Du Laos à la Thailande en passant par paksé

Du 26 novembre au 1er décembre 2007

Nous décidons d'aller en Thaïlande plutôt que d'aller tout de suite au Cambodge car nous avons besoin de faire réparer nos appareils électroniques.

Du Laos à la Thaïlande
Nous pensions nous faciliter la vie et prendre un bus direct pour Ubon de Paksé. Malheureusement contrairement à ce que l'employé de notre hôtel nous avait dit il n'y avait qu'un bus direct à 8 h plutôt que les trois qu'il nous avait dit : 8 h -9h00 et 10 h... Nous sommes donc arrivés trop tard pour le bus car nous voulions changer le reste de nos kips en Bath à la banque le matin avant de changer de pays. Le prochain bus direct étant à 15 h, on a hésité un moment. Ça nous semblait compliqué de prendre plusieurs petits transports et l'idée de négocier chacun d'eux ne nous plaisait pas. Comme il était 9 h on a tout de même choisi cette option. Ça s’est déroulé plus facilement que ce que nous avions prévu. Nous sommes allés au marché et avons pris un jumbo pour Chong Mek. Comme nous étions les premiers nous avons dû attendre qu'une trentaine de personnes viennent nous rejoindre avant que le transport démarre. Nous faisons environ 35 km avant de rejoindre la frontière. Nous faisons contrôler nos passeports côté Laotien, ce qui se fait en un clin d'oeil. Nous passons ensuite du côté thaïlandais et faisons pour la troisième fois depuis le début de notre voyage étamper notre passeport par la Thaïlande. Aucun contrôle des bagages. Nous avons une petite faim et nous nous assoyons à une petite gargote côté Thaïlandais avant de prendre un prochain transport pour Ubon. Le proprio est dynamique et rigolo. Il a la gentillesse de faire arrêter le jumbo en direction d'Ubon pendant que nous enfilons nos sacs à la fin de notre repas. Super pas besoin d'attendre et on monte dans le jumbo qui est de luxe comparé à ceux que nous sommes habitués de voir au Laos. On fait donc quelque km avec ce transport avant de descendre dans un autre village pour prendre un vrai bus pour Ubon. Nous arrivons vers 15 h à Ubon qui nous semble gigantesque. À première vu (peut être à tort) la ville nous semble avoir peu d'intérêt. Nous tentons donc de prendre un bus pour Surin. Les transports sont moins chers qu'au Laos ou de qualité très supérieure pour le même prix. Dans la gare où nous sommes (il y en a plusieurs à Ubon) nous prenons un bus (privé ou public on ne sait pas) pour le prix de 3,20 $CAN et pour 162 km. Un peu cher pour la Thaïlande mais comme nous arrivons du Laos le prix nous semble correcte. On s'aperçoit que nous avons payé un extra lorsque nous rentrons dans le bus : on a l'impression d'entrer dans un avion... un homme nous accueille et nous conduit jusqu'à notre siège, il place nos petits bagages dans un compartiment au-dessus de nos têtes et juste avant le départ; un message est diffusé par le haut-parleur. Les sièges sont propres et spacieux avec l'air conditionné à fond, on a vraiment l'impression que nous allons décoller... Nous revoilà en Thaïlande...



Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

0 commentaires:

Publier un commentaire

Laissez-nous vos impressions, commentaires ou questions. Il nous fait toujours plaisir de recevoir vos messages

Nous vous remercions Dany et Maryse

Commentaires Facebook