Menu déroulant Maryse et Dany en Tour du monde

Rechercher sur notre blog: Maryse et Dany en Tour du Monde

Recherche personnalisée

Couchsurfing? Pourquoi ne pas faire du Couchsurfing!

Tamsui à Taiwan
Flashback décembre 2015 Taiwan

À Taïwan, nous faisons notre initiation avec le Couchsurfing. C'est une pratique intéressante d'échange gratuite entre la personne d'accueil et son invité. Nous connaissions depuis plusieurs années, mais elle ne s’était jamais démarquée comme option pour nous.  

C'est un site web où certains s'inscrivent en tant qu’hôtes et d'autres en tant qu'invités ou encore les deux. La communauté est assez impressionnante, un peu partout à travers le monde. Ensuite, il suffit de choisir selon ses affinités, pour que le séjour soit agréable pour les deux parties. Pas la peine d'aller chez une famille tranquille si vous voulez faire la fête et vice versa. L'intérêt n'est pas de seulement trouver un endroit gratuit pour dormir, mais de partager avec vos hôtes le cas contraire vous décevriez (à moins que c'est ce qu'ils veulent offrir; seulement un lit pour passer la nuit). Attention de bien lire les exigences et volontés de la personne qui vous accueille.  

Les raisons :

Une des raisons pour laquelle nous n'avions pas utilisé ce service avant est que nous sommes peu dans les villes en général et que les offres sont bien sûr plus grandes dans les villes.  

Si nous avons randonné toute la journée et sommes à moitié morts de fatigue chez notre hôte, on a plutôt envie de pouvoir trouver notre lit sans plus.

Plusieurs voyageurs rencontrés (pas tous hein!) nous disaient que du bien du Couchsurfing, en insistant sur les longues soirées animées et remplies d'alcool… qui était si amusantes. Et bien là, on nous perd. Nous prenons peu d'alcool et en voyage, ça se résume en dégustation. Ce n'est pas qu'une question d'âge ou d'économie… quoique, :)  mais par intérêt.  

L'on y voyait de grandes contraintes qui se sont révélées vraies.  

Pour faire des demandes, bien sûr on doit avoir internet, on doit faire le suivi, échanger, puis convenir d'une date, d'une heure et d'un endroit pour se rejoindre. Le tout se fait rarement de façon instantanée. Donc on doit avoir un accès régulier à internet. Difficile de combiner ça avec l'auto-stop et le camping. Pour ceux qui se promène d'un Couchsurfing à un autre c'est relativement facile de planifier les premiers jours puis à partir ensuite et réserver sa place quelques jours à l'avance pour les prochains.  

Pour nous, si nous sommes une semaine en camping sans internet, et que nous voulons regarder pour une place c'est réellement difficile. Même s'il y a des endroits gratuits pour internet, ces endroits sont dans ou près des villes et près des villes pour y être on doit avoir un pour dormir… ce que nous aurions dû avoir, qui aurait réglé ce problème est un téléphone portable. On aurait acheté une petite carte et puis bingo, un petit forfait illimité pour un mois pour quelques dollars. On voit bien que (quand on ne se le fait pas dire directement) nous sommes des étranges ou dinosaures de voyager sans téléphone portable. Pour ici, à Taïwan ça nous aurait grandement simplifié la vie et si nous y retournions ce serait avec un téléphone portable. Mais on aime voyager sans… je ne sais pas pourquoi, mais on a l'impression qu'avec sa nous enlèverait un petit quelque chose, le petit quelque chose qui fait que parfois on est vraiment remis à nous même et l'on ne peut que se fier sur nous… des dinosaures je vous dit :)

Malgré tout, le peu de Couchsurfing que nous avons fait à Taïwan s’est révélé dans les meilleurs moments de notre voyage. Donc à suivre… Pourquoi faire du Couchsurfing à Taïwan

Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde de 4 ans et autres aventures à travers le monde.
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

Commentaires Facebook