Menu déroulant Maryse et Dany en Tour du monde

Rechercher sur notre blog: Maryse et Dany en Tour du Monde

Recherche personnalisée

Résume de nos impressions du Nicaragua

San Juan del Sur Nicaragua

RÉSUMÉ DU NICARAGUA

Nous y sommes restés que 22 jours au total.

Notre itinéraire en gros : nous avons traversé la frontière Costa Rica — Nicaragua par Penas Blanca, ensuite nous avons pris un bus pour San Juan Del Sur. Nous sommes restés quelques jours à Ometepe pour poursuivre avec Granada, La Maquina et Leon. Nous avons terminé par le Nord, Matagalpa, Selva Negra et Estelí. D'Estelí, nous avons pris un transport pour la frontière avec le Honduras à Los Manos.


NOS IMPRESSIONS GÉNÉRALES DU NICARAGUA
En traversant la frontière, on voit tout de suite que nous sommes dans un autre monde que celui du Costa Rica. Toujours, les anciens bus scolaires américains, mais cette fois, c'est beaucoup plus animé, les vendeurs en tout genre sont de retour, les marchés bondés aussi. Les routes sont poussiéreuses, les maisons plus modestes, les jeunes courent dans les rues... Nous avons bien aimé retrouver cette ambiance. Par contre, on a trouvé les lieux de prédilection peu nombreux. Nous avons longuement hésité à aller au Rio San Juan qui est peu visité et qui nous aurait surement plu pour la faune. Nous avons aussi hésité pour les Corns Island, très visités, un incontournable selon plusieurs, mais ça ne nous attirait pas. On a donc fait l'impasse sur ces deux attraits.

San Juan del Sur Nicaragua

CE QUE NOUS AVONS AIMÉ DU NICARAGUA
L’eau est potable presque partout.
Les collecteurs dans les bus (ça accélère).
On peut retrouver des vendeurs de tout dans les bus, caleçons, bananes, plat du jour, preachers..
Retour aux Almuerzos économiques.
Les bâtiments coloniaux de Granada et Leon.


CE QUE NOUS AVONS « DÉTESTÉ » DU NICARAGUA
Peu d'attraits.
Bus inconfortables et extra plein.
Les gens de Matagalpa et Estelí ont l'air de moins apprécier les étrangers.


CE QUI NOUS A SURPRIS DU NICARAGUA
On n’y pense, on y repense, rien!
On dirait que nous avons tout retrouvé ailleurs.
Peut-être le grand nombre de touristes à Leon et Granada comparé au reste du pays.

Le vieil hôpital
Granada, nicaragua

Résumé en chiffre :

129 494 km carrés
Capitale : Managua
Monnaie cordobas
langue espagnole
frontière avec Honduras et Costa Rica
Population 5 465 100 (estimation 2005)
Population urbaine : 57 %
Religion : catholique à 95 %, protestants à 5 %
Type de gouvernement : république
Indépendance le 15 septembre 1821

NOURRITURE

Les almuerzos locaux sont plus chers qu'au Pérou, Bolivie ou encore l'Équateur. Pas de soupe, seulement le plat principal. L'assiette comprend toujours du riz blanc, des fèves rouges, de la salade de chou et tortillas. On a généralement le choix entre plusieurs sortes de poulet, boeuf ou même porc. Le poisson est presque toujours plus cher. Sur la table, il y a toujours une sauce de tabasco et une marinade d'oignon parfois épicé. Les plus bas prix sont à 30 cordobas, mais plus généralement à 40 cordobas, soit 2 $. Les restos chinois abondent, mais sont un peu plus chers que les restos de nourriture locale. Il y a aussi plein de bouffe de rue, les plus populaires sont certainement les Pupusas, sorte de galette de maïs fourré soit aux fèves et au fromage (les meilleurs) ou avec ce qu'ils ont sous la main. Toujours servi avec salade de chou, ça fait une petite collation agréable. Les burritos sont aussi très bons. Nous avons particulièrement aimé les bananes frites (style croustille) servies avec salade de chou et chili que nous prenons dans les bus. Nous ne sommes restés que quelques minutes dans la capitale, mais pour le reste du pays, nous n'avons pas remarqué de chaines de fast food américaines.

Breuvage : l'eau du robinet potable « presque » partout où nous sommes allés.

Météo :
Nous y étions en janvier donc la meilleure saison. Pas de pluie, sauf dans le nord dans les Cloud Forest (normal).

FAUNE :
Nous avons malheureusement peu vu d'animaux sauvages, plusieurs ont des petits perroquets dont ils coupent les plumes des ailes. Nous avons vu quelques singes, agoutis et oiseaux.

Granada, nicaragua

Électricité : 120 Américaines

Internet; partout, plein de café, beaucoup de WiFi dans les hôtels de style auberge de jeunesse.

Banques ATM dans toutes les petites, moyennes et grandes villes.
Aucuns frais avec ma carte visa or, en prenant soin de déposer le montant avant de faire un retrait.
On peut faire les retraits en local ou en $ US

TRANSPORTS

Les autobus sont vraiment peu confortables, mais pas chers. Il y a des bus plus luxueux sur certaines routes, mais nous ne les avons pas essayés. On s'est contenté des anciens bus scolaires, souvent plus que pleins. Au moins, ici, nous avons retrouvé les employés du bus, souvent il y a deux personnes en plus du chauffeur. Ça permet à celui-ci de continuer à avancer pendant que l'un fait payer et l'autre place les bagages sur le toit (oui, oui pendant que le bus avance)

SANTÉ
Aucun problème de santé pour nous et pharmacies très nombreuses.

SÉCURITÉ
Nous nous sommes toujours sentis en sécurité.

HÉBERGEMENTS
Les auberges de jeunesse sont assez chères. Les dortoirs dans les moins chers sont à 5 $. Nous avons peu été dans les Hostals locaux. Pour deux raisons, à quelques reprises, nous avions vraiment besoin de certains services, ou nous manquions de temps pour les chercher. Nous avons trouvé que les hébergements à bas prix, ceux pour les touristes du pays, étaient dans certaines villes difficiles à trouver.


POSTE
Timbre à prix abordable 10 cordobas soit 0,50 $ pour une carte postale envoyée au Québec.

Ometepe, Nicaragua

Commentaires Facebook