Menu déroulant Maryse et Dany en Tour du monde

Rechercher sur notre blog: Maryse et Dany en Tour du Monde

Recherche personnalisée

San Cristobal et Campeche, villes coloniales du Mexique.

San Cristobal


Mardi 11 mai 2010


Aussi tôt réveillés, nous allons à la recherche d'un bus pour San Cristobal. Nous quittons donc Ocosingo pour faire les 90 km qui nous séparent de notre prochaine destination. Les colectivos demandent 40 pesos pour le trajet, les bus aussi, mais il n'y en a pas en ce moment. On trouve bizarre que le prix soit le même, car le bus est bien plus confortable, mais les colectivos sont plus rapides et fréquents. On voit que les Mexicains paient le même prix que nous. Les Topes (ralentisseurs) nous mettent à bout de nerfs. On arrive enfin à San Cristobal après 154 Tope (et je ne dois même pas exagérer). Les Topes sont des bosses faits exprès sur la route pour obliger à ralentir (comme ce que nous avons aux stations-service). Ils sont beaucoup plus efficaces que les nôtres.

Nos photos de San Cristobal
San Cristobal
Cliquez sur la photo pour voir les autres

On sent tout de suite qu'il fait plus frais ici. Nous sommes à plus de 2,000 mètres d'altitude. On cherche un moment pour une chambre. Nous allons voir une auberge de jeunesse listée, mais les prix à 100 pesos le dortoir et l'accueil très froid nous fait vite faire demi-tour. Nous tombons par hasard sur Hostal Don Luis sur la rue 5 Mayo, un peu au nord de 20 Augusto. Nous avons une chambre pour deux avec salle de bain commune douche chaude, cuisine, salon, WiFi et le tout pour 100 pesos pour les deux. Parfait, on s'installe.

Vidéo de San Cristobal et Campeche


La température la nuit baisse jusqu'à 15C et les couvertures de laine sont bienvenues. Nous décidons de profiter un peu de la fraicheur et restons quelques jours dans la ville. Vers 14 h nous avons toujours droit à une averse qui se continue jusqu'en fin d'après-midi.

San Cristobal est une ville coloniale vivante. Il y a beaucoup de marchands de tacos près des parcs et autres vendeurs de nourriture en tout genre. Le marché est vivant et les prix pratiqués pour les étrangers corrects. Ça fait bizarre de ne pas avoir besoin de négocier! On écoute les Mexicains faire, ils négocient peu eux aussi et si le prix ne leur convient pas ils vont tout simplement voir le vendeur d'à côté!

San Cristobal
San CristobalSan CristobalSan Cristobal

On profite de l'endroit avant de retourner à la chaleur. Nous cherchons un bus de 2e classe pour Campeche, mais il semble n'y avoir qu’ADO qui fait la liaison. Tant pis, ce sera la première classe. On a peu de temps au Mexique et comme c’est la dernière étape de notre voyage, on s'en fait un peu moins avec notre budget.

San CristobalSan CristobalSan Cristobal

Le bus San Cristobal Campeche coute 372 pesos pour 12 heures de route et près de 500 km. Le bus est confortable, depuis le Pérou, que nous n'avions pas pris de bus de nuit!



San Cristobal


Campeche ne fut qu'un très court arrêt, nous y sommes arrivés le matin, nous y avons passé une nuit, puis le lendemain matin, départ pour Mérida, avec un arrêt à Uxmal. La ville de Campeche nous a peu charmés, les rues étroites et colorées sont jolies, mais pas assez pour nous retenir plus longtemps.

Nos photos de Campeche
Campeche
Cliquez sur la photo pour voir les autres

Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

Commentaires Facebook