salle de bain. Les premiers jours dans chaque pays, on ne peut s'empêcher de comparer les prix avec le pays d'avant. Les chambres en Thaïlande sont en général beaucoup plus chères qu'au Laos.... On devra s'habituer... fini les chambres ou bungalows à 1 $ pour les deux! On reste par contre très surpris de la similitude entre le laotien et le Thaïlandais. On saura donc plusieurs mots qui seront utiles pour la Thaïlande grâce à notre mini apprentissage du Laotien.

Village de Ta Klang
Nous avons manqué le festival d'éléphants à Surin d'une semaine. Dommage que nous n'avons pas su avant. Le festival regroupe environ 300 éléphants domestiqués qui font des performances spectaculaires. Nous avons par contre été à Ta Klang où sont la majorité des éléphants. Après le grand festival de Surin, les éléphants font la pose dans leur village « d'origine ». Le reste de l'année, ils parcourent le pays pour donner des spectacles. Nous avons donc pris un jumbo pour nous rendre dans ce village à quelque 50 km de Surin. Il y a une place tout près du village où il y en a de regroupés pour les touristes... les autres (car ils étaient très nombreux au moment où nous y sommes allés) sont dans les champs de riz coupé. Il y en avait des tonnes! Nous en avons vu vraiment plusieurs et selon ce que nous avons lu : ils sont entre 200 et 300 dans cette saison à être ici... Ce qui est très impressionnant c'est que plusieurs ont leurs défenses grandes et intactes.


Photos de Ta Klang ( Surin ) Thailande

Cliquez sur la photo

Retour à Surin de Ta Klang
Nous nous sommes promenés un moment dans les alentours du village puis avons pris la route en direction de Surin en nous disant que nous ferions signe au prochain transport sur la route. Sans arrêt les gens arrêtaient en moto, à pied, ou en voiture pour nous demander où nous allions : ce ne doit pas être courant que les touristes marchent sur la route. Pourtant il y avait de beaux paysages et des villages à tous les deux kilomètres. Il n'est que 14 h et le prochain transport pour Surin est à 16 h après confirmation de plusieurs bons samaritains sur la route...

Nous décidons de faire une pose à un mini commerce d'un village. Il y a deux chaises, une table et des breuvages à vendre. Nous nous prenons chacun quelque chose à boire et nous nous installons sur les chaises. Personne ne parle anglais mais ils ont l'air bien sympathique. Nous avons une vue sur la route et sur le voisin d'en face. Nous le voyons décrocher habilement quatre noix de coco des palmiers. Quelle ne fut pas notre surprise lorsque nous le voyons traverser la rue pour nous offrir deux de ces noix de coco! Un signe de bienvenu au village! On le remercie et commençons à boire les énormes noix de coco qu'il nous a offertes. Moi qui n'aime pas le lait frais de coco j'en ai plus que ma dose, mais je trouve impoli de ne pas faire honneur à ce breuvage puisque le geste était très gentil. C'est tout de même la meilleure que j'aie bu : elle doit être mure à point...

Nous quittons le commerce et le village par la même occasion le ventre plein de liquides. Nous marchons encore le long de la route. Il est 15 h 30 et le jumbo devrait passer vers 16 h 30 là où nous sommes. Une autre voiture s'arrête et le couple nous explique en geste qu'ils se rendent à Surin. Il insiste pour que nous embarquions même si nous ne faisions pas de « stop ». Pourquoi pas! Nous prenons place dans le sport utilitaire tout neuf, avec air conditionné que demander de mieux! On arrive à Surin après 30 minutes! Dire qu’en jumbo ça nous a prit deux heures ce matin! Nous ne pouvons pas discuter avec le couple car ils ne parlent pas anglais. À un moment il nous pose une question et nous ne comprenons pas : il téléphone à un ami (on suppose) et nous repose la question en anglais : à quel hôtel nous sommes Il nous conduit donc jusqu'à notre hôtel. On les remercie mais ne proposons pas d'argent car ce serait déplacé pour la situation : on ne faisait pas de stop et ils ont l'air d'avoir beaucoup d'argent. On ne le veut pas les offusquer.

Vidéo de Ta Klang ( Surin ) Thailande




Nous quittons ensuite Surin pour la découverte des temples khmers de la région. La ville de Surin est une grande ville commerciale qui nous a semblé sans grand intérêt, par contre il y a un marché formidable!

