Menu déroulant Maryse et Dany en Tour du monde

Rechercher sur notre blog: Maryse et Dany en Tour du Monde

Recherche personnalisée

Leon ville coloniale du Nicaragua, de nombreuses églises hautes en couleur et San Jacinto les volcans de boue

Cherchez Dany
Leon, Nicaragua,

Mercredi 27 janvier 2010, de La Maquina à Leon

Nous quittons La Maquina tôt pour faire nos liaisons de bus. On prend donc un premier bus pour Diriamba, suivi d'un bus pour Managua. On voit défiler une mini-fourgonnette, puis un transport très luxueux, qui annonce aussi Managua.

On attend et lorsque nous voyons le chicken bus (ancien bus scolaire américain) on se précipite pour avoir un siège. Le gars du minibus luxueux, cri et fait des signes pour que nous prenions le sien, car il comprend que nous allons à Managua pour que nous prenions le sien, mais on continue vers le bus le moins cher. Nous sommes chanceux, nous aurons un siège assis. On est bien content d'avoir des sacs pas trop gros ici. Contrairement à la majorité des autres pays visités où nos sacs allaient soit sur le toit, soit en soute, ici on a toujours les sacs à dos avec nous. Comme ils ne sont pas trop gros, on peut facilement les mettre dans l'espace bagage au-dessus de notre tête. Nous avons encore tout l'équipement de camping et nos sacs de couchage ainsi que la popote et le réchaud, mais on s'est délaissé des vêtements chauds et quelques autres trucs. Nous avons donc un 40 L pour Maryse, loin d'être plein et pour Dany son sac de 70 L est à moitié.

Les nombreuses églises de Leon
Leon, Nicaragua, Iglesia De San Juan Bautista de Subtiava Leon, Nicaragua, Iglesia de San Felipe Leon, Nicaragua, ZaragozaLeon, Nicaragua, Iglesia de San Francisco Leon, Nicaragua, Cathedral Leon, Nicaragua, Iglesia de San Felipe

Donc belle surprise pour nous, on croyait arriver loin du terminal de bus pour Leon. Eh bien non, le bus nous fait un arrêt au bon terminal. Car ici à Managua il y a quelques terminaux avec chacun leurs destinations et parfois très distants les uns des autres. On pensait devoir prendre un taxi (ce que nous détestons) et l'on s'en tire. La journée commence bien.

Nous prenons le bus pour Leon, nous n'avons même pas besoin d'attendre, il est sur le point de partir et il reste des sièges de libres. Eh hop!, on met les sacs au-dessus de notre tête et nous voilà partis pour Leon.

Nos photos de Léon
Leon, Nicaragua, Iglesia de El Calvario
Cliquez sur la photo pour voir les autres


Arrivés à Leon, on ne cherche pas trop pour un hospedaje local, on regarde plutôt pour un ou nous aurions certains services, le téléphone (pour notre interview en direct avec Sud Radio en France) et internet pour communiquer. On trouve notre bonheur pour un prix raisonnable. Une chambre individuelle avec cuisine, internet WiFi, un téléphone à la réception dont nous pourrons nous servir, le tout pour 11 $ pour les deux à l'Auberge Leon à quelques rues des populaires auberges Via Via et Big foot. Ici, au Nicaragua, nous n'aurons pas fait de vraies aubaines sur les chambres. C'est vrai que nous avons surtout été dans les auberges touristiques, mais tout de même. On voit peu d'hébergements basiques, en tout cas, on en voit moins que dans d'autres pays. Mais on n’a pas beaucoup cherché donc c'est un peu notre faute.

On s'installe, nous y passons quelques jours. Nous allons visiter les nombreuses églises colorées et jolies. Le centre historique n'est pas trop dispersé et il est facile de faire la visite en une demi-journée. Nous flânons un peu dans les rues.

Vidéo de Leon et de San Jacinto



Une journée, nous prenons le bus vers San Jacinto à 12 cordobas par personne et nous arrivons aux petits volcans de boue. Nous devons payer l'entrée à 20 cordobas chacun alors que la famille juste avant a payé 10 pour les trois. Le site est tout de même intéressant, seuls les enfants deviennent un peu fatigants, ils nous suivent pas à pas. Ils veulent être nos guides, mais comme le site a à peine 30 mètres carrés il n'y a aucun intérêt. On apprend par la suite que cet endroit fait partie des destinations de tour organisé et que de grands groupes viennent visiter le site. Par chance, nous ne les avons pas croisés. On prend quelques images, ça bouillonne vraiment beaucoup. Dommage qu'il y est un ruban rouge qui délimite le secteur d'activité. On traverse les rubans, en ayant l'exemple des enfants qui ont la tête dans les trous et qui vont chercher de la boue. C'est tout de même un peu dangereux s'ils ne font pas attention. Ils ont l'air d'être habitués, on les laisse faire, car durant ce temps une partie nous laisse tranquilles. Ils sont tout de même 8 personnes à nous suivre, car nous sommes les seuls étrangers sur le site.

Nos photos de San Jacinto, les volcans de boue
San Jacinto, les volcan de boue, Hervideros
Cliquez sur la photo pour voir les autres


San Jacinto, les volcan de boue, Hervideros San Jacinto, les volcan de boue, Hervideros San Jacinto, les volcan de boue, Hervideros
San Jacinto, les volcan de boue, Hervideros San Jacinto, les volcan de boue, Hervideros San Jacinto, les volcan de boue, Hervideros

Ensuite, nous allons attendre le bus, on sympathise un peu avec une jeune fille d'une vingtaine d'années. Lorsque nous prenons place dans le bus, je me retrouve à côté d'elle alors que Dany est un peu plus loin. Elle est très curieuse et nous parlons d'enfants et copains. Elle questionne beaucoup sur les différences culturelles et sur les habitudes de vie commune. C'est très intéressant de comparer nos visions des choses, il y en aurait long à discuter.


La Cathédrale
Leon, Nicaragua, Cathedral


C'est habituellement très intéressant d'aller au-delà de la conversation de base, d'où vient-on et pourquoi sommes-nous là? Par contre, ce n'est pas tout le monde qui s'ouvre facilement et qui nous dit vraiment sa pensée après une courte discussion. On ne peut pas être intime après quelques heures ou quelques jours de contact. Parfois, certains sont plus curieux ou moins timides et se livrent plus facilement, d'une façon ou d'une autre, on apprend toujours beaucoup. On apprend aussi en étant de simples observateurs, les achats faits dans les marchés, la façon de négocier, les choix faits. Dans les bus aussi on apprend sur leurs attitudes envers les mendiants, les vendeurs et ceux qui lisent des extraits de bible. Les pubs en disent aussi beaucoup sur ce qui peut toucher les gens d'ici, leurs habitudes de consommation, les habitudes que certaines compagnies essaient de créer et d'anéantir.

Leon, Nicaragua, Iglesia El Laborio Leon, Nicaragua, Iglesia de San Francisco Leon, Nicaragua, Iglesia de La Reconleccion


Nous quittons déjà Leon, ville remplie de tours organisés, sans en faire un. Eh non!, même pas le tour qui monte au volcan et que nous aurions pu descendre en luge... L'idée ne nous enthousiasmait pas;) ce n’est pas tout à fait notre genre. Mais de quel genre sommes-nous? Difficiles à dire, nous essayons autant que possible de nous ternir loin des activités tout organisées et celles de groupe. Mais on sait que certains sites ne sont accessibles qu'en groupe et nous allons certainement refaire des activités de groupe. Ce n'est pas autant pour fuir les autres voyageurs que fuir certaines habitudes de voyageurs qui ne nous plaisent pas. Les rencontres constructives ou distrayantes avec d'autres voyageurs nous plaisent toujours.

Prochaine destination, Matagalpa, nous terminons bientôt le Nicaragua, déjà!

Par Maryse Guévin et Dany Thibault
Voyage Tour du monde 2006-2010
Photos, vidéos, budget et carnet de route (récits de voyage)

Commentaires Facebook