Ville de Nang Rong
Nous prenons un bus de Surin à Nang Rong tôt le matin. Nous arrivons il est à peine 9 h du matin. Nous trouvons le guest house recommandée et une gentille dame nous accueille. C'est la Honey Inn guest house qui se trouve à deux rues de la gare routière. Nous décidons de louer une motocyclette immédiatement pour la découverte des deux temples khmers. La distance est trop grande pour y aller à pied et avec les transports en commun c'est un peu galère. Un couple de Français nous dit que la balade se fait très bien : ils l'ont fait hier après midi.

Prasat Phanom Rung
Nous arrivons au premier site en peu de temps. Entrée à 40B. Celui-ci est édifié sur un ancien volcan et domine l'axe historique d'Angkor. Il est dédié au dieu Shiva et la construction date du X au XII siècles. On est très ravi en visitant le site : beaucoup plus beau qu'à Champassak au Laos d'après nous... C'est vrai qu'il y a eu plusieurs efforts pour le restaurer. Il y a une allée bordée de 134 piliers représentant les boutons de lotus sacrés. On arrive après quelques marches, au sommet. Pleins des sculptures intéressantes à admirer au calme si on réussit à contourner les horaires des groupes de touristes. Avec un peu de temps on est récompensé car les groupes restent rarement plus de quelques minutes : vive la mobylette!

Photos de Prasat Phanom Rung

Cliquez sur la photo


Muang Tham
Nous prenons un petit dîner près du site : mauvaise idée (c'est cher et mauvais) et nous continuons notre route pour le deuxième temple : le Muang Tham. Entrée 30B. Il est beaucoup moins visité que le premier, pourtant il est très joli. Il est entouré de quatre bassins d'eau en forme de L et les pierres sont colorées. Il est plus ancien que le Prasat Phanom Rung d'après ce que nous a dit la dame du guest house.

Photos de Muang Tham

Cliquez sur la photo


Phimai
Dès le lendemain, nous prenons un bus pour Nakhon puis Phimai. Nous voulons visiter le Prasat Hin Phimai. Nous arrivons dans l'avant-midi et découvrons le Prasat en plein centre-ville. Nous nous attendions à beaucoup plus après avoir vu ceux de Nang Rong... On visite le temple entre les gros groupes. Il est très beau mais l'ambiance laisse à désirer : surtout que des gens sont occupés à installer des néons et systèmes de sons près des murs du Prasat sans soucis de l'esthétique. Un gros party en perspective... on espère que les murs vont tenir le coup! On pensait prendre un bus de nuit pour Bangkok mais comme il est tôt et que la visite de la ville ne nous inspire pas, nous décidons de prendre un petit dîner et de nous informer pour les bus. Nous dînons au Bai-Teiy Restaurant (le resto qui accueille une grande partie des groupes occidentaux). Nos plats sont délicieux et pas si chers que ça : moins de 1,25 $ chacun. Nous regardons les possibilités pour les bus et décidons de partir tout de suite pour Nakhon Ratchasima et avoir la chance d'arriver avant la nuit à Bangkok plutôt que de prendre un bus de nuit comme nous l'avions prévu.

Photos de Phimai

Cliquez sur la photo


Les citadelles khmères Thaïlande du nord




Trajet pour Bangkok
Le premier bus qui passe en direction de Nakhon est sans AC et nous économisons donc sur le trajet. Arrivée à Nakhon, il y a un bus qui part immédiatement pour Bangkok. Nous le prenons même s'il est un peu plus cher (c'est une compagnie privée). Le trajet est direct et nous arrivons pour le souper (19 h) à Bangkok. Un bus publique pour se rendre à Khao San et on est en milieu connu. On est heureux de trouver une chambre de libre dans notre hôtel habituel. Les rues sont bondées de commerces et de cantines... Beaucoup plus que lors de nos autres séjours! La saison basse son plein. La température est agréable et il fait bon de manger des plats connus. Notre rue, elle, a changé... de nouveaux restos, de nouveaux guets house un nouveau 7Eleven... en six mois, il y en a eu des changements...



Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

1 commentaire:

  1. I know this site offers quality depending content and other data, is there any other site which gives such things in quality?


    my web-site - online credit report check

    RépondreEffacer

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